Le jardin gastronomique de Lourmarin !

Lourmarin (84) Jardin Gastronomique

Nouvel objectif pour une serre deux fois plus grande : 6 800 €

Vous êtes 74 à avoir permis d'atteindre, le montant minimum pour l'installation de la serre du jardin gastronomique.

74 rayons de soleil. Vous avez toute ma gratitude, merci de permettre l'installation de cet équipement indispensable à la multiplication des tomates, poivrons, courges et bien d'autres légumes fascinants et délicieux. Vos contributions sont aussi un formidable encouragement de notre démarche de sauvegarde des biodiversités légumière et naturelle. Une forte émotion s'empare de moi quand je lis vos mots, merci. Un panneau avec vos noms sera posé à l'entrée de ce nouveau lieu.

Nous allons continuer un peu la campagne, cette serre de 3 m sur 3 va être construite, mais il est possible de doubler sa surface avec encore de nouvelles participations, un nouvel objectif : 6 800 € pour la serre de 18 m2

🙏🙏🙏



Des tomates anciennes à Lourmarin

Je suis Jean Pierre, collectionneur de tomates anciennes devenu maraicher. J’ai créé cette microferme maraichère sous le climat propice de la Provence, au pied du Luberon, à Lourmarin. Mon jardin s'étend sur 1 hectare, avec une terre calcaire limono-argileuse, idéale pour la production de légumes gouteux.

Ici, les variétés ne sont pas cultivées pour leur rendement mais pour leur saveur. Dans une pratique de recherche et d’essais permanents de légumes anciens, rares et d’autoproduction des semences et des plants, je collecte et conserve plus de 600 variétés de tomates, des dizaines de poivrons et de piments, des courges, des haricots 

Pour respecter au mieux l’environnement, la santé de mon sol et la qualité gustative des légumes, ma démarche essaie de prendre le meilleur de chaque technique agroécologique actuelle, sans pesticides et sans engrais chimiques.

Jardin gastronomique lourmarin

 

Goût, carbone et biodiversité

Cultiver le goût en privilégiant les variétés ancestrales locales, les variétés nouvelles gouteuses, les variété « exotiques » aptes à s’adapter au changement climatique. Cultiver en plein air, des légumes mûris au soleil direct, subissants tous les aléas climatiques, des légumes de caractère.

Stocker le carbone dans le sol et les arbres pour participer à la lutte contre le réchauffement climatique, préserver et augmenter la biodiversité de son sol. Apporter de la matière organique (fumier, paille, bois broyé, engrais verts)… Cultiver mes légumes entre les arbres d’un verger ancien de cerisiers.

Cultiver les biodiversités :

  • la biodiversité légumière pour lutter contre la perte de variétés cultivées, l’érosion génétique et la perte de saveur des variétés contemporaines
  • la biodiversité régionale, avec notamment à l’échelle du jardin, favoriser la conservation de la micro faune et des pollinisateurs, insectes, arachnides… attirer les oiseaux et les reptiles, préserver la flore sans avoir peur des « mauvaises » herbes. Cette année, nous avons observé dans notre jardin grouillant de vie, un insecte protégé à l’échelon national : la « magicienne dentelée »...

Mon jardin gastronomique me permet de partager ma passion à travers la vente de légumes savoureux via le marché des producteurs de Lourmarin, en direct au jardin, mais aussi aux chefs des restaurants des environs.

jardin gastronomique sur le marche
Le jardin gastronomique : une passion familiale

Un paysage préservé et des légumes entre les cerisiers

Le jardin tout en longueur, démarre au pied de la montagne du Luberon, dans une orientation plein sud.

Planter de vieux cerisiers, autrefois utilisés pour la cerise confite d’Apt, j’ai  choisi de les préserver au maximum en mémoire de cette production traditionnelle et pour conserver l’aspect paysager du verger. Dans les alignements des arbres, des bandes d’herbes « naturelles » qui séparent les cultures de légumes.

Le jardin est entouré d’une flore caractéristiques de la colline méditerranéenne : chênes verts, pins d’Alep, Cades, cistes, pistachiers, romarins et thym.

Je ne souhaite pas mettre de tunnels plastiques dans ce lieu, je ne souhaite pas bétonner ce lieu.

