De l'eau et un toit pour les ânesses de Julie

Rochefort-Samson (26) Juli'anesse
Cette aventure bluebees que j'ai lancé à cause de ma sclérose en plaque qui empiète sur mes projets, n'aurait certainement pas la même couleur sans vous.
À trois jours de la fin de ma campagne, je souhaitais vous partager ma gratitude et celle de mes ânes un peu envahissants (cf la vidéo). Merci pour vos derniers partages et votre soutien. 💖 "
🌟

 

 

 Une source d’eau qui se tarit, une ferme louée désormais en vente, un accès impossible au prêt bancaire à cause de ma sclérose en plaque..que de bâtons dans les roues !! Et puis Bluebees… et puis vous qui êtes en train de lire ce texte et qui me redonnez une nouvelle lumière,  un bel élan d’espoir…


Un parcours semé d’embuches …

Je m'appelle Julie Rozeron, j'ai 33 ans. D'abord monitrice d'équitation et voltigeuse-cascadeuse dans le monde équestre, je suis entrée dans le monde agricole il y a 4 ans. Ma ferme se situe à Rochefort-Samson, sur les contreforts du Vercors dans la Drôme.

Mais voilà, je suis atteinte d'une sclérose en plaques depuis 2011. En 2016, j'ai été hémiplégique du côté gauche et en fauteuil roulant puis rechute 7 mois plus tard...

Depuis, la maladie semble me laisser tranquille mais durant ces moments de convalescence, j'ai eu le temps de réfléchir...Consciente que je ne pourrai pas continuer dans le monde équin,  je décide de réorienter mon exploitation dans les ânes et la confection de savons au lait d’ânesse.

 

Un élevage d’ânes responsable

L'élevage d'ânes est plus facile à gérer que celui des chevaux en cas de pépin « médical »... Mais pas que !

C'est un élevage responsable,  idéal pour éviter l'enfrichement et limiter la déprise agricole des prairies pentues des contreforts du Vercors.

Une ânesse produit 1,5L à 2L de lait par jour. J'allie ainsi ma passion de l'élevage et la production de savons qui prennent soin de la peau. Le bien-être des animaux est au coeur de la ferme. Ainsi un ânon reste un an jusqu'au sevrage. Il est manipulé et travaillé pour balader des enfants sur la structure, faire du lait, ou être adopté dans une famille soigneusement choisie. Une ânesse a un an de repos après 2 portées.

 

Des savons naturels pour le bien de l’humain et de la nature

Plus on savonne, plus on se passionne ! De conviction éco-citoyenne responsable, j'ai choisi la saponification à froid : moins énergivore et plus respectueuse de l'environnement.

L'origine naturelle de mes matières premières est une priorité ! Pas de colorant ni de parfum de synthèse pour un plus grand respect de la planète, et aussi de votre peau. La glycérine est naturellement présente dans mes savons qui sont également surgras de 5% pour bien nourrir la peau.

Et pour boucler la boucle... Je prête une attention particulière à un emballage réduit et écologique.

 

En 2019, j'ai loué une cuisine professionnelle qui me sert de laboratoire aux normes pour la confection des savons. J'ai beaucoup savonné et j'ai enfin trouvé mes recettes. J'ai surtout essayé de trouver la manière la plus délicate d'incorporer le précieux lait de mes ânesses, connu pour être très fragile.

J'ai mis au point une gamme de 4 savons au packaging minimaliste pour limiter les déchets. Mes savons sont réalisés avec 20% de lait d'ânesse en moyenne, auquel s'ajoutent des matières premières les plus naturelles possible.

Je les vends en circuits courts (marché, magasin de production et d'artisans...).

Aujourd'hui, je dispose de :

  • 6 ânesses,
  • 1 mâle dit « le baudet » (Napoléon),
  • 2 ânons (Enfin et Archy) qui seront bientôt rejoints par 4 autres bébés

 

De l'eau, un toit pour mes ânes et chevaux, un labo pour mes savons

Les bons résultats de cette année test, la satisfaction et la fidélisation des clients, me conduisent à développer mon activité et me confirment que je suis sur le bon chemin.

