La ferme du Lamalou, en chemin vers l'autonomie !

Mas de Londres (34) Ferme du Lamalou
 
Nous développons notre ferme agroécologique depuis 20 ans et aujourd’hui nous avons besoin d’un dernier coup de pouce pour conclure notre projet.
Aidez-nous à construire un bâtiment pour abriter l’atelier des semences et les animaux, aidez-nous à continuer de vous proposer une alimentation locale, diversifiée et des semences libres !

27/3 : Formidable! Nous avons atteint notre premier échelon qui nous permettra de faire les fondations! Un grand merci à tous les participants : c'est émouvant de voir toutes ces personnes connues et inconnues nous soutenir ainsi!

Dans ces temps si difficiles, nous travaillons plus que jamais : nous continuons à livrer  nos légumes dans notre AMAP, nous continuons à semer des milliers de graines dans notre pépinière pour les reproduire et les distribuer.

Tous les jours nous marchons vers cette précieuse autonomie, la nôtre, comme la votre!

Continuez à nous soutenir pour atteindre le deuxième échelon!



La Ferme du Lamalou, ferme agro-écologique de 3 hectares

Nous sommes Silvia et Stéphane, fondateurs de la ferme du Lamalou, une petite ferme familiale de 3 hectares, située dans la vallée de Londres dans le département de l'Hérault, à 30 km de Montpellier. Notre ferme se trouve au cœur d’une zone Natura 2000, elle est longée par une rivière cristalline, le Lamalou, d'où elle tire son nom.

Nous y pratiquons le maraîchage biologique (selon les principes de l'agro-écologie), la production de semences de variétés anciennes et médicinales pour KOKOPELLI et l’élevage d'une centaines de poules pondeuses.

 

oooo-jpg.jpg

 

Nos réalisations depuis 2001, autonomie et diversification !

2001

Stéphane a acheté le terrain en 2001 : sans attendre d'avoir des financements ou de l'argent, avec des materiaux de recuperation, des rêves pleins la tête, de la volonté dans les poches et beaucoup d'huile de coude, il a commencé à travailler. Des serres, des poullaiers, des caravanes pour habiter sans depenser : c'etait parti !

Cependant, la terre du Lamalou est difficile : le sol très argileux est exposé à des graves sécheresses en été, à des pluies diluviennes à l’automne, qui génèrent souvent des inondations sur la moitié du terrain, et à des gelées sibériennes en hiver (jusqu’à -18C!).

2004

La création de l’AMAP (Association pour le Maintien de l'Agriculture Paysanne) en 2004, la première de l'Herault, génère un petit revenu régulier : un groupe de personnes nous rencontre toutes les semaines pour se partager la récolte des legumes. Au tout debut, il n'y avait que 14 paniers mais on est vite passé à 60 avec liste d'attente. Les amapiens etaient (et sont!) dynamiques et très engagés... et il y en a qui nous suivent depuis 15 ans !

Cette experience collective a été et reste le vrai ressort de notre projet : il lui a donné une place dans la societé et une dimension de rencontre humaine (en savoir plus)

2006

Silvia est arrivée en 2006, avec ses trois enfants, une yourte et une nouvelle dose de folie créatrice ! Avec le temps, la ferme s’est diversifiée et nous sommes devenus de plus en plus autonomes dans notre mode de vie et notre façon de produire. Silvia a développé la traction animale avec les ânes ainsi que la production des semences durables et à pollinisation ouverte pour KOKOPELLI, une association qui conserve et distribue environs 2000 variétés de légumes et plantes medicinales au nom de la souveraineté alimentaire des peuples de la Terre (cliquez ici).

Les années de campement dans la yourte et les caravanes se sont écoulées lentement, entre joies et difficultés. Une vie sobre, dure mais entourée de beauté étincelante!

 

2014

En 2014, le permis de construire est arrivé, le chantier a commencé et nous avons construit une magnifique maison autonome en énergie. Avec la terre du terrain, la paille du champ d’à coté, les bois des forêts environnantes, nous avons appris à tout faire avec les nombreux bénévoles qui nous ont accompagnés sur nos chantiers participatifs.

 

  • Favoriser la synergie entre plantes, animaux et micro-organismes pour la bonne santé de tous (AGROECOLOGIE)
  • Chercher l’indépendance vis à vis de l’énergie nucléaire et du pétrole
  • S’assurer l’autonomie alimentaire à travers la production de semences de plantes à pollinisation ouverte (variétés anciennes)
  • Partager et transmettre les connaissances avec des centaines de stagiaires, woofers et autres bénévoles qui souhaitent découvrir, savourer ou s’aventurer dans une vie autonome (au moins 300 jusqu’à maintenant), sans compter les stages de permaculture, les rencontres internationales d’agro-écologie (avec le CARI) et les stages du civamBio.