Voici à quoi ressemblera le jardin avec la nouvelle serre :

montage-photo-serre-jardin-gastronomiqu-jpg.jpg
Montage photo :  jardin avec la serre

 

Un réel plus pour mes plants : une serre !

Mon souhait est d’installer une serre démontable, esthétique, durable, fabriquée en France, afin de réaliser la production de semis et de plants de centaines de variétés différentes issues de ma banque de graines. 

Jusqu’à maintenant, je produisais des plants démarrés au chaud à la maison puis abrités dans des petits châssis orientés au sud.

Cette méthode limite la quantité produite et m’oblige à étaler considérablement la période de semis des légumes d’été.

C'est là que vous entrez en jeu !

Je souhaite acquérir une serre en bois et polycarbonate pour permettre de palier à ces limites, de cultiver plus de variétés rares, tout en offrant un abri à notre table de repiquage, avec même la possibilité d’accueillir du public « au chaud » pour partager notre savoir-faire.

interieur-serre-helio-2-jpg.jpg

 

J’ai choisi le modèle de serre en bois « Lancelot »  du constructeur Helio. Une serre élégante et respectueuse de l’environnement. Son architecture s'intègrera parfaitement dans l’environnement du jardin. Sa charpente légère en mélèze, ne nécessite aucune fondation. Les éléments sont reliés entre eux par un vitrage en polycarbonate. Un système de vérins thermostatiques permet une ouverture automatique du haut de la serre à partir de 17°C. Les serres Helio sont fabriquées en Baie de somme, par des artisans spécialistes en ouvrages de bois extérieur depuis 1923.

serre-jpg.jpg

La serre « Lancelot » n’a qu’une faible emprise paysagère par ses dimensions raisonnables : 3,38 m de large, 2,54 m dans sa plus grande hauteur, 1,61 de hauteur des murs. 

 

A quoi serviront les dons récoltés

Le prix de la serre et de son installation dépendent de sa longueur.  Ainsi : 

  • Avec 4 800 €, je pourrai avoir une serre de de 3 m de long,
  • Avec 6 800 €, la serre sera longue de 6 m
  • Avec 8 500 €, elle passera à 7,40 m
  • Avec 12 800 €, elle atteindra la taille respectable de 11,80 m

cagettes-de-tomates-jpg.jpg

 

Pourquoi le financement participatif ?

La démarche équitable et les projets défendus par Bluebees correspondent à ma propre façon de penser. Ayant lancé le « jardin gastronomique » avec des investissements en petit matériel financés par les rentrées des ventes maraîchères, je sollicite aujourd’hui toutes les personnes qui cherchent à manger des légumes sains, goûteux et diversifiés, adeptes de la consommation locale bio. A l’instar d’une Ampap, les personnes qui financent ma serre bénéficieront de la production issue de mon jardin en 2021.

 

Qui suis-je ?

J’ai un diplôme de technicien agricole, un DUT de biologie « Génie de l’environnement » et un DUT d’animateur scientifique. Ancien instituteur, webmaster et rédacteur d’articles sur les jardins pour le magazine professionnel « Atrium patrimoine ».

Jardinier et botaniste depuis toujours, dans une pratique respectueuse de l’environnement, passionné de cuisine et de légumes italiens.

 

En savoir plus

 

Jardin gastronomique
Jean-Pierre Juigner
Chemin de Pierrouret, 84160 Lourmarin
06 77 26 69 64
jardin-gastronomique.com

 

 



Questions fréquentes (FAQ)

Que contiennent vos paniers svp ?

Les paniers 2021 vont contenir une grande diversité de légumes de saison, cultivés en plein air : pois, fèves, haricots, courgettes de toutes les formes et de toutes les couleurs, basilics, carottes, radis, pommes de terre, potimarrons, courges, oignons, cébettes, salades et bien sûr tomates anciennes, poivrons...

Pour vous remercier votre participation à notre projet de serre, le prix du panier en contrepartie est de 20 € au lieu de 25 € sur le marché !

Je ne suis sur Lourmarin que certains week-end. Est-il possible de venir vous voir et de retirer les paniers le samedi ?

Oui il est possible d’avoir les paniers le week-end, nous n’avons pas de jours fixes. Vous pouvez les répartir comme bon vous semble sur la saison. Nous les concevons avec les légumes du moment (et de saison bien sûr), sur demande ou non.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.