Un été pour réinventer les cafés de nos villages

Toute la France 1000 Cafés

Depuis 2019, l’initiative « 1000 cafés » contribue à revitaliser les communes rurales, en ouvrant ou rouvrant des cafés de campagne, dans toute la France.

Cet été, soutenez les cafés en préachetant des consommations dont vous pourrez profiter dans l'ensemble des cafés ouverts (voir carte).

Soyez vous aussi acteurs & actrices des cafés de nos village, en soutenant le développement de 4 cafés de notre réseau pour la valorisation des producteurs locaux, pour plus de fait maison, pour le développement de nouveaux services ! 



 

Réinventons ensemble le café du village

 

La France comptait  200 000 cafés en 1960, il n'y en a plus que 34 000 aujourd’hui, essentiellement concentrés dans les villes. En zone rurale, la moitié des communes n’ont plus de commerces et plus des 2/3 n’ont plus de cafés. 

Alors, en septembre 2019, le Groupe SOS, avec son initiative 1000 cafés, a sollicité les maires de toutes les communes de moins de 3500 habitants. L’objectif: ouvrir des cafés multiservices pour récréer des lieux de convivialité, et proposer des services de proximité selon les besoins du territoire, pour contribuer à revitaliser les communes rurales et recréer du lien social.

Pour y parvenir, trois acteurs travaillent main dans la main: le conseil municipal, le gérant du café, et l’équipe 1000 cafés.  

L'équipe 1000 cafés est présente à chacune des étapes de la vie d’un café multiservices pour : 

  • connaitre les besoins du territoire et de ses habitant.e.s, une consultation citoyenne est menée puis une réunion publique, pour construire avec les habitants l’offre du café
  • recruter le ou la gérant.e du café, la former et l’accompagner avant et après l’ouverture 
  • investir dans la création de cette petite entreprise  
  • créer un réseau de fournisseurs mutualisés afin de faire baisser les factures et avoir un service adapté
  • animer un réseau de solidarité et de bonnes pratiques entre les gérants

  PHOTO-2021-06-15-10-07-33-jpg.jpg

 

20 cafés multiservices ouverts depuis un an, bientôt 100

 

test mosaique V2-jpg.jpg

 

“Je suis Jean Yves et j’ouvre un café à Baccon dans le Loiret. Normand d’origine,  j’ai travaillé comme restaurateur dans la marine nationale et à l’issue d’une escale j’ai posé mes bagages au Maroc. Aujourd’hui, je souhaite me rapprocher de ma famille dans le Loiret, et m’installer à Baccon une commune de 732 habitants, pour ouvrir un café et apporter tous mes voyages dans les plats concoctés. J’ai besoin de vous pour équiper ma cuisine et faire du maison, local et de saison” 

 

“Je suis Mickael et j’ouvre un café à Saint Didier la Forêt dans l’Allier. Je viens de région parisienne. Après plusieurs expériences dans la restauration, pour aider ma famille, j'ai tenu une pizzeria pendant quelques mois ce qui m’a donné l’envie d'ouvrir mon propre commerce.  Aujourd’hui je souhaite m’installer à Saint Didier la Forêt, un village de 379 habitants, et ouvrir un café multiservices qui pourrait aussi proposer des pizzas, locales de saison et faites maison." 

 

Je suis Eva et j’ouvre un café à Crisenoy en Seine-et-Marne. Je suis originaire de Portets, un village situé près de Bordeaux. Jeune chercheuse en biologie cellulaire, j’ai rapidement ressenti le besoin de faire partie d’un projet vertueux, apportant une réponse concrète et immédiate aux gens. Je vais ouvrir un café multiservices à Crisenoy (684 habitants) et j’aimerais pouvoir mettre en valeurs tous les producteurs de la région et sans emballages : je souhaite faire une épicerie vrac !“ 

 

“Je suis Pauline et j’ai ouvert un café à Baigneux les juifs en Côte d’Or. Je suis de la région et je me suis installée dans la commune juste avant la fermeture du dernier café il y a 3 ans. Ca manquait cruellement, il n'y avait plus de lieu pour se retrouver, beaucoup attendait la réouverture d'un café, et on l’a fait! Le tourisme vert se développe en Bourgogne et j’aimerais pouvoir partager avec les gens qui viennent à Baigneux mes plus belles balades à vélo. Alors j’ai besoin de vous pour remettre tout le monde en selle à la découverte de ma région” 

 

