Du champ au yaourt, il n'y a qu'une traite

Airvault (79) Ferme de l'Airvaudais

Edwige et Mickaël sont installés à la ferme de l'Airvaudais en Nouvelle-Aquitaine, en élevage bovin. Grâce aux prêteurs Bluebees, ils ont pu financer leur atelier de transformation en 2019. Ils ont remboursé 40% de leur prêt N°1, toujours en cours.

Face au succès fou de leurs produits, ils ont besoin d'améliorer leur salle de traite. Mais pas n'importe laquelle ! Une salle de traite ambulante qui se déplace directement jusqu'au champ où les vaches pâturent.

Soutenez leur second prêt Bluebees !

Prêt rémunéré à 2% sur 5 ans

Prêter présente un risque de remboursement, diversifiez bien vos prêts, ne prêtez uniquement l'argent dont nous n'avez pas besoin à brève échéance, et ne prêtez que des petites sommes !

 



Edwige et Mickaël, ferme en élevage laitier bio depuis 2017

Mon conjoint, Mickaël, passionné par l’élevage et la nature depuis ses premiers pas, s’est installé il y a 7 ans avec son père sur la ferme familiale. Elle est située entre Niort, Poitiers et Saumur sur la commune de Borcq-sur-Airvault dans les Deux-Sèvres. L’exploitation est constituée de 100Ha et de 60 vaches laitières de race Holstein et Jersiaise. Soucieux de notre environnement et du bien-être animal, il a fait le choix del'agriculture biologique il y a 6 ans.

Les terres sont essentiellement en prairie pour privilégier au maximum le pâturage. Pour assurer les stocks d’hiver, l’exploitation récolte quelques hectares de méteil (mélanges de féveroles, pois, vesces, trèfles et avoines). L’été, étant donné que  notre région est très sèche, nous ajoutons du sorgho en affouragement. Depuis son installation, Mickaël pratique à 90% homéopathie et phytothérapie pour soigner les animaux. Nous pratiquons également l'élevage de veaux sous la mère pour renouveler le troupeau.

Moi, Edwige, suis passionnée par le métier de la terre de par mes racines agricoles. A la yaourterie à temps plein, je m'occupe de transformer le bon lait de nos vaches. Nous voulons, ensemble, prolonger les démarches entreprises sur l’exploitation et recréer du lien social au sein de l’agriculture. Nous transformons nous même le lait de notre ferme en yaourts et crèmes desserts.


 

Des résultats au delà de nos espérances !

En 2020 nous avons transformé 87 000 litres de lait et en 2021, 130k à 140k litres sont prévus ! C'est bien au dessus de notre prévisionnel. Alors il a fallu embaucher.

Nous sommes désormais 5 et demi ETP à travailler sur la yaourterie. Nous avons créé 4 emplois et demi en plus de celui d'Edwige.

Nous expliquons cette augmentation par :

  • une meilleure présence en magasin (un meilleur facing),
  • le démarchage de nouveaux magasins sur notre zone,
  • un agrandissement de la zone (développement du commerce et de la distribution sur Niort)
  • l'accroissement de la demande bio et locale en restauration collective grâce à la loi EGalim avec  notamment : "Dès le 1er janvier 2022, 50% de produits durables dont 20% de bio dans les cantines (restauration collective dans tous les établissements chargés d’une mission de service public)."

 

Membre du réseau Invitation à la ferme

Nous faisons partie du réseau Invitation à la ferme, un réseau de fermiers Bio et indépendants. Chaque ferme du réseau transforme son lait sur place, en yaourts bio et fermiers ou en fromages Bio et fermiers, qu'elle commercialise en circuit court et prioritairement en local dans un rayon de 80 km. Comme nous affichons même nos trombines et notre adresse sur nos étiquettes, en achetant un produit "invitation à la ferme", vous savez exactement ce que vous mangez et vous participez à une rémunération juste des producteurs !

Concrètement, le réseau nous apporte :

  • Les recettes
  • Une zone de chalandise exclusive
  • Un packaging et une marque
  • Une image de marque
  • Des achats communs pour réduire les coûts
  • Des référencements dans les grandes surfaces et magasins
  • La mise à disposition de professionnels pour se lancer et être accompagné (ingénieurs, commerciaux, marketeurs, gestionnaires)
  • De l’expérience et du vécu…

 

Notre objectif aujourd'hui : vers un pâturage toute l'année

Aujourd'hui, l'exploitation (le bâtiment et la salle de traite) ne répond plus aux normes demandées par l'administration.

Deux solutions s'offrent à nous :

  • soit un bâtiment neuf (montant environ 500 000€)
  • soit une salle de traite mobile (montant 90 000€)

Nous avons opté pour la salle de traite mobile, mais pas seulement pour une question de coût !

