Des cabanes pour un moment hors du monde

Pierrefaites (52) La ferme du Jobard
Wouah, nous sommes hyper émus de voir toutes ces contributions en quelques jours! Merci à tous, même les plus petits dons nous font avancer pas à pas vers notre but!
 
Des activités innovantes, un grand respect du bien être animal et de la terre, un monde hors du monde : la ferme du Jobard veut vous ouvrir ses portes en construisant plusieurs cabanes en bois.

 

 



La ferme du Jobard, un monde hors du monde et des activités innovantes

Nous sommes Sarah Bernhard et Dominique Papin, au travail depuis 2016 sur une propriété achetée en friche et en ruine. 30 Chèvres de Lorraine, quelques moutons et 8 chevaux de thérapie, occupent les 30 hectares certifiés en Agriculture Biologique. Des plantes à parfum, des arbres fourragers et des fruitiers ont aussi été mis en place.

La ferme du Jobard se trouve à Pierrefaites (52500), en Haute-Marne, isolée dans une vallée préservée. Elle se compose de prairie humides d’intérêt patrimonial et de pelouses sèches, maillées de bosquets : un vrai paradis de biodiversité !

La ferme a deux activités principales :

  • la médiation animale avec les chevaux et les chèvres

  • la production de cosmétiques à base de lait de chèvre et de plantes sauvages ou cultivées sur place.

Lauréate « Arbres d’avenir » en 2019, et 1er prix du concours de la Fondation du Patrimoine pour l’agrobiodiversité agricole en 2020, la ferme commence à se faire un nom dans l’agriculture alternative et accueille déjà des groupes de stagiaires et d’agriculteurs plusieurs fois par an pour partager ses retours d’expérience.

Ils ne savaient que c'était impossible, alors ils l'ont fait  

Depuis notre arrivée sur place, nous avons :

  • défriché les limites de propriété
  • arraché 6 tonnes de grillage
  • évacué plusieurs dizaines de mètres cubes de déchets
  • monté des tunnels de stockage et d’élevage,
  • rénové la maison
  • creusé 7 mares avec la LPO
  • installé 12 kilomètres de clôtures
  • monté 4 cabanes pour les chèvres,
  • aménagé un laboratoire de cosmétiques
  • construit un manège
  • planté 1000 arbres fourragers et mis en place un verger maraicher pour les plantes à parfum.

 

Un peu selon la citation de Mark Twain « Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait ».

Le début de l’année 2020 voit l’aboutissement de ce travail acharné, avec la mise en route des activités qui doivent nous permettre de rentabiliser la ferme.

Dominique a lancé son activité de médiation animale. Il propose des séances d’équithérapie et, pour ceux qui préfèrent les bêtes à cornes, met à contribution les chèvres pour aider les personnes en difficulté à aller mieux.


 

En parallèle, la production de savons au lait de chèvre va démarrer après avoir reçu le dernier feu vert de l’expert en toxicologie. Huile de colza et saindoux bio produits par des fermes voisines viennent compléter les matières premières produites sur place, pour des cosmétiques résolument locaux.

 


 

Et pour la suite ?!

Aujourd’hui, la ferme est un endroit où il fait bon vivre et se détendre. Entre les animaux, les espaces naturels préservés, les cultures de plantes à parfum et les arbres fourragers et fruitiers, le paysage vibre de vie et de lumière. Nous souhaitons partager ce cadre de vie, à travers l’organisation de stages thématiques, mais aussi pour des séjours libres. Pour cela, nous avons besoin de pouvoir accueillir et héberger de petits groupes sur place.

Nous aimerions donc construire 4 cabanes en bois, réparties dans les parcelles, ainsi qu’un bloc sanitaire dans la grange en cours de reconstruction à côté de la maison.

Ainsi, nous pourrons proposer des weekends et semaines autour de la médiation animale, de la conception de projets agroécologiques, de la sensibilisation à la biodiversité cultivée et sauvage, mais aussi simplement de déconnexion du monde et reconnexion à soi-même !

A quoi va servir l'argent de la collecte

  • Avec 8 000€, nous pourrons mettre en place deux cabanes de deux couchages chacune.

  • Avec 16 000€, nous aurons assez pour construire 4 cabanes, pour 8 personnes en tout : nous pouvons faire dormir un groupe complet !

  • Avec 20 000€, le bloc sanitaire est financé, le site est en capacité d’héberger les visiteurs dans de bonnes conditions

 

Pourquoi se tourner vers la finance participative ?

Depuis 4 ans, nous avons investi nos économies et nos salaires dans l’aménagement de la ferme, la construction du manège et la création du laboratoire pour les cosmétiques. Nous arrivons au bout de nos capacités de financement, et nous ne pouvons pas emprunter plus.

