Cissey Chouette : une nouvelle ferme bio en Bourgogne

Merceuil (21) Ferme Cissey Chouette

Nous sommes deux personnes fascinées par la créativité de la nature ! Souhaitant collaborer avec elle pour manger, nous allons créer au sud de Beaune un lieu dédié à la production alimentaire locale : des tomates aux framboises, en passant par les oeufs et les salades ! Le tout en favorisant la biodiversité et en stockant du carbone avec la plantation d'arbres.

Si tu trouves ça chouette, parle de notre projet autour de toi !



20.11.2020 : Dernière ligne droite pour la campagne ! Et grâce à votre aide et vos encouragements, nous débutons cette aventure avec de l'enthousiasme et de l'énergie à revendre :)

12.11.2020 : Encore une fois : un grand merci à tous !! Nous n'aurions jamais pensé être aussi soutenus, c'est incroyable !

04.11.2020 : Merci, merci, merci !!! Grâce à vous, notre campagne a dépassé le 2ème palier, avec près de 100 donateurs ! Nous nageons dans le bonheur en ce moment, à défaut de pouvoir nager dans les bassins, qui n'ont que 50 cm d'eau pour l'instant ;)

27.10.2020 : Notre premier palier franchi en moins d'une semaine, et déjà 54 donateurs et donatrices. MERCI mille fois pour vos contributions ! Et pour vos encouragements !

***

 

Deux ingénieurs deviennent maraîchers

Nous, c’est Delphine et François : tous les deux ingénieurs de formation, diplômés en 2014, nous sommes originaires respectivement de la vallée de la Marne en Champagne et du Charolais en Bourgogne.

La vie nous a amenés dans la région de Beaune en 2015. Des gens super accueillants et du bon vin, que demander de plus ?

Et pourtant, il manquait quelque chose ! Des légumes bio et locaux, produits sur notre commune. C’est en 2019 que nous avons pris la décision de nous lancer dans cette aventure. Nous avons été confortés dans notre décision avec la crise sanitaire qui a débuté en mars 2020 : produire de la nourriture localement, c'est quand même plus résilient ! Aujourd’hui, en octobre 2020, nous sommes prêts pour le lancement du projet, et nous comptons sur vous

 

 

La genèse : Une inspiration venue de Cuba

C’est à Cuba, en visitant une ferme agroécologique de 3 hectares, que nous avons eu le déclic : notre éternelle blague « de toute façon on finira par créer une ferme pour faire pousser des légumes bio » s’est révélée être une envie profonde ! 

Et si c’est possible à Cuba en entretenant le terrain au « coupe-coupe », et bien cela doit être possible en France !   

 

ferme finca excelencia cuba

Ferme Finca Excelencia à Cuba

 

Le passage à l’action !

C’est pourquoi, en rentrant de Cuba, nous avons quitté nos boulots pour entamer un BPREA (Brevet Professionnel de Responsable d’Exploitation Agricole), tout en menant de nombreuses recherches et lectures et en continuant nos expériences dans notre jardin personnel.  

En parallèle, nous avons trouvé un terrain dans notre village grâce à nos voisins, et à Bernard et Florent, deux agriculteurs de la commune qui croient en notre projet. Le résultat : une parcelle exploitable de 3 hectares à moins de 2 km de chez nous, en bordure d’une piste cyclable. Trop chouette : nos clients vont même pouvoir venir à vélo !

 

Situation géographique de la parcelle (zone en orange)

 

Du maraichage, mais pas seulement !

Notre projet consiste à produire des légumes, des œufs et des fruits, dans une approche qui mêle économie circulaire, maraîchage sur sol vivant, permaculture et préservation de la biodiversité.

Le projet a été conçu autour de la complémentarité des différents ateliers : les arbres font de l’ombre aux poules, qui elles-mêmes fournissent du fumier pour les cultures !

 

Cissey Chouette, ce sera : 

  • des légumes (plus de 40 espèces, des variétés anciennes et sélectionnées par nos soins) : courgettes, tomates, laitues, carottes, poireaux...
  • des fruits  : des pommes aux kiwis, en passant par les framboises et le raisin
  • des œufs : environ 200 poules pondeuses vivront au cœur du verger
  • un lieu refuge pour la biodiversité et tous les organismes vivants
  • un lieu de vente directement sur la parcelle, vecteur de rencontres et de partage
  • une technique agronomique inspirée du Maraichage sur Sol Vivant, de l’agroécologie, de l’agroforesterie et de la permaculture
  • un système d’irrigation uniquement basé sur la collecte d’eau de pluie
  • un lieu autonome en énergie via l’installation de panneaux solaires
  • des constructions écologiques, utilisant au maximum les ressources disponibles sur place (notamment la terre excavée lors de la création des bassins)
  • un lieu productif limitant les intrants extérieurs et fonctionnant de façon circulaire : les haies vont permettre de produire du BRF (broyat), qui va servir de paillage aux cultures, et nourrir la vie du sol, pour produire des légumes de qualité sans aucuns produits


jardins terra nova et ecole des grivauds

Nos lieux de stage : des sources d’inspiration ! Ici, les jardins de Terra Nova et une serre de l’éco-jardin des Grivauds

 

Ce qui est déjà financé

Avec nos économies, l’aide de nos familles, les aides de l’état et un emprunt à la banque, nous réussissons à financer :

  • Les bassins de récupération d’eau de pluie (22 500€)
  • Le matériel de tous les jours nécessaire au maraîchage (5 500€)
  • La mise en place d’une clôture pour se protéger des chevreuils qui raffolent de nos jeunes légumes (7 000€)
  • L’achat des poules et la construction du poulailler (5 500€)
  • La création d’un atelier servant aussi de zone de stockage des outils, avec les toilettes sèches (3 500€)
  • La construction d'un lieu de vente avec des matériaux locaux (terre et paille notamment) pour accueillir nos clients sur la parcelle (15 000€)
  • La réalisation d'un chemin central pour transporter facilement nos légumes, et d'un parking pour accueillir nos clients (9 500€)

 

Mais pour le verger, la pépinière, l’irrigation, le stockage des légumes, et la production d’énergie, nous avons besoin de vous !