Les avantages de la SDT mobile :

  • Amélioration de la vie du sol grâce au pâturage
  • Forte diminution de l'achat de céréales et de paille pour nourrir les vaches, meilleure alimentation
  • Moins de dépenses énergétiques qu'une salle de traite classique, moins de CO2 rejeté
  • Diminution de la consommation d'eau, les vaches sont naturellement hydraté par l'herbe ingérée
  • Moins de stress pour les vaches, elles sont en meilleure santé et produisent du lait de meilleure qualité
  • Evite les risque d'accidents et de décès des vaches car pas de glissade sur le béton du bâtiment (4 morts/an avec une salle de taite classique)

 

 

Pourquoi la salle de traite mobile ?

Seulement 20ha sont accessible par les vaches soit 6mois de pâturage maximum les très bonnes années. C'est insuffisant pour répondre aux cahiers des charges "invitation à la ferme" qui demande 7mois minimum.

De nos jours, le climat change rapidement, il est nécessaire de s'adapter si l'on veut rester dans le métier. Ayant seulement 20 hectares accessible au pâturage actuellement , et ne pâturant que 6 mois par an, la salle de traite mobile va nous permettre de pâturer les 120ha de l'exploitation. L'objectif, pour le plus grand bonheur de ces dames, est de pâturer 11 mois de l'année voir 12.

 

 

Quelles seront les dépenses prévues ?

 

Le devis de la SDT mobile se trouve dans l'onglet "documents".

Sur les 90 000€ nécessaires pour mener à bien ce projet, La Nef nous prête 40 000€ sur 7 ans. Nous n'avons pas le droit aux subventions pour ce projet car il est porté par la SARL de la Yaourterie qui n'est pas agricole.

 

Nos chiffres et notre prévisionnel

Pour afficher le tableau en grand : clic droit puis cliquez sur "afficher l'image dans un nouvel onglet"

 

5 bonnes raisons de croire en nous et notre projet 

  • Des produits fermiers mitonnés sur la ferme avec le lait de nos vaches
  • Un projet créateur d’emplois et de lien social
  • Un système de production en bio qui respecte l’environnement
  • Une commercialisation locale, 80 km autour de la ferme en circuit court
  • Des yaourts fabriqués par des éleveurs engagés

À propos de Mickaël et Edwige 

Nous vous présentons Bibiche, la mascotte de notre ferme, elle est présente en photo sur le packaging !

Edwige MATHIS

  • Novembre 2018 : Formation SPI (Stage Préalable à L'installation) pour la SARL
  • 2015 à 2018 : Éducatrice sportive en Gymnastique Titulaire d'un BPJEPS Activité gymnique, de la forme et de la force au Thouars GYM et à La Volt'Aire Gym AIRVAULT
  • 2013 à 2015 : Apprentissage BTS Banques (Conseiller clientèle aux particuliers au Crédit Mutuel)
  • 2013 : Obtention Bac Pro Commerce
  • 2012 : Obtention BEP Métiers de la Relation aux clients et aux usagers
  • 2010 à 2013 : Apprentissage en Bac Pro Commerce (Vente en magasin de jouets, décoration d'intérieur et vêtements : La Malle aux Idées et Esprit Caméléon)

 

Mickaël BOULLIN

  • 2006-2008 : Obtention du BTS Analyse et Conduite de Système d’Exploitation ; formation en deux ans, par alternance, à l’Institut Rural (IREO) de Bressuire (79)
  • Juin 2006 : obtention du baccalauréat professionnel Conduite et Gestion de l’Entreprise Agricole. Spécialité : production animale, formation de deux ans aux campus des Sicaudières à Bressuire (79).
  • 2011/2012 : salarié agricole. Responsable des ateliers génisses d’élevage et veaux de boucheries + une journée par semaine dans l'atelier de fromagerie de l'exploitation                
  • 2010/2011 : nutritionniste animal et commercial à mon compte 
  • 2009/2010 : salarié agricole en production chèvres à Borcq sur Airvault 
  • Durant l’année scolaire 2006/2008 : service de remplacement avec la chambre d’agriculture des Deux Sèvres et de la Vienne
  • Eté 2008 : saison de paille à la SARL Deschamps
  • Eté 2002 à l’été 2007 : employé SCEA Val d’As (castration de maïs) à Assais les Jumeau, Saison de melon à la SCA Rouge Gorge à Taizé (3 années), Saison de paille à la SARL Grimault paille et fourrage à Craon (2 années)
 

En savoir plus

   

Borcq sur AIRVAULT
79600 Airvault, Poitou-Charentes, France

 

 

 



Échéancier du prêt

Prêt rémunéré à 2 % sur 5 ans

Prêter présente un risque de non remboursement : diversifiez bien vos prêts et prêtez uniquement l'argent dont vous n'avez pas besoin à brève échéance

 

 