Nous avons nous mêmes pratiqué intensément le woofing quand on avait vingt ans (le premier enfant de Stéphane est né en Nouvelle Zelande dans une ferme de Woofing) et on croit fermement que cette experience d'entraide et de partage contienne les bases d'une societé nouvelle ! (cliquez ici)


 

Notre projet : Construire un bâtiment agricole de 160m2

 


Nous avons besoin de ce bâtiment pour :

  • Assurer la qualité de vie de nos animaux
  • Améliorer la qualité de nos conditions de travail pour conserver notre santé
  • Optimiser nos productions (semences, œufs, viande) et favoriser l'alimentation des environs en circuit court
  • Augmenter notre autonomie (fumier de nos animaux, autoproduction des purins et litière forestière pour la santé de nos plantes)

 

Ce bâtiment nous servira à héberger :

  • Un atelier de séchage et triage des graines pour notre production de semences KOKOPELLI. Pour le moment cette activité se passe dans la maison, qui se retrouve remplie de plantes et tamis de séchage du parterre jusqu’au plafond.
  • Un poulailler étanche aux renards pour nos 100 poules pondeuses, afin de produire des œufs, de la viande et du précieux fumier. Pendant des années les poules sont restées dans des tunnels plastiques très sensibles aux tempêtes et très faciles à pénétrer par les prédateurs. 
  • Une étable pour les deux ânes : en période d’inondation les ânes se retrouvent souvent les pieds dans l’eau, faute d’un espace sec et non inondable.
  • Un toit pour tout le matériel et fourrage pour les animaux, jusqu’à maintenant stocké dehors sous des bâches toujours emportées par le vent, ou des bidons pas toujours étanches aux rongeurs.


Ce bâtiment sera construit avec :

  • Bois de douglas des Cevennes environnantes
  • Terre, chaux, paille ou autre isolant ecologique et pierres locales
  • Materiaux de recuperation (ouvertures et amenagements interieurs)
  • La force de nos bras et celle des bénévoles (TWIZA et WOOFING)
  • Le travail de professionels engagés dans la construction écologique


Ce que nous pourrons faire grâce au financement participatif :

  • Avec 8 000€ : nous pourrons faire les fondations et la dalle
  • Avec 15 000€ : nous pourrons faire l’ossature en bois
  • Avec 20 000€ : nous pourrons avoir un toit pour le bâtiment agricole

 

En savoir plus sur Silvia et Stéphane

silvia-jpg.jpg

Silvia Ferretti, 45 ans, 4 enfants nées à la maison, originaire de Turin, Italie :

  • 1999 : Maîtrise en sciences naturelles et de l’environnement
  • 2003 : cours de permaculture et agriculture synergique
  • 2010-2020 : diverses formations du CIVAMBIO (traction animale, production de semences, santé des volailles, sol vivant, préparations biodynamiques, litière forestière fermenté)
  • 2006-2017 : conjointe collaboratrice à la ferme du Lamalou
  • 2018-2020 : chef d’exploitation production des semences

 

steph-jpg.jpg

Stéphane Petrimaux, 50 ans, 4 enfants, originaire de Rouen, Normandie :

  • BTS Protection de la Nature et Maîtrise en science de l’environnement à l’Université de Londres (UK)
  • 1991-1992 : woofing en Australie et Nouvelle Zelande (naissance du prémier enfant)
  • 1996-2001 : agriculteur et formateur en agroécologie au CIEPAD, Centre d’Agro-écologie fondé, entre autres, par Pierre Rabhi et Patrice Burger à Viol le Fort (34), avant Terre et Humanisme.
  • 2001-2020 : chef d’exploitation à la Ferme du Lamalou
  • 2001-2009 : intervenant d’agro-écologie en zone sahélienne avec l’ONG CARI.
  • 2004-2020 : agriculteur de la première AMAP de L’Herault, à Montpellier

 

A propos des contreparties "camping"

Notre ferme se trouve au cœur d’une zone Natura 2000, elle est longée par une rivière cristalline, le Lamalou. Les environs sont magnifiques pour l’escalade, le canyoning, le canoë, la randonnée, le vélo, la spéléo, la visite de villages médiévaux... Le parc national des Cevennes et plages de Camargue sont à une heure de voiture. Vous aurez à votre disposition un terrain pour planter votre tente, l'accès à l'eau potable, une douche solaire et des toilettes sèches. (infos office du tourisme ici)


Nos partenaires


logo fd30.jpgssss-jpg.jpgwwoof-jpg.jpgcari-jpg.jpg

 

Où nous trouver ?

Ferme du Lamalou – Gabriac
34380 MAS DE LONDRES

 

En savoir plus sur la ferme du Lamalou

    



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

09.10.2020

Chers contributrices et contributeurs de notre projet, nous avons le plaisir de vous annoncer que les travaux de construction de notre bâtiment agricole avancent à tout va ! Et nous avons même des bénévoles qui ont des expériences en charpente qui nous aident!
Et tout çà grâce à VOUS !
C’est quand même extraordinaire, n’est pas?
Encore un grand merci!
 
PS : nous sommes en train d'envoyer les contreparties
Silvia et Stéphane