Le Potager des Bergeries : Serre reparti !

Mont-Saint-Jean (21) Le Potager des Bergeries

Point étape du 4 mai 2022 : ça y est, nous avons assez pour finir la chambre froide! Merci mille fois à tous du fond du coeur ! 

Dernière ligne droite pour l'objectif serre pour pouvoir produire plus de légumes primeurs et d'été : 1 semaine.... On en rêve!

 

Je suis maraicher en Bourgogne dans le village de mes ancêtres, installé depuis 2020, certifié Agriculture Biologique, et j’ai besoin d’un coup de pouce pour la viabilité de mon activité !

 



Un ingénieur les mains dans la terre

Je m’appelle Etienne, j’ai 35 ans. Après avoir exercé mon métier d’ingénieur de la construction pendant 10 ans, j’ai choisi de quitter la ville et de concrétiser un rêve d’enfant : faire revivre les terres de la maison familiale en Bourgogne.

J’ai ainsi créé en 2020 une microferme à Mont-Saint-Jean en Bourgogne, en Côte d’Or, aux portes du Morvan. Je cultive des légumes de saison, principalement des variétés anciennes, selon le cahier des charges de l’agriculture biologique et quasiment sans travail du sol. 

 

 

De la friche à la microferme

Que de chemin depuis 2 ans ! La microferme est implantée à l’endroit de l’ancien (très ancien !) potager de la maison…. Où la forêt avait repris ses droits ! 

Défrichage et désouchage sur 500 m2, reprise de la prairie sur 2000 m2, passage de 150 m de réseaux d’irrigation et d’électricité, construction en ossature bois d’un abri de 120 m2, d’une serre de 130 m2, d’une pépinière, d’une boutique…. Les amis et bénévoles ont été mis à contribution, nous n’avons pas chômé mais le résultat est là : la microferme est opérationnelle ! 

Je pratique un maraîchage sans produit chimique, sans engrais de synthèse et qui suit le cycle des saisons, pour produire des légumes frais, diversifiés et sains. Je cultive de manière intensive sur une petite surface : 2500 m2. Cela me permet d’être peu mécanisé et de porter beaucoup de soin à chaque centimètre carré de mon sol et de sa vie !

 

 

Le Potager des Bergeries, aujourd’hui c’est : 

  • Une production sur 2500 m2 de légumes frais de saison certifiés biologiques
  • Une place au marché local (à 17 kms) de Saulieu
  • Une vente à la ferme chaque mercredi accueillant une vingtaine de clients
  • Un partenariat avec le restaurant du village : Le Médiéval
  • 20 types de légumes cultivés, plus de 60 variétés
  • 30 arbres fruitiers, 40 arbustes à petits fruits
  • 8 poules pondeuses

 

 

Ce qui est déjà financé avec mes économies : 

  • La construction de la première serre et de la pépinière (3 500 €)
  • La construction de l’abri (4 000 €)
  • La mise en place du réseau d’irrigation (6 500 €)
  • La mise en place du réseau d’électricité (1 500 €)
  • L’achat du microtracteur et de ses outils (10 500 €)
  • L’achat du petit outillage et du matériel (4 000 €)

 

 

Objectif viabilité ! 

Les objectifs de la première saison ont été atteints : prise en main des installations, milles réglages et ajustements, validation des itinéraires techniques des légumes classiques, construction de la boutique et démarrage de la vente à la ferme…. Ouf !

Economiquement, par contre… On n’y est pas encore du tout . J’ai besoin d’avoir plus de clients, et de produire plus de légumes !

J’ai donc augmenté cette année la surface de production et réussi à obtenir… une place au marché de Saulieu ! C’est un marché local très fréquenté, particulièrement à la belle saison.

 

 

Il me faut donc maintenant rapidement : 

  • Du matériel supplémentaire pour les nouvelles surfaces de culture
  • Un joli stand pour le marché, qui donne envie !
  • Une chambre froide pour pouvoir gérer les récoltes, arriver au marché avec des légumes le plus frais possible et limiter le gaspillage….
  • Et une nouvelle serre ! Celle-ci me permettra de pouvoir produire plus de légumes primeurs (au début de la saison), et de doubler ma production de légumes d’été : tomates, haricots verts, aubergines, poivrons… aux portes du Morvan, pas de ratatouille sans serre 😊

 

 

A quoi serviront les dons collectés

  • Avec 1 000€ : le matériel supplémentaire essentiel pour les nouvelles surfaces de culture (filets de protection, voiles d'hivernage, asperseurs, toiles de paillages…)
  • Avec 2 500€ : le matériel pour le marché : un barnum pour protéger les légumes du soleil (et le maraicher de la pluie !), des tables pliantes, des caisses de récolte empilables et emboitables pour que tout rentre dans ma voiture, une banderole Potager des Bergeries, une balance aux normes
  • Avec 5 500€ : la chambre froide : le matériel pour les parois et la porte, le groupe frigorifique, les caisses de stockage
  • Avec 9 500€ : la deuxième serre : l’achat du bois (qui a augmenté…), des rampes d’irrigation, du plastique, des portes…

Un grand merci par avance à tous ! Je serai vraiment très heureux de vous faire partager mon rêve en vous délivrant vos contreparties ! Et vous serez toujours les bienvenus

 

Pourquoi faire appel au financement participatif ?

Je fais appel au financement participatif car j’ai épuisé ma capacité de financement sur mes fonds personnels, et mes charges actuelles ne permettraient pas de contracter un emprunt bancaire. Je fais donc appel à votre soutien, car je suis persuadé que l’union fait la force et que les solutions alternatives fonctionnent ! J’ai choisi Bluebees car c’est une plateforme qui correspond à mes valeurs.

 

 

4 bonnes raisons de croire en mon projet

  • Vous me permettez de viabiliser mon rêve paysan
  • Vous appuyez un projet d'économie locale en milieu rural
  • Vous encouragez la production toute l’année de légumes biologiques bons au goût et pour la santé
  • Vous m'aidez à montrer qu’une autre agriculture est possible !

 

Le parcours d'Etienne

 

 

Jusqu’en 2017 la vie d’avant : à Paris, derrière un ordinateur, pour organiser des chantiers de construction

2017-2018 je découvre : tour du monde financé par des travaux saisonniers agricoles

2019 je me forme : un an de formation en maraichage (ferme de Sainte Marthe en Sologne, Jardins de Tiphereth dans le Berry, woofings divers, masterclass de Jean-Martin Fortier)

2020 je m’équipe : démarrage des travaux (la serre, la pépinière, le bâtiment, l’irrigation, l’électricité)

2021 je me lance : première saison et construction de la boutique !

2022 objectif viabilité !

 

Coordonnées

Le Potager des Bergeries

7 rue des Bergeries

21320 Mont-Saint-Jean

06 58 93 36 64

 

   



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.