Oui mais voilà ! La source de la ferme a tari et je dois investir dans l'installation de l'eau communale. De plus, je loue actuellement ma ferme, que son propriétaire met en vente. Etant agricultrice, je bénéficie d'une priorité sur son achat. Seulement, ma maladie et le trou financier causé par les "crises" de cette dernière rendent les banques réticentes à me prêter de l'agent dans cet investissement. 

Ayant déjà investi toutes mes ressources personnelles dans mon projet et contracté des micro-crédits, j'ai besoin de vous pour m'aider à atteindre ces objectifs et réaliser les investissements nécessaires en 2020 (parce que moi j’y crois de tout mon cœur à ce projet !).

  • Avec 7000 €, je pourrai payer l'aménagement de la conduite d'eau communale et avoir une solution pérenne et viable en eau pour ma ferme, déjà bien adaptée à l'accueil des animaux.
  • Avec 12 000 €, je pourrai construire un laboratoire aux normes sur place pour la fabrication des savons, avec une partie magasin. Ce qui réduira les kilomètres dus à la délocalisation actuelle du laboratoire, et permettra de gagner du temps, tout en réduisant ma fatigabilité.
  • Avec 25 000 € , vous m’aiderez à acheter la ferme pour héberger mes ânes et mes chevaux, ainsi que stocker leur alimentation et du matériel.

 

Pourquoi BlueBees ?

J'ai choisi BlueBees car c'est une plateforme qui promeut des projets d'avenir, avec des valeurs et une éthique ancrées dans une démarche de transition écologique et sociétale à laquelle j'adhère complètement.

Aussi, j'ai décidé de mettre en place cette campagne de dons, avec contre-partie, pour vous faire part de mon projet et de ma démarche.

 

Les bonnes raisons de contribuer à mon projet

  • Parce que je suis motivée et convaincue que chacun peut agir à son échelle pour préserver l'environnement et que cette ferme en est ma contribution.
  • C’est un élevage responsable qui se soucie du bien-être animal, celui de la planète, et de l'homme.
  • C’est une production locale où le circuit court à vocation écologique est valorisée.

Et c’est une excellente raison pour crier haut et fort que la Sclérose en Plaque n’est pas une fin en soi… que quoi qu’il nous arrive il faut toujours se battre et y croire …. ! Et aujourd’hui, pour moi, ça a marché ! Je veux montrer aux autres personnes touchées par la maladie que malgré tout, il y a toujours un espoir et que rien n'est impossible.

Je souhaite aussi grâce à cette campagne faire mieux connaitre cette maladie qui est la 2e cause de « handicap » chez les personnes jeunes (25-45ans) en France après les accidents de la route et aujourd’hui les recherches avancent trop peu.

 

Le petit mot de la fin

Ne sous-estimez pas votre contribution, même la plus modeste. Parce que, déjà, elle me va doit au coeur, et parce que vous m’encouragez dans mon projet et vous me montrez que je suis sur la bonne voie ! 

Si votre lecture est arrivée jusqu’ici… alors je dis déjà un grand merci pour votre attention quelle qu’elle soit !

Mes chevaux, mes ânes et moi… on vous dit un grand MERCI du fond du cœur !

En savoir plus

     



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

La carte cadeau, pour des fêtes éthiques !

Cette année, découvrez la carte cadeau bluebees !
Offrez à vos proches la possibilité de participer à des projets qui ont du sens !

Pour l'activer, rien de plus simple :

  1. Envoyez-nous le mail de la personne à qui vous souhaitez offrir la carte cadeau
  2. Nous alimentons ensemble son compte de la somme souhaitée
  3. Vous téléchargez votre carte ici
  4. Votre ami(e) se connecte et participe aux projets de son choix !