Des arbres pour les agricultrices Ivoiriennes !

Côte d'Ivoire Women for the Earth

Nous sommes Clémence et Lucas, 2 élèves en école d’ingénieurs à AgroParisTech, tous les deux intéressés par les enjeux et problématiques liés au continent Africain et notamment l’Afrique de l’Ouest. De nature enthousiaste et volontaire, nous avons décidé de fonder l’association Women for the earth. Nous allons ainsi pouvoir allier 2 causes qui nous tiennent à cœur : celle des femmes et celle d’un monde plus durable.

 



Contexte et enjeux en Côte d'Ivoire

 

En Côte d’Ivoire, il y a de nombreux enjeux qui nous poussent à nous intéresser au rôle des agricultrices dans la transition écologique :


● En Côte d’Ivoire, dans le secteur vivrier, 90% de la main d'œuvre est féminine.
● Les Ivoiriennes touchent en moyenne 2 fois moins que les hommes pour un travail équivalent.
● Entre 2000 et 2010, 75 % de la déforestation en Afrique est due aux activités agricoles.
● Entre 2014 et 2018, les importations de produits alimentaires ont augmenté de 40%.
● Actuellement, il n’y a que 50 000 hectares en agriculture biologique en Côte d’Ivoire.


Les agricultrices Ivoiriennes seraient donc la clef pour développer des modes de productions plus respectueux de l’environnement et de l’Homme.

 

Un projet ancré grâce à notre partenaire principal : Canaan Land. 

 

Nous travaillons depuis quelques mois à l’élaboration de supports de formation en agriculture biologique et en agroforesterie pour les agricultrices de la société Canaan Land.
Nous avons découvert Canaan land par le biais d’un ancien stagiaire là bas. Depuis nous suivons de près ses activités et nous avons contacté Patricia la CEO pour lui proposer notre aide.
Canaan Land est une entreprise qui forme et fournit aux femmes des terres, et achète ensuite les produits issus du maraîchage pour les vendre dans des marchés de gros.


Patricia a une véritable volonté de mettre en place une agriculture plus responsable de l’environnement tout en garantissant un revenu suffisant aux femmes et nous sommes là pour l’aider !

 


Canaan Land en quelques chiffres :


3000 agricultrices installées depuis sa création.
● Une augmentation de 400 % du nombre d’agricultrices qui se sont installées sur les terres de Canaan Land en 6 mois.
57 tonnes de fruits et légumes produits en 2020

 

 

Produire mieux et plus c'est possible ! 

 

L’objectif est de construire avec les agricultrices de Canaan Land de nouvelles méthodes de culture (agroforestière et réduction des intrants) et d’utilisation de leurs déchets tout en leur garantissant un rendement satisfaisant et durable. Ce travail s'effectue en collaboration avec les ingénieures de Canaan Land mais aussi avec des centres de recherche africains tels que l’APAF (association pour la promotion des arbres fertilitaires) ou le GRIEPE (Groupe de Recherche Interdisciplinaire en Ecologie du Paysage et en Environnement).

 


Le projet est de développer une parcelle test de 4 ha en agroforesterie (64 micro parcelles de 600 m2) afin de sensibiliser la communauté ivoirienne à ce mode de production.


Grâce à ces revenus supplémentaires, nous pourrons acheter le matériel et les plantes nécessaires pour installer cette parcelle. Cela permettra notamment à d’autres agricultrices de s’installer.

 

La pérennité du projet : une condition indispensable. 

 

Le projet s'inscrit dans la durée puisqu’il sera poursuivi par une nouvelle équipe d’étudiants d’années en années. Grâce à l’association Women For The Earth nous garderons contact avec les ingénieures de Canaan Land mais aussi avec nos partenaires africains. Ce projet est donc un projet de grande envergure durable !

 

 

A quoi servira la somme collectée ? 

 

 

● Avec 3 000 € : Nous pourrons organiser les formations en présentiel en agriculture biologique et en agroforesterie (location de salle, impression de supports, fabrication de kits) + Installation d’une parcelle test de 2 ha.

● Avec 6 000 € : Nous pourrons organiser les formations en présentiel en agriculture biologique et en agroforesterie (location de salle, impression de supports, fabrication de kits) + Installation d'une parcelle test de 4 ha. 

● Avec 9 000 € : En plus des formations et de l’installation de la parcelle test, nous pourrons acheter du matériel pour transformer les fruits et légumes produits
(confitures, fruits secs) sur place afin d’accroître et de diversifier le revenu des femmes tout en luttant contre le gaspillage alimentaire. 

 

 

Pourquoi choisir le financement participatif ? 

Ne pouvant apporter les fonds nécessaires à la mise en place de ce projet et Canaan Land ne pouvant nous financer, nous avons décidé de faire appel à votre soutien. Nous croyons à la force du collectif et nous sommes persuadés qu’ensemble nous pouvons aller très loin. Nous avons choisi Bluebees car c’est la plateforme qui correspond le plus à nos valeurs. 

 

De bonnes raisons de croire en notre projet : 

 

1.Soutenir la mise en place de l’agroforesterie et de l’agriculture biologique en Côte d’Ivoire
2.Favoriser la condition des femmes
3.Lutter contre le changement climatique et les inégalités sociales 

 

A propos du don défiscalisé

Dans cette campagne, Si vous choisissez de faire un don supérieur à 30€, vous recevrez un reçu fiscal de la part de l'association Women for the Earth.
 
 

 

Qui sommes-nous ? 

 

Clémence


Stages marquants :


2019 : stage ouvrier dans une exploitation en grandes cultures céréalières du département Seine et Marne
2020 : stage de 2 mois en ingénierie et éco conception sur la réutilisation de terres excavées lors de chantiers d’infrastructures pour des terres agricoles
2020 - 2021 : stage de 6 mois en tant que consultante junior en bilan carbone et bioéconomie dans le secteur agri-agro.


Et pour la suite ?


L’année prochaine je continue ma formation dans le domaine du développement durable : énergies, déchets, agro industries.


Lucas


Stages marquants :


2019 : stage ouvrier dans une exploitation viticole dans le sud de la France.
2020 et 2021: deux stages dans des associations d’aide alimentaire françaises qui m’ont permis d’agir contre les inégalités sociales et de comprendre le rôle de l’alimentation dans la dignité humaine.
2021 : Stage dans l’accompagnement d’entreprises dans leur gestion des déchets afin de les faire progresser vers le Zero waste !


Et pour la suite ?


L’année prochaine, je vais réaliser un double diplôme avec l’Université Paris-Dauphine en Economie sociale et solidaire afin de poursuivre dans le monde de l’entraide.

 

Comment nous suivre ?



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.