Rénovons les sentiers de l’Etourneau

Mas-Thibert (13) Les Marais du Vigueirat

Depuis 20 ans qu’on y use nos souliers, il est grand temps de rénover les sentiers de l’Etourneau, en plein cœur de la Camargue dans la réserve naturelle des Marais du Vigueirat !



Protéger, faire découvrir et partager la biodiversité des Marais du Vigueirat

Depuis 2001, notre association gère la Réserve Naturelle Nationale des Marais du Vigueirat, une magnifique propriété du Conservatoire du littoral en Camargue, près de la ville d’Arles. Nos équipes sont composées d’une quarantaine de salariés, ainsi qu’une quinzaine de bénévoles, stagiaires et volontaires en service civique.

Autour de Jean-Laurent Lucchesi, directeur depuis plus de 30 ans et aujourd’hui président de notre association, et de David Gryzb notre directeur, les équipes d’accueil des publics, de gestion du patrimoine naturel et d’insertion, regroupés autour de Caroline, Leïla, Grégoire et Brigitte. Tous ont à cœur de protéger le site et de sensibiliser le public à la cause environnementale, en particulier les jeunes générations et les familles.

 

L’ouverture des sentiers de l’Etourneau et le développement de nos missions d’éducation à l’environnement 

Notre premier parcours de découverte a vu le jour en juin 2000, avec l’ouverture du sentier des Cabanes, un parcours ludo-pédagogique de 700m sur pilotis, destiné aux enfants de 6 à 12 ans qui découvrent la nature en s’amusant, à l’aide de 8 cabanes ludiques et interactives en bois. D’autres sentiers ont été aménagés depuis, tous réalisés par nos équipes en chantiers d’insertion, uniquement avec des matériaux écoresponsables.

Les sentiers de l’Etourneau comptent 5 parcours de sensibilisation et de découverte, créés au fil des ans au fur et à mesure que l’accueil du public s’est développé sur le site :

  • le sentier des Cabanes, parcours ludique pour les familles avec des enfants,
  • le sentier de la Palunette, parcours de 2 km équipé de plusieurs observatoires de faune,
  • le jardin ethnobotanique, sur les plantes de Camargue et leurs multiples usages
  • le sentier écofuté sur les pratiques écoresponsables et les énergies renouvelables
  • un dernier parcours, le sentier Homme et Nature, sera ouvert cet automne (2021), pour un total de plus de 6 km de visite de sentiers à arpenter librement.

 

Des publics de plus en plus nombreux à vouloir s’initier à la nature

En 20 ans, ce sont plus de  200 000 personnes qui ont pu parcourir nos circuits : familles, touristes en vacances, groupes scolaires, associations, randonneurs, personnes en situation de handicap, passionnés de nature ou complètement novices, peu importe. La sensibilisation à l’environnement, c’est notre vocation !

 

Chaque année, nous accueillons environ 30 000 visiteurs dont la moitié se rend sur les sentiers de l’Etourneau. Nous demandons un droit d’accès de 3€, accessible à tous les porte-monnaie.

Nous proposons ponctuellement des sorties thématiques accompagnées, sur les paysages, les oiseaux observables depuis une longue-vue depuis nos observatoires, les plantes de Camargue et leurs usages…

Nous travaillons également avec des partenaires qui proposent des balades à cheval ou en calèche dans le cœur de la réserve naturelle. Les sentiers sont en partie accessibles aux personnes en situation de handicap.

 

De quoi vit l'association ?

Les recettes de l’accueil des visiteurs représentent environ 20% des ressources globales de l’association, le reste provient essentiellement de financements publics (Europe, Etat, Région, Département, communauté d’agglomération et commune d’Arles).

Des mécènes nous aident également à financer certains projets de développement, par des dons ou des commandes de travaux à réaliser par nos chantiers d’insertion.

