Des arbres pour nos abeilles

Boulaur (32) Hors Cadre Apiculture

20 octobre / J+33

Nous avons atteint et même dépassé le deuxième palier! C'est fou!

Merci aux 122 petites abeilles qui permettent à ce projet de prendre forme!

Il nous reste encore quelques jours et nous débloquons un troisième objectif à 10 000€ qui va nous permettre de commencer à financer un système d'irrigation.

Les fruitiers vont devoir d'être chouchoutés les premières années suivant leur plantation, un accès à l'eau peut garantir leur dynamisme futur.

Merci encore à tou.te.s vous êtes formidables.

 

 

13 octobre 2020 / J+23

Le premier palier est atteint. Vous êtes déjà 90 abeilles à avoir apporté votre goutte de miel à notre projet.

MERCI MERCI MERCI !

Grâce à vous nous pouvons commencer le travail du sol et finaliser nos commandes d'arbres mellifères et fruitiers.

Nous avons déjà commencé à préparer la terre à accueillir cette multitude d'arbres.

Et comme il nous reste 10 jours, nous débloquons un deuxième objectif de 8000€ qui nous permettra de densifier notre verger avec des arbustes mellifères, des petits fruits et de préparer notre système d'irrigation.

.............................................................

 

Les abeilles et les arbres nous offrent le plus beau des cadeaux, nous avons décidé de faire notre part !



Hors Cadre, une petite ferme apicole du Gers qui veut offrir des bouquets de fleurs aux abeilles et en récolter les fruits ! 

C’est avant tout l'aventure de deux amoureux Leïla et Sébastien. Amoureux de la nature, des animaux et des bons produits, nous posons nos valises chargées de vie associative, de voyages et d'expériences au contact de la nature dans une ancienne ferme gersoise, à Boulaur en 2016. Sensibles aux savoirs faires locaux et soucieux de notre environnement, nous décidons de la rénover avec des matériaux sains et naturels et faisons le projet d'en faire un oasis de biodiversité.

 

carte boulaur-jpg.jpg

 

Je m’installe en tant qu'apicultrice et passe en bio en 2017. Aujourd'hui avec un cheptel de près de 170 ruches, 6 à 8 variétés de miels proposés et des produits transformés vendus sur les marchés de producteurs et dans des épiceries bios, l'activité apicole prend son envol.

Cependant, accompagner les abeilles dans leur histoire d'amour avec les fleurs est un chemin souvent semé d'embûches : les conditions météo, les pesticides et le manque de diversité alimentaire sont des paramètres difficilement contrôlables qui peuvent faire basculer une saison de production.

 


Village de Boulaur, Gers

 

De la plantation d’arbres à la renaissance du verger, l’élaboration du projet

Dès notre arrivée, nous faisons un constat: il y a peu d'arbres sur notre terrain de 3 hectares. Nous plantons donc des haies champêtres et des arbres mellifères. Le verger de cerisiers existant est complété avec des variétés fruitières locales et des variétés greffées par nos soins :  pruniers, poiriers, pommiers et plaqueminiers.

 

 

Petit à petit, l'idée d'un verger agroforestier germe. Pour un maximum de biodiversité et pour diversifier les productions apicoles qui sont souvent aléatoires. 

Afin de mener à bien ce projet, nous nous inspirons des travaux menés par Stéphan Sobkowiak dans son verger en permaculture de la Ferme Miracle et des haies fruitières d'Evelyne Leterme du Conservatoire Végétal Régional d'Aquitaine. À cet effet, nous suivrons des stages de formation à l’automne.

 

Crédit photo : Thierry Maybon

 

Planter des arbres pour aider les abeilles 

Lorsque vous nous demandez comment aider les abeilles notre réponse est instantanée : plantez des arbres !

Je suis apicultrice et ici, dans le Gers, si je veux proposer du miel bio et diversifié, je suis obligée de déplacer mes ruches pour suivre les floraisons dans les départements limitrophes.

Les abeilles, et avec elles, les autres insectes pollinisateurs n'ont pas suffisamment de ressources alimentaires tout au long de l'année. Le changement climatique et le remembrement des parcelles agricoles, en supprimant les haies, refuges de biodiversité, ont rendu cette disette de plus en plus difficile à combler.

Planter un arbre est une des actions les plus efficace et pérenne pour protéger l’environnement, soutenir une biodiversité qui s'essoufle et retrouver un écosystème résilient. 

Et parce que tout le monde n’a pas la place de le faire, on se propose d’en planter des centaines pour vous

  • 250 m de haies champêtres (essences locales et rustiques) : aubépine, viorne, cornouiller, troène, érable champêtre, chèvrefeuille, églantier, laurier tin, noisetier, sorbier...
  • 67 Arbres fruitiers sur le verger de 3600m² :  des espèces rustiques et goûteuses! pêchers, pruniers, poiriers, pommiers, amandiers, plaqueminiers...
  • 32 fixateurs d'azote mellifères : robinier faux acacia, argousier, olivier de bohème, févier d'Amérique...
  • des arbustes fruitiers / lianes entre les arbres : grenadiers, vignes, kiwaïs, cassis...

 

croquis-projet-horscadre.jpg

Un îlot de biodiversité au cœur du Gers

Dans notre verger agroforestier entouré de haies, des arbres et arbustes fruitiers adaptés se mêleront à des feuillus mellifères et fixateurs d'azote. 

Pour que les abeilles puissent avoir une alimentation diversifiée, pour que nous puissions en récolter les fruits afin de pérenniser notre activité.

Des nichoirs seront fabriqués pour attirer les oiseaux si utiles à la pérennisation d'un verger.

Nous installerons des « ruches de biodiversité » où les abeilles ne seront pas dérangées et évolueront à leur propre rythme. 