Simuler un remboursement du prêt avec le montant (€) :
Capital
restant dû
Intérêt bruts
(b)
Amortissements
(c)
Échéance
(d=b+c)
30/12/2021 50000.00 € 83.33 € 793.06 € 876.39 €
30/01/2022 49206.94 € 82.01 € 794.38 € 876.39 €
28/02/2022 48412.56 € 80.69 € 795.70 € 876.39 €
30/03/2022 47616.86 € 79.36 € 797.03 € 876.39 €
30/04/2022 46819.83 € 78.03 € 798.36 € 876.39 €
30/05/2022 46021.47 € 76.70 € 799.69 € 876.39 €
30/06/2022 45221.78 € 75.37 € 801.02 € 876.39 €
30/07/2022 44420.76 € 74.03 € 802.36 € 876.39 €
30/08/2022 43618.40 € 72.70 € 803.69 € 876.39 €
30/09/2022 42814.71 € 71.36 € 805.03 € 876.39 €
30/10/2022 42009.68 € 70.02 € 806.37 € 876.39 €
30/11/2022 41203.31 € 68.67 € 807.72 € 876.39 €
30/12/2022 40395.59 € 67.33 € 809.06 € 876.39 €
30/01/2023 39586.53 € 65.98 € 810.41 € 876.39 €
28/02/2023 38776.12 € 64.63 € 811.76 € 876.39 €
30/03/2023 37964.36 € 63.27 € 813.12 € 876.39 €
30/04/2023 37151.24 € 61.92 € 814.47 € 876.39 €
30/05/2023 36336.77 € 60.56 € 815.83 € 876.39 €
30/06/2023 35520.94 € 59.20 € 817.19 € 876.39 €
30/07/2023 34703.75 € 57.84 € 818.55 € 876.39 €
30/08/2023 33885.20 € 56.48 € 819.91 € 876.39 €
30/09/2023 33065.29 € 55.11 € 821.28 € 876.39 €
30/10/2023 32244.01 € 53.74 € 822.65 € 876.39 €
30/11/2023 31421.36 € 52.37 € 824.02 € 876.39 €
30/12/2023 30597.34 € 51.00 € 825.39 € 876.39 €
30/01/2024 29771.95 € 49.62 € 826.77 € 876.39 €
29/02/2024 28945.18 € 48.24 € 828.15 € 876.39 €
30/03/2024 28117.03 € 46.86 € 829.53 € 876.39 €
30/04/2024 27287.50 € 45.48 € 830.91 € 876.39 €
30/05/2024 26456.59 € 44.09 € 832.30 € 876.39 €
30/06/2024 25624.29 € 42.71 € 833.68 € 876.39 €
30/07/2024 24790.61 € 41.32 € 835.07 € 876.39 €
30/08/2024 23955.54 € 39.93 € 836.46 € 876.39 €
30/09/2024 23119.08 € 38.53 € 837.86 € 876.39 €
30/10/2024 22281.22 € 37.14 € 839.25 € 876.39 €
30/11/2024 21441.97 € 35.74 € 840.65 € 876.39 €
30/12/2024 20601.32 € 34.34 € 842.05 € 876.39 €
30/01/2025 19759.27 € 32.93 € 843.46 € 876.39 €
28/02/2025 18915.81 € 31.53 € 844.86 € 876.39 €
30/03/2025 18070.95 € 30.12 € 846.27 € 876.39 €
30/04/2025 17224.68 € 28.71 € 847.68 € 876.39 €
30/05/2025 16377.00 € 27.30 € 849.09 € 876.39 €
30/06/2025 15527.91 € 25.88 € 850.51 € 876.39 €
30/07/2025 14677.40 € 24.46 € 851.93 € 876.39 €
30/08/2025 13825.47 € 23.04 € 853.35 € 876.39 €
30/09/2025 12972.12 € 21.62 € 854.77 € 876.39 €
30/10/2025 12117.35 € 20.20 € 856.19 € 876.39 €
30/11/2025 11261.16 € 18.77 € 857.62 € 876.39 €
30/12/2025 10403.54 € 17.34 € 859.05 € 876.39 €
30/01/2026 9544.49 € 15.91 € 860.48 € 876.39 €
28/02/2026 8684.01 € 14.47 € 861.92 € 876.39 €
30/03/2026 7822.09 € 13.04 € 863.35 € 876.39 €
30/04/2026 6958.74 € 11.60 € 864.79 € 876.39 €
30/05/2026 6093.95 € 10.16 € 866.23 € 876.39 €
30/06/2026 5227.72 € 8.71 € 867.68 € 876.39 €
30/07/2026 4360.04 € 7.27 € 869.12 € 876.39 €
30/08/2026 3490.92 € 5.82 € 870.57 € 876.39 €
30/09/2026 2620.35 € 4.37 € 872.02 € 876.39 €
30/10/2026 1748.33 € 2.91 € 873.48 € 876.39 €
30/11/2026 874.85 € 1.46 € 874.93 € 876.39 €
2583.32 € 50000.08 € 52583.40 €

Prêter présente un risque de non remboursement : diversifiez bien vos prêts et
prêtez uniquement l'argent dont vous n'avez pas besoin à brève échéance.


Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.