Un confinement heureux pour nos légumes bio !

Lancieux (22) La petite Ferme maraîchère

Nous avons changé de vie et créé à partir de rien, mais avec tout notre coeur, une micro-ferme maraîchère bio dans un joli coin de Bretagne. Il reste à faire sortir de terre un bâtiment en bois qui accueillera nos légumes ainsi que le matériel nécessaire pour les faire pousser. Nous avons besoin de vous ! 



L’histoire d’un changement de cap… 

La Petite Ferme Maraîchère, c’est nous, Mathilde et Paul, deux néo-paysans qui cherchaient à redonner du sens à leur quotidien. Après plusieurs années passées en région francilienne dans le domaine de l’informatique, en tant que juriste (Mathilde) et commercial (Paul), nous avons compris qu’une vie pareille, n’était pas faite pour nous. 

La planète nous rappelait et nous rappelle toujours l'importance de relocaliser la production de notre alimentation dans nos terroirs, et de s’orienter vers une agroécologie engagée pour une agriculture à taille humaine ! 

Et puisque nous aimons les bons repas, le partage et la nature : devenir maraîchers fut une évidence. Les trois dernières années ont été intenses : agrandissement de la famille, changement de région, formations, recherche de l’endroit rêvé et idéal ... cette aventure nous a amené à Lancieux (22) entre la terre et la mer.

 

La Petite Ferme Maraîchère ? 

Elle porte bien son nom : nous voulons éviter le « toujours plus gros » avec des machines toujours plus chères et surtout nous ne souhaitons pas nous agrandir outre mesure. C’est un coin de campagne dans lequel nous mettons toute notre énergie pour construire une ferme à taille humaine qui réponde aussi aux défis sociaux et environnementaux de notre temps... humblement mais avec détermination ! 

  • 1 ferme maraîchère bio sur la Côte d’Emeraude situé à 15 min de Dinard et face à Saint-Briac-sur-Mer 
  • 2 maraîchers motivés à plein temps !
  • 2 hectares de terre 
  • 6000 m2 de maraîchage, 4 serres 
  • 1 serre pépinière pour produire nos plants
  • une multitude de variétés de légumes à venir
  • une vente en direct aux consommateurs
  • un lieu magnifique entouré d’un beau bocage naturel

 

Des légumes Bio et du coin ! 

Nous avons choisi de nous installer sur des parcelles qui servaient à faire du foin depuis plusieurs années. La terre ayant été au repos et en prairie depuis de nombreuses années, la ferme a pu être labellisée Bio dès sa création. L’Agriculture Biologique est une évidence pour nous : travailler avec le vivant, respecter l’Homme et la microfaune, enrichir la vie du sol et renforcer la biodiversité

Certaines zones des parcelles n’ont pas été touchées afin de créer des planches de culture sans travail du sol : le Maraîchage Sol Vivant est notre objectif à terme. Nous avons également œuvré à créer un endroit agréable pour tout le monde : création d’une mare qui accueillera la faune locale, création d’une nouvelle haie bocagère, brise-vent et refuge pour nos amis à plumes, mise en place de nichoirs et intégration prochaine de ruches,… et nous avons encore pleins d’autres idées !

Nous cultivons les légumes de saison afin de les proposer en direct aux habitants des alentours, par le biais de paniers en AMAP (premiers paniers en Septembre 2021 !). Une vente à la ferme sera mise en place à la saison suivante. Cette vente permettra aussi aux nombreux vacanciers de pouvoir goûter des légumes issus du terroir. Tomates, courgettes, ail, aubergines, poivrons, courges, pommes de terre, carottes, petits pois, radis, fraises… complétés par quelques aromatiques. Une quarantaine de variétés sera sur notre étal  tout au long de l’année. 

 

Ce qui est déjà financé …

La Petite Ferme Maraîchère est née au milieu de champs de foin, et il a fallu tout bâtir ! Et tout ce que nous sommes capables de faire nous nous y employons : montage des serres, installation du réseau d’irrigation, construction du local de pompage, … c’est aussi une façon de veiller à la dépense. Nous croyons dur comme fer en ce projet et nous y avons investi beaucoup de tempset d’argent ! Ainsi avec nos économies et les aides pour les jeunes agriculteurs, nous avons réussi à financer :

  • Serres de cultures et serre pépinière 
  • Tracteur et outils de cultures 
  • Achat et aménagement de la parcelle (accès, parking, mare, électricité,…) 
  • Forage et irrigation 
  • Sans compter la multitude de petites dépenses pour produire : achats des semences, du terreau, du petit matériel,...  

 

Si nous avons si fortement investi pour préserver un petit bout de nature et proposer des légumes sains, nous devons aussi préserver notre premier outil de travail… nous même ! Nous voulons être des maraîchers à long terme, ainsi il est important de réfléchir à l’ergonomie, au temps de travail mais aussi à notre temps en famille ! Et tout cela a un coût. 

 

… sans compter le futur bâtiment.  