Les fruits bios récoltés seront vendus sur les marchés où la demande est grande. Dans un second temps, nous envisageons leur transformation.


rucher cerisiers en fleurs-jpg.jpg

Parcelle du futur verger agroforestier

 

Nos partenaires

  • Arbre et Paysage 32  nous accompagnera sur la partie haie/feuillus mellifères en nous proposant des arbres et arbustes issus de semis locaux et donc adaptés à nos conditions pédoclimatiques.
  • Même raisonnement pour les fruitiers:  nous nous tournons vers le Conservatoire Végétal Régional d'Aquitaine, qui depuis de nombreuses années, recense et conserve des espèces  régionales. 
  • Le suivi de l'installation est assuré par l'ADEAR du Gers .

 

A quoi va servir l’argent récolté ? 

  • Avec 6 000 €, nous plantons un verger mellifère sur 3600 m2 et une haie champêtre de 250m, soit près de 400 arbres. Cette somme comprend le travail du sol, les plants, l’accompagnement de l’association Arbre et Paysages 32 et la mise en place des protections et paillage autour des jeunes arbres. 
  • Avec 8 000 €, nous pourrons densifier nos lignes d'arbres avec des arbustes mellifères et des petits fruits.
  • Avec 10 000  €, nous commençons à financer un système d'irrigation.
  • Avec 12 000 €, nous construisons un puits. 
  • Avec 20 000 €, nous aménageons un espace de stockage pour entreposer les fruits de nos cueillettes.
  • Et au-delà ? Nous démarrons le chantier de la boutique pour vous accueillir et partager avec vous tous les bons produits de la ferme ! 

 

Si vous le préférez, vous pouvez aussi contribuer par chèque :

Il suffit de mettre votre chèque à l'ordre de Bluebees et d'écrire "hors cadre" au dos du chèque.

Envoyez-le ensuite à : Bluebees, 102C rue Amelot, 75011 Paris

Le montant de votre chèque sera ajouté à notre cagnotte Bluebees !


abeille-fleur-hors-cadre.jpg

 

Pourquoi avons-nous choisi le financement participatif ? 

Associations bénéfiques de végétaux, entraide entre voisins,  insectes et animaux auxiliaires, échange de compétences, trocs de plantes… la coopération est au cœur de notre projet. Alors un financement participatif c’est exactement ce qui nous correspond. 

Aujourd’hui, nous sollicitons votre aide financière afin de planter un verger et d’avancer encore sur le chemin du respect de la nature et de la consommation responsable

Envie d’agir concrètement pour les abeilles et l'environnement ? Soutenez-nous et rejoignez l’aventure !

 

ruche-hors-cadre.jpg

 

4 bonnes raisons de soutenir notre projet

  • Devenir acteur de la protection de l’environnement
  • Participer à la création d’un oasis de biodiversité, aider à réintroduire et à valoriser des variétés locales d’arbres fruitiers et mellifères
  • Recréer des paysages champêtres
  • Promouvoir les filières locales en circuit court 

 

leila-brisset-hors-cadre.jpg

 

A propos de Leïla et Sébastien

Leïla

36 ans, apicultrice et touche à tout. Passionnée de nature, Leïla cultive son amour de la flore et de la faune à travers ses multiples activités. Diplômée d’une licence en communication elle retourne très vite aux grands espaces et aux animaux. Après un séjour en Mongolie en tant que dentiste équin, quelques années de gestion d’un restaurant ouvrier locavore et une année de maraîchage bio,  c’est finalement dans le Gers qu’elle pose ses valises et ouvre ses premières ruches.

 

Sébastien

39 ans, concepteur industriel et bricoleur.  Passionné de culture, Sébastien œuvre depuis longtemps pour la diffusion de la musique et de la bonne humeur. Membre fondateur d’une association, impliqué dans la transmission des traditions occitanes, il n’envisage pas de s’implanter sans planter. Pragmatique, il pense qu’il est du devoir de chacun de minimiser son impact négatif pour la planète. Lui a choisi sa façon d’agir : la création d’un verger agroforestier. 

 

leila-sebastien.jpg

Leïla et  Sébastien en quelques dates 

2020 : Les projets :170 ruches. Formation: le verger permaculturel de Stéphan Sobkoviak. Plantation de haies et du verger agroforestier?       

2019 : Plantation de 12 jeunes arbres fruitiers dans le verger.  150 ruches, 8 miels produits.

2018 : Formations arboriculture : la taille douce des arbres fruitiers / techniques de greffages avec l'ADEAR 32  et le Conservatoire Végétal d'Aquitaine.

2017 : Passage en bio avec ECOCERT. Achat d'essaims et de ruches. À la ferme, plantation d'une haie mellifère avec Arbre et Paysage 32, travaux de rénovation.

2016 : Installation. Premières ventes de miel en circuit court sur les marchés de producteurs. 

2015 : Arrivée dans le Gers.  BPREA apiculture à Auterive (31).


miel hors cadre-min.jpg

 

 

À propos des contreparties 

Tous les produits sont issus de la production, récoltés et transformés sur place. 

Les contreparties sont à récupérer lors des évènements organisés à la ferme ou à l’occasion des marchés. Elles seront disponibles dès l'automne 2021. En ce qui concerne les visites et transhumances, les dates vous seront communiquées dès le printemps 2021, vous n’aurez plus qu’à vous positionner!

La livraison est possible. 

logo long 1-jpg.jpg

Nous contacter

Leïla Brisset & Sébastien Pellizzon

La Serrade

 32450 Boulaur

mail2-jpg-jpg.jpg fb-jpg-jpg.jpg www-jpg-jpg.jpg

 

 

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.