 

Les sentiers de l’Etourneau ont besoin d’être rénovés 

Au fil des ans, nos équipements pédagogiques, situées en plein milieu naturel, ont souffert du vent, le fameux mistral camarguais, des remontées de sel et de l’humidité des zones humides. Certaines infrastructures des sentiers de l’Etourneau se sont détériorées et doivent être réparées.

Les 8 cabanes pédagogiques du sentier des Cabanes doivent être entièrement rénovées, la muséographie du sentier écofuté doit être totalement remplacée, et la Maison des Chauves-souris (un espace muséographique, également gîte à chiroptères) doit également être complètement revue.

Le développement de l’accueil des visiteurs sur le site permettra de générer des recettes supplémentaires pour la gestion quotidienne du site et la protection de la faune et la flore.

 

Et concrètement, à quoi servira la somme récoltée ?

  • Avec 6 000€, nous pourrons réparer la cabane "Cris, peaux, poils, plumes" et son piano qui permet de découvrir les sons d'animaux en appuyant sur les touches et les silhouettes colorées.
  • Avec 8 000€, nous pourrons aussi réparer la cabane "je suis une libellule" qui présente un film en plusieurs langues sur la libellule écarlate, alias crocothemis erythraea.
  • Avec 11 000€, on répare aussi la cabane "drame dans les marais", qui permet aux enfants de mieux comprendre le principe de la chaine alimentaire.
  • Avec 14 500€, nous pourrons aussi réparer la cabane "marcher dans les roseaux", un labyrinthe sur pilotis qui permet de reconstituer la roselière à hauteur d'humain et se prendre pour un Butor étoilé, oiseau menacé qui niche dans ce milieu naturel caractéristique de la Camargue. 

 

A propos du don défiscalisé

Attention, le don avec contrepartie n'est pas cumulable avec le don défiscalisé. En choisissant une contrepartie matérielle, vous renoncez au réçu fiscal

don defiscalise

 

Pourquoi nous avons choisi le financement participatif ?

Comme d’autres structures associatives, nous connaissons depuis plusieurs années une baisse des subventions et des fonds publics, et nous avons aujourd’hui beaucoup de mal à financer notre fonctionnement général.

Nos visiteurs étant particulièrement attachés au site, nous avons eu envie de les impliquer davantage à travers cette campagne de financement participatif menée par notre super partenaire Blue Bees !

 

De bonnes raisons de croire en notre projet

  1. Pour contribuer à la préservation des milieux naturels, des espèces et des zones humides méditerranéennes, de la Camargue en particulier
  2. Pour permettre à notre association de continuer à sensibiliser un public le plus le plus large (et parfois très éloigné de la nature) aux problématiques environnementales
  3. Pour maintenir des emplois et des retombées économiques au niveau local (les fournisseurs, les prestataires de services, les commerçants à proximité du site…)
  4. Pour continuer à faire vivre Raini la rainette, Bubul le Héron gardeboeuf, Gaspard le renard, Triopas le trios ou encore l’abeille Melissa, les mascottes des sentiers de l’Etourneau !

 

Les Marais du Vigueirat en quelques dates clés

  • (1982) : première acquisition foncière par le Conservatoire du littoral
  • (1989) : accueil des premiers visiteurs et groupes scolaires sur le site
  • (2000) : ouverture du sentier des Cabanes
  • (2001) : création de l’association les Amis des Marais du Vigueirat (AMV)
  • (2011) : classement en Réserve naturelle nationale et intégration au sein du Parc naturel régional de Camargue
  • (2013) : nous décidons de créer nos propres chantiers d’insertion pour l’entretien du site
  • (2021) : obtention du label Ramsar
  • (2020) : les AMV rejoignent le GROUPE SOS
  • (2021) : ouverture du sentier Homme et Nature et extension des sentiers de l’Etourneau

 

En savoir plus et nous contacter

Les Amis des Marais du Vigueirat

Chemin de l’Etourneau

13104 MAS-THIBERT

N° de téléphone : 04 90 98 77 45

                                                        

 

                                             

 

 

 

 

 

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.