Nous ne sommes pas des petits joueurs ☺ mais nos économies sont limitées. Alors nous avons bien besoin de votre soutien pour nous aider à financer un bâtiment de stockage en bois du Jura qui nous sera indispensable pour : 

  • Abriter les légumes de conservation pendant tout l’hiver (courges, ail, pommes de terre,…) dans des espaces dédiés, avec la température adéquate 
  • Mettre au frais les légumes récoltés et vendus le jour même du printemps à l’automne (salades, tomates, herbes aromatiques,…) 
  • Créer un poste de lavage des légumes 
  • Ranger notre matériel de culture en sécurité 
  • Créer un espace de semis pour nos plants au frais/au chaud selon la saison 

Mettre les légumes et notre matériel à l’abri c’est nécessaire, nous abriter c’est important aussi… Parfois il pleut en Bretagne ☺ 

 

Qu’allons-nous financer avec cet argent ? 

Nous avons fait appel à différentes entreprises locales et de confiance afin de bien connaître le coût des différents postes. Avec une majeure partie d’autofinancement, complété par un crédit bancaire et des financements européens (si notre dossier est retenu !), nous finançons chaque poste à près de la moitié. Voici donc ce que votre aide pourra compléter : 

  • Avec 3 000 € : nous pouvons effectuer le terrassement et la mise en place du coffrage de la dalle
  • Avec 9 000 € : la dalle sera coulée, l’évacuation de la salle de lavage préparée ainsi que les arrivées électriques 
  • Avec 15 000 € :  la charpente et la couverture sont mises en place
  • Avec 20 000 € :  le bardage, les portes sur rails, les menuiseries et la gestion des eaux pluviales mettent le bâtiment au sec. 
  • Avec 20 000 € et plus, nous allons plus loin : nous pouvons construire une chambre « fraîche », une chambre pour le stockage des courges, mettre en place un système de récupération des eaux de pluie, aménager une zone de lavage ergonomique, construction d’un escalier et d’un plancher pour stocker des légumes et du matériels à l’étage,… 



Pourquoi choisir le financement participatif ? 

Au départ, nous pensions pouvoir tout mener de front à deux, mais petit à petit nous avons pris conscience que conduire un projet écologique résilient et familialement durable demandait d’engager de plus en plus de fonds. Si de nombreux amis et même des inconnus enthousiastes pour notre projet ont d’ores et déjà pu nous aider de leurs mains, finalement il n'y a pas que cet aspect qui peut être participatif. Alors nous avons pensé à vous tous, ceux qui œuvrent discrètement à bâtir le monde de demain, et qui seraient touchés par notre projet et notre histoire

 

Et finalement, pourquoi aider notre projet ?

  • Pour nous permettre de conserver de beaux légumes, fruits de mois d’efforts !  
  • Sans bâtiment … c’est compliqué ! 
  • Pour soutenir une consommation locale, savoir d’où viennent les légumes de notre assiette
  • Pour participer à la création d’une ferme Bio, sans pesticides et sans … rien d’autre ! 
  • Pour aider de jeunes maraîchers reconvertis qui pensent que cultiver autrement, c’est possible.
  • Et pourquoi pas ?  



Qui sont Mathilde et Paul  ? 

Mathilde, 35 ans : J’ai eu la chance de grandir entourée de la nature et de la forêt. Quand j’étais petite, j’aidais déjà ma maman dans le potager, loin de me douter que j’en ferai mon métier. Après des études de droit du travail, 7 ans en tant que juriste et un petit garçon plus tard, me voilà repartie avec Paul dans une nouvelle aventure.

 

Paul, 36 ans : Je suis née dans un hameau de 600 âmes, à Roussigny, entouré des champs et des forêts de l’Essonne. Plus jeune, je passais mon temps dans la forêt à chercher des champignons et à construire des cabanes. C’est au Lycée que nous nous sommes rencontrés avec Mathilde et depuis nous sommes inséparables

 

Mathilde et Paul : Nos études et nos métiers nous ont rapprochés de Paris. Mais cette vie urbaine a rapidement eu raison de nous. Alors nous avons décidé d’emménager en Bretagne, un retour aux sources familiales, avec notre fils de quelques mois sous le bras pour réaliser notre rêve. Notre formation (Brevet Professionnel de Responsable d’Entreprise Agricole en maraîchage biologique), nos expériences chez des maraîchers ainsi que toutes les belles rencontres que nous avons faites dans cette entreprise nous a permis d’éprouver la réalité du métier et a conforté notre choix. La volonté de changer la société à notre échelle et nos valeurs personnelles et familiales concordent avec le métier de maraîcher bio.

 

Un petit mot sur les contreparties  

Chaque personne qui nous soutiendra, quel que soit le montant, aura son nom apposé sur le “mur des remerciements” que nous installerons dans le bâtiment. 

Les petites graines sont des semences certifiées bio Agrosemens, semencier qui se consacre aux semences biologiques. Les nichoirs sont fabriqués en bois avec nos mains et peints avec des pigments naturels. 

Il serait risqué de vous envoyer des tomates par la Poste, nous vous proposons donc plutôt de venir les chercher à la ferme. Ce sera l’occasion de rencontrer nos bienfaiteurs ! 

Pour les amateurs de la Côte d’Emeraude, dont la beauté est bien connue, vous pourrez l’admirer et même y goûter,  avec un cliché encadré accompagné de gourmandises locales.  

Nous choisissons donc de vous faire parvenir des contre- parties faites avec nos mains , de bons produits locaux et de venir passer du temps à la ferme.  




En savoir plus

Adresse postale :

 

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.