Aujourd’hui, nous démarrons nos activités : équithérapie et production de savons. Nous souhaitons lancer ces deux activités grâce à une campagne de prévente. Nous espérons ainsi générer une trésorerie suffisante pour la dernière tranche de travaux sur la ferme.

 

5 bonnes raisons de croire en notre projet et d'y participer

  • Un projet global, murement réfléchi, pour le bien de tous (combinaison sur un même site d’animaux, de productions végétales, d’une offre de développement personnel), dans une logique permaculturelle (chaque élément a plusieurs utilités, chaque fonction peut être remplie par différents éléments)

  • Des pratiques agricoles expérimentales pour favoriser la biodiversité cultivée (races à faible effectif, variétés anciennes…) et naturelle (mares, pâturage rotationnel, arbres fourragers, agroforesterie, sentiers de la biodiversité…)

  • Une relocalisation de la production grâce à une gamme paysanne de cosmétiques

  • Une volonté de partage, de formation, de transmission, dans un esprit de bienveillance

  • Une rentabilité réfléchie à l’échelle du triple bilan : économique, social et environnemental

 

 

 

A propos de Sarah et Dominique


Petite fille de colons allemands émigrés en Roumanie et revenus dans les terribles années 40, Sarah a toujours ressenti le besoin de « savoir faire » les choses, comme si le besoin de survivre de ses ancêtres résonnait en elle. Potager, pain, fromage, conserves, savon, tricot, rien ne lui résiste, le loisir est utile ou n’est pas.

  • 2004 : BTSA Analyse et Conduite des Systèmes d’Exploitation.
  • 2007 : Master 2 Aménagement, Urbanisme et Développement des Territoires
  • 2008 : Création d’une épicerie fermière, d’abord en ligne puis boutique physique
  • 2012 : Fermeture de l’épicerie suite à l’obtention d’un contrat à temps plein comme formatrice/coordinatrice/chargée d’ingénierie au CFPPA de Fayl-Billot, où elle intervient depuis 2009. Les premières chèvres de Lorraine arrivent sur la petite ferme, en complément des 5 chevaux arabes, préparés en vue de courses d’endurance.
  • 2016 : achat de la nouvelle ferme, 30 Ha de terrain de jeu et d’expérimentation. Formations régulières dans tous les domaines utiles à la ferme : management holistique, pâturage rotationnel, agroforesterie, soins alternatifs pour les animaux…

 

Fils de métayers du Maine et Loire, Dominique a toujours été attiré par les chevaux et la forêt. Il a commencé sa vie de travailleur en tant que bucheron, puis sylviculteur, puis conducteur de travaux. Son dernier changement de poste a sonné le glas de sa vie de salarié, il a eu besoin de changer de vie et a trouvé en l’équipraticie relationnelle une belle façon d’aider ceux qui souffrent, à travers les chevaux. Cavalier d'endurance et d'extérieur depuis de nombreuses années, il a trouvé en eux des partenaires fidèles.

  • 1995-98 : CAP puis BEPA Bucheron-sylviculteur
  • 1999 : prise de poste comme bûcheron, puis sylviculteur
  • 2005 : Diplôme d’Accompagnateur de Tourisme Equestre en Congé Individuel de Formation
  • 2014 : Formation interne au management des équipes
  • 2015 : Conducteur de travaux forestiers
  • 2016-2018 : Formation « Equipraticien relationnel »
  • 2019-2020 : Formation de Somatothérapeute

 

EN SAVOIR PLUS

Articles de presse

Vidéo de présentation de l’activité « cosmétique paysanne » :

Pour en savoir plus sur le savon au lait de chèvre:

https://www.cosmopolitan.fr/savon-au-lait-de-chevre-l-allie-anti-acne,2026657.asp

La remise des prix de la Fondation du Patrimoine pour l'agrobiodiversité au Salon de l'Agriculture

https://www.lci.fr/population/video-remise-de-prix-de-la-fondation-du-patrimoine-pour-l-agrobiodiversite-animale-au-salon-de-l-agriculture-2146801.html

 

 

 

 

 

 



Questions fréquentes (FAQ)

Quels sont les variantes de savon qui seront disponibles en contrepartie?

Les savons au lait de chèvre pour les contreparties seront les suivants:

Nature

Calendula

Calendula-Argile

Calendula-Géranium

Ortie-Lemongrass

Sapin-Consoude

Miel

Miel-Seigle

Lavandin-Argile bleue

menthe bergamote

palmarosa-millepertuis

café

 

 

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.