Le miel du Burkina vous fait la Bzzz !

Burkina Faso, Koudougou ONG Wend-Puiré

Aidons l'ONG Wend Puiré à financer la récolte 2017 de miel et de cire d'abeilles auprès de ses 3000 apiculteurs. Wend Puiré a terminé de rembourser son prêt pour la campagne 2016 et sollicite de nouveau l’appui de Blue Bees pour cette année.

Prêt sur 1 an, rémunéré à 2%



En 2016, L’ONG Wend Puiré a fait appel à Blue Bees pour financer sa campagne d’achat de miel auprès de ses 3000 apiculteurs. En effet, de mars à fin juin, l’ONG doit mobiliser une importante somme d’argent afin de pouvoir acheter une grande quantité de miel et de cire. Grâce à la générosité de 145 contributeurs, Wend Puiré a obtenu un prêt de 45 000€ et a pu mener à bien sa campagne d’achat 2016 (lien vers projet n°1).

 

La croissance de Wend-Puiré 

En 2016, le chiffre d'affaires a augmenté de 40% par rapport à 2015, c'est bien supérieur à ce qui était prévu. Ceci s'explique pour 3 raisons : la hausse des achats de miel (105 tonnes contre 85 tonnes en 2015), la hausse du prix de vente de la cire d'abeille et du miel, et les prestations de formation (412 nouveaux apiculteurs ont été formés en 2016).

En 2017, avec un prévisionnel de vente de 150 tonnes de miel et 7 tonnes de cires, le chiffre d'affaires devrait augmenter de 23%. Nous n'avons pas encore de visibilité sur la part des formations. On peut observer que la variation d'achat de miel est de 40%. Mais cet achat miel ne va pas couvrir que 2017. En effet nous devons avoir un stock conséquent (environs 30 tonnes de miel brut) pour couvrir les ventes de janvier à mi-mars 2018. Nous allons également devoir fabriquer environs mille ruches, ce qui va nécessiter une grande quantité de bois et autres matières. Ceci explique l'importante variation "Achat MP" entre 2016 et 2017.

 

Structure financière

Les capitaux propres de Wend Puiré sont largement positifs (208K€). Les dettes à long terme représentent 7% du passif du bilan.

Plus d'éléments financiers dans l'onglets "documents".

 

Stratégie 2017-2018

Partenariat avec la société Olvéa pour la vente de cire et de miel 

En 2016, Wend Puiré a passé un partenariat avec la société Olvéa pour un projet de formation de 320 nouveaux apiculteurs afin de développer une chaîne d’approvisionnement durable de cire. Dans le cadre de ce projet, Wend Puiré s’est engagé à former et équiper les apiculteurs sélectionnés par leurs soins. Pour l’année 2016, c’est  232 apiculteurs qui ont été formés et équipés (10 ruches, combinaison, enfumoir, etc) le tout à crédit (il sera remboursé sur trois ans en miel et en cire). Pour l’année 2017, Il restera 118 apiculteurs à former. La société Olvéa s’engage à racheter la cire à Wend Puiré avec un prix minimum garanti pour l’apiculteur. En janvier 2017, un accord similaire est passé pour l’achat de miel brut. (Voir dans l'onglet documents la lettre d'intention pour un achat de 47K€ en 2017).

Embauche d'un contrôleur de gestion

Wend Puiré souhaite professionnaliser la gestion de ses activités afin de gagner en efficacité et en rentabilité tout en respectant sa mission sociale. Pour y arriver, l’ONG a fait appel à un volontaire D.C.C. (Délégation Catholique pour la Coopération) afin de les accompagner dans cette démarche. Louis Pichot de la Marandais va ainsi mettre en place un poste de contrôleur de gestion pour améliorer les outils existants mais également en créer des nouveaux. Sa mission est de 2 ans. A terme, ce poste sera occupé par une personne locale.

Export vers l’Europe

Le miel APISAVANA a déjà essayé de s’exporter en grande quantité en France, mais cela avait échoué pour des raisons de procédure. Aujourd’hui les lignes sont en train de bouger puisque le Burkina Faso est très avancé sur le dossier de l’exportation du miel dans l’Union Européenne (un dossier sera déposé à Bruxelles avant le 31 mars 2017). Dans cette optique, Wend Puiré a décidé de créer une nouvelle identité à la marque APISAVANA en créant un nouveau logo ainsi que des nouvelles étiquettes pour :

  • Améliorer la traçabilité des produits avec le numéro de lot indiqué sur chaque pot
  • Faciliter la commercialisation en équipant les étiquettes de code barre
  • Renforcer l’effet de gamme en ayant une étiquette propre à chaque type de miel

 

Pourquoi Blue Bees ?

La nature même de l’activité de Wend-Puiré nécessite un besoin en fonds de roulement élevé : il faut payer les producteurs au comptant, à un prix juste, sur une période courte, alors que le stock acheté va couvrir plus de 12 mois de ventes, la plupart faites à crédit. La croissance de Wend Puiré implique un besoin en fonds de roulement croissant. Dans sa politique de rachat de miel auprès des apiculteurs, Wend-Puiré a créé un fonds d’achat miel. Ce compte est alimenté par un pourcentage prélevé sur les ventes de miel et des produits de la ruche, tout au long de l’année, afin d’avoir un fonds suffisant en début de campagne d’achat du miel (mars-juin). Cependant ce dispositif ne permet pas aujourd’hui de couvrir tous les achats de miel et la logistique autour. 