“Je suis Amanda, Géraldine, Véronique, Angélique, Thomas, Emilie, Grégory, Mickael, Delphine, Éric, Pauline, Sandra, Alain, Gwenaëlle, Véronique, Sandra, Tijani, Sylvie, Franck, Yannick, Bruno, Stéphane, Alexandre, Céline, Aurélie, Marc, Thomas, Jean-Yves, Emmanuel, Aurélie, Pascal, Bruno, Audrey, Eva, Kévin et nous avons ouvert ou allons ouvrir un café dans une commune où il n’y a plus de lieux de convivialité, venez nous rencontrer ! ” 

 

Plus qu'un café, des lieux de vie avec des services de proximité

 

Le 14 mars 2020 à 7h30, en Meurthe-et-Moselle, Amanda servait le premier café de l’initiative 1000 cafés aux habitants de Ugny, impatients de se retrouver dans ce lieu après 3 années de fermeture. A 20h00, les mesures sanitaires contraignaient l’établissement à baisser le rideau.

Deux semaines après, à l’écoute des habitants, Amanda rouvre les portes du Rest’ô Bar avec une épicerie de proximité et de producteurs locaux, un point relai La Poste, un point colis et elle livre aussi les repas pour les personnes qui ne peuvent pas se déplacer.  

Cette année, ce sont 20 établissements comme celui d’Amanda dans les petites communes en France qui ont ouvert leurs portes. Café, restauration, épicerie, produits locaux, poste, colis, presse, médiation numérique, actions culturelles, location de vélos sont autant de services que l’on peut retrouver dans ces cafés.

 

 Compo multiservice_carré-jpg.jpg

 

Notre objectif : encore plus de circuits courts et de services innovants

Pour ouvrir un café avec les équipements de base, le besoin au démarrage est de 20 000€ incluant de l’achat de petit équipement de cuisine et de bar, du mobilier de recycleries, l’achat des premiers stocks  et la trésorerie de démarrage.  

Mais dans chaque commune, les besoins de travaux et d’équipements sont bien différents. Aussi, nous souhaitons aller encore plus loin pour plus de fait maison, pour la valorisation des producteurs locaux, le développement d’autres services utiles aux habitants et le développement du tourisme vert. Ce sont des développements indispensables pour l’inscription des cafés de nos villages dans le temps long.

Nous sommes convaincu.e.s que c'est une mobilisation conjointe qui pemettra à ces lieux de prendre vie : à la fois, des partenaires privés et publics qui soutiennent déjà l'aventure, mais aussi des habitant.e.s, des citoyen.ne.s, qui peuvent être actrices et acteurs de ce changement au niveau local.

 

Qu’allons-nous financer avec votre soutien ?

Sans-titre-3-jpg.jpg

  • Avec 7 000 €: nous équipons le café de Crisenoy en Seine et Marne d'une épicerie vrac pour mettre valeur les producteurs locaux, le café de Baigneux les Juifs en Côte d'or de vélos électriques pour développer le tourisme vert et le café de Saint-Didier-Forêt dans l'Allier d'un four en pierre pour faire le pain maison et des pizzas locales de saison.

  • Avec 10 000 €: nous équipons en plus, le café de Baccon de matériel de cuisine pour proposer du 100% fait maison, local et de saison.

  • Avec plus: c’est tous les cafés ouverts qui pourront investir pour plus de développement de services, de fait maison et plus de local.

 

 

Après un an, 1000 cafés c’est :   

 

 
 
  • 20 cafés ouverts, pendant une période de crise sanitaire, et au total 100 cafés ouverts prochainement 

  • 16 000 habitants qui ont enfin un café dans leur village, pour leur plus grand plaisir et celui des communes voisines

  • 60 emplois directs créés en gérance ou en salariés  

  • Une moyenne de 3 producteurs locaux qui fournissent chaque café soit 60 producteurs aujourd’hui, 300 producteurs demain. 

 

Pourquoi on y croit ? 

 

  • Une volonté - 8 habitants sur 10 d’une commune rurale souhaitent voir ouvrir un café dans sa commune 

  • Un besoin - plus de 1000 conseils municipaux ont candidaté pour que l’initiative 1000 cafés ouvre un café dans leur commune 

  • Une conviction - parce qu'il faut continuer de rapprocher les services des habitants, la crise sanitaire a renforcé encore plus cette conviction

  • Un projet de vie - parce qu'on a ouvert 20 cafés multiservices et qu'on a besoin de vous pour continuer à redynamiser la vie locale

  • Un engagement - pour qu'en 2021, des citoyen.ne.s engagé.e.s partent à la découverte des cafés de nos villages, des lieux pleinement tournés vers la transition écologique !

 

Pour nous contacter

 

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.