 

Pour passer d'une parcelle cultivée en monoculture à un système diversifié maraicher, nous utilisons des "engrais verts" : des plantes que l'on ne va pas récolter, qui captent l'azote de l'air, travaillent le sol et apportent de la matière organique

 

Avec votre aide, nous pourrons agir sereinement !

  • Avec 6 500 € : nous pourrons faire nos propres plants dans une serre dédiée, avec tout le matériel associé
  • Avec 11 000 € : nous pourrons en plus, planter nos arbres fruitiers et une haie (mélange d'arbres et buissons locaux) qui fera tout le tour de la parcelle
  • Avec 19 500 € : nous pourrons en plus, avoir des pompes pour récupérer l'eau dans nos bassins et un réseau d’irrigation pour la distribuer dans nos jardins
  • Avec 21 500 € : nous pourrons en plus, acheter l'onduleur et les batteries pour gérer l'énergie produite par les panneaux solaires qui alimenteront le système d'irrigation et le lieu de vente, en toute autonomie

Un grand merci par avance à tous ! Nous serons vraiment très heureux de vous faire partager notre rêve en vous délivrant vos contreparties ! Et vous serez toujours les bienvenus

 

Les prochaines étapes en 2020-2021

Notre première étape (terminée depuis début novembre) : creuser deux bassins de récupération d’eau de pluie pour pouvoir affronter les sécheresses estivales.

S’enchaineront ensuite : 

  • la mise en place des premières zones de culture avec apport de compost et matière organique non dégradée pour faire revenir les verres de terre et la vie du sol ! (en cours)
  • la plantation des premiers arbres fruitiers, qui en plus de produire des fruits fourniront de l’ombre aux poules
  • le montage de la serre pour l’auto-production de nos plants
  • puis dès le mois d’avril, ce sera la mise en terre de nos premières cultures, et la vente de nos premiers plants de légumes. 

Notre objectif : en juin 2021, la première vente de légumes et d’œufs !

 

Une autre source d’inspiration : les jardins des Loups’bio à Beaune, et leurs légumes pleins de couleurs !

 

Et dans dix ans ? Bien plus qu'un projet professionnel, un projet de vie !

Le design de la parcelle a été effectué en prenant en compte l’évolution sur plus de 100 ans, avec une exploitation raisonnée et positive des différentes ressources (légumes, œufs, fruits, plantes médicinales, branchages pour production de BRF, bois d’œuvre ou de chauffage…)

Grâce à Eve (une amie entre autres architecte, dessinatrice, vélo-taffeuse et productrice de légumes de balcon) nous avons le plaisir de pouvoir partager avec vous notre vision à 10 ans :

  • un écosystème diversifié
  • de nombreuses plantes cultivées et spontanées
  • des animaux dont nous prendrons soin et d’autres qui nous rendrons visite d’eux-mêmes
  • une place prépondérante donnée à l’arbre
  • des clients heureux qui viennent en vélo !

 

5 bonnes raisons de croire en notre projet (outre le fait qu’il est bien chouette) :

  • Parce que manger des légumes locaux et bio, c’est chouette, c’est bon, et ça donne le sourire !
  • Parce que participer à faire revenir les papillons, les oiseaux, les abeilles et les vers de terre dans nos vies, ça rend heureux
  • Parce que planter des arbres et créer une zone refuge pour la biodiversité, ça a du sens aujourd’hui pour demain
  • Parce que vous nous aiderez à montrer qu’une autre agriculture est possible
  • Parce que de toute façon, on n’arrivera jamais à tout manger tous seuls ;)

 

Notre parcours

  • 2010 : rencontre à Besançon, à l'ENSMM, école d'ingénieur en mécanique et microtechniques
  • 2014 : obtention de nos diplômes d'ingénieur et départ pour nos premiers emplois sur Paris
  • 2015 : arrivée dans la région de Beaune, après avoir réalisé que la vie parisienne n'était pas faite pour nous
  • 2019 : voyage à Cuba et décision de lancer notre projet de maraichage, sur notre commune de Merceuil
  • 2020 : obtention du BPREA, stages chez des maraichers bio (Terra Nova à Ruffey-les-Beaune, Loups'bio à Beaune et Ecojardin des Grivauds à Pierrefitte-sur-Loire) et démarches à l'installation avec la Chambre d'Agriculture
  • 2021 : lancement de l'entreprise agricole Cissey Chouette !

 



Pour nous contacter

Delphine et François Gentil de Almeida

Par pigeon voyageur (dites leur juste de faire attention aux chats en arrivant) : 4 rue Louis Courtot, 21190 Merceuil 

Par mail : cisseychouette@gmail.com

Par téléphone : envoyez-nous un mail d’abord, et on vous passera nos numéros de téléphone ;)

Si vous avez des questions, n’hésitez surtout pas !

 

 

Ils nous soutiennent, merci à eux !

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.