Wend Puiré fait également face à une concurrence de plus en plus présente dans le rachat du miel et ne se bat pas avec les mêmes armes. Effectivement, ses concurrents n’ont pas de vertu sociale comme l’ONG et ont donc des charges très faibles. De plus, une partie des producteurs sont très volatiles et vendent leur miel aux plus offrants et à ceux qui peuvent les payer immédiatement. Ces deux problématiques imposent à Wend Puiré d’être réactif en ayant les fonds nécessaires.

 

A quoi servira l'argent ?

Avec 50 000 euros, Wend Puiré pourra acheter environ 44 tonnes de miel, soit 30% de la campagne. Le reste sera assuré par Wend-Puiré sur fonds propres et sur le remboursement de crédit de la part des apiculteurs (certains ont pris à crédit du matériel apicole et s’engagent à rembourser leur crédit en nature).

 

Cinq bonnes raisons de prêter à Wend Puiré

  • Une activité source de revenus pour 3000 paysans
  • L'apiculture protége la biodiversité
  • Les formations délivrées par Wend Puiré sensibilisent à la préservation de l'environnement
  • Un moyen de lutter contre l'exode rural
  • La promotion d'un commerce équitable donc durable

 

Echéancier

 

 

 Prêter présente un risque important de non remboursement : diversifiez bien vos prêts et prêtez uniquement l'argent dont vous n'avez pas besoin à brève échéance. 

 

A propos de l'association Wend Puiré 

L’association Wend-Puiré est née de l’initiative de Désiré Marie YAMEOGO. Ce Professeur d’allemand a reçu sa première formation en apiculture en 1994 et débuta alors l’apiculture avec deux ruches. Très vite, il s’est rendu compte que l’apiculture pouvait représenter un véritable outil économique pour les populations paysannes et un moyen efficace d’améliorer non seulement notre environnement, mais aussi de le pérenniser. C’est dans ce contexte que l’association Wend-Puiré a vu le jour en 1999 avec comme objet social la promotion de l'apiculture.

Wend-Puiré signifie « la part de Dieu », en langue locale mooré. Ce nom fait allusion à la nature et à l’environnement qui sont un don de Dieu à l’Homme, à l’Abeille qui est une création divine ; alors le Miel, produit-phare de la ruche, résulte de l’interaction de l’Abeille sur les fleurs des arbres, donc un don de Dieu. L’Homme ne fabrique pas le miel comme il fabriquerait une machine.

L’association obtint ses premières subventions de la fondation Jean-Paul II, de l’Ambassade de France et de l’Association Le Relais. Ce qui a permis à l’association de former plus d’apiculteurs et d’ériger son premier centre apicole basé à Koudougou.

Concrètement, l'association s'engage sur le long terme à racheter aux membres apiculteurs de Wend-Puiré leur production à un prix équitable. Ce miel sera traité dans la miellerie, puis revendu dans les grands centres commerciaux sous la marque « APISAVANA ». Grâce à l'appui opérationnel et financier de son partenaire Le Relais, APISAVANA devient plus compétitif et remporte le premier prix PARIS GOURMET pour le miel d’Eucalyptus en 2008.

Wend-Puiré, devenu ONG en 2007, finance et parraine, à travers son coordonnateur, des activités oeuvrant pour l’épanouissement social. Des aides sont octroyées aux structures en charge des plus démunis. Son coordonnateur a été décoré au titre de «Chevalier de l’ordre national ». Ce dynamisme au bénéfice de l’intérêt général sera perçu au-delà des frontières, le Coordonnateur devient « Fellow Ashoka » en septembre 2014.

Au Burkina Faso, trouver un emploi est très compliqué. C’est pourquoi la volonté de l’ONG est de grandir en offrant des emplois durables à des personnes ayant peu de qualifications. Aujourd’hui, Wend Puire emploie 64 salariés (9 nouveaux emplois créés en 2016) et leur donne accès à des services tels qu’une mutuelle d’entreprise. Grâce à la mutuelle, tous les employés ont été vaccinés contre l’hépatite B début 2017. L’ONG propose également une aide au logement. En 2016 cette aide s’élevait à 2671 euros (Au Burkina le salaire minimum mensuel est de 54 euros).

 

Le Relais, un partenaire depuis 2003

Le Relais est présent au Burkina depuis 2003 et poursuit la même vocation depuis l'origine : lutter contre l'exclusion par la création d'emplois durables pour des personnes en difficulté. A partir de son cœur de métier, la valorisation textile, Le Relais soutient d'autres projets à fort potentiel socio-économique (coopérative apicole, étuvage de riz, teinturerie, menuiserie, confection textile) et compte plus de 250 salariés directs.

 

 

 

 

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.