Les Jardins du bois s’enracinent…grâce à vous

St Nicolas de Redon (44) Les Jardins du bois

Vincent, jeune maraîcher, souhaite planter une centaine d'arbres fruitiers au coeur de sa micro-ferme et installer un bâtiment éco-conçu en bois pour l'accueil et la vente sur la ferme. 



Du maraîchage à l'acceuil du public..

Je suis Vincent, un jeune maraicher installé aux jardins du bois, une microferme à Saint nicolas de Redon en Loire atlantique.

Diplômé d’un Bac +3 à l’ESA d’Angers, j’etais plutôt destiné à travailler dans la recherche appliquée.. Au cours de mes différentes expériences, j’ai eu rapidement l’envie de devenir paysan. Pour crééer  et expérimenter un lieu de vie qui repondrait à toutes mes envies et attentes. J’ai eu la chance d’acquerir une petite parcelle qui a été le point de départ de cette aventure !

Dans un coin de campagne arboré de Loire atlantique, j’ai construit une maison autonome, et démarré mon activité. Mon envie : excercer le métier de maraîcher dans une approche paysanne globale. C’est à travers les inspirations de permaculture et de micro maraichage bio-intensif que mon projet avance...

J’ai donc créé en Janvier 2018 les jardins du bois, après plusieurs années à expérimenter, façonner le lieu, l’aventure continue en ouvrant ce lieu au public et à la vente…

Les jardins du bois en quelques mots c'est …

  • une microferme de 1,5ha inspirée des concepts de maraîchage bio-intensif, et des principes de la permaculture
  • une production diversifiée (légumes, aromates, petits fruits, fruits, fruits transformés, oeufs, miel ,bois …)
  • une production naturelle et manuelle dans une approche paysanne
  • un lieu de rencontre, d’échanges autour des évenements proposés (restau’potager, soirée galettes & vinyles, cours de cuisine…)

Le circuit-court avant tout !

Toute la production est écoulée en circuit court. Il a fallu pour cette première année, produire et développer la partie commercialisation. Je fais de la vente directe à la maison le lundi soir, livre une quinzaine de paniers dans des points relais le mardi, et livre un restaurant et le marché d’un bourg à coté le mercredi matin.

Ce qui représente un chiffre d’affaire d’envrion 400 euros par semaine. Les faibles charges, dues aux modes de production (production de plants et de semences, fabrication des outils, quasi-absence de mécanisation, etc..), rendent ce chiffre d’affaire encourageant.

De plus, beaucoup d’améliorations sont prévues pour la saison prochaine : atelier poules pondeuses printemps 2019, augmentation de la surface maraichère, augmentation des récoltes fruitières et donc des ventes, et plus d’évènements grâce à la réalisation du bâtiment.

Jusqu’ici tout a été autofinancé, car n’ayant pas les surfaces minimums d’installations je ne peux pas prétendre aux aides.. eh oui les microfermes font parler d’elles mais pas encore assez pour rentrer dans les cases des organismes agricoles… C’est pourquoi aujoud’hui je me tourne vers le financement participatif pour continuer à construire grâce à vous. 

 

Un petit coup de pouce pour le verger et le bâtiment multifonctionnel…

 

La fabrication du batiment

Le bâtiment de 150m2 au sol comprendra un lieu de vente , une cuisine, un espace atelier et matériel, et une cave pour la conservation des produits...Le bâtiment sera entièrement eco-construit avec le bois du terrain, et la cave naturelle sera semi-enterrée et réalisée en torchis. La réalisation se fera en partie en chantier participatif pour transmettre et partager sur l'éco-construction.

Ce bâtiment me servira d’accueil pour la vente directe, et de stockage pour les outils du jardin. Quant à la cuisine, elle servira à : transformer les surplus du jardins, donner des cours de cuisine, et également proposer plusieurs fois dans l'année des évènements (restau'potager, soirée films américains et burgers veggies,etc...) pour faire venir les gens aux jardins, créer du lien en milieu rural, valoriser les produits  de la ferme.

Ce batiment s’inscrit dans une démarche de conservation des techniques traditionnelles d’ecoconstruction et se veut résilient par son faible impact écologique (cave naturelle, bois du terrain,etc...)

 

Des arbres fruitiers un peu, beaucoup, à la folie...

Entre les lignes de légumes, en haies contre les vents du nord, et en verger avec des poules pondeuses et moutons shropshires en auxiliaires, l’arbre est au coeur de mon projet.

Plus de 100 arbres et petits fruits seront plantés..(pommes, poires, cerises, kiwis, prunes, raisins...)

Des arbres greffés et à greffer, des variétés anciennes et récentes, encore une bonne occasion pour échanger des greffons, partager des techniques, et faire ensemble...

Grâce à vous :

  • Avec 1500 euros on plantera les fruitiers
  • Avec 5500 euros on montera la charpente et la couverture du batiment
  • Avec 8000 euros on bardera le batiment et on aménagera l’atelier, la cave, la cuisine...

 

4 bonnes raisons de contribuer à ce projet :

Soutenir une agriculture naturelle et manuelle

Participer au maintien et a la transmission des savoirs faire d’éco-construction ancestraux

Contribuer au maintien du bocage, à la création de haies et de biodiversité

Donner à l’argent un autre rôle que celui de simplement consommer

 

À propos de Vincent Gauthier :

  • 2006/2009 : BTS et licence technique et technologie du végétal à l’ESA , Angers
  • 2010 : 1 an de woofing dans une ferme pédagogique à Guipry 35
  • 2011 : poste d’encadrant technique dans un chantier d’insertion en maraichage biologique REBOM, sarzeau 56
  • 2012 : début d’une création d’activité d’autoentrepreneur dans le bois (fabrication d’objets en bois et écoconstruction),en parallèle de l’acquisition du lieu
  • 2016 : 1 an et demi consacré à la réalisation d’une maison autonome sur le lieu de vie
  • Janvier 2018 : création d’entreprise LES JARDINS DU BOIS , micro-ferme diversifiée

 

En savoir plus 

  

Les Jardins du bois

Le pas guillaume
44 460 Saint-Nicolas-de-Redon

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.