PERMA G’Rennes a un petit vélo dans la tête

France, Rennes (35) Ferme Perma G'Rennes

Perma G'Rennes est une micro ferme sur 5000 m2 en Permaculture.

Mika et Soizic y produisent des légumes, des semences paysannes et des plants.

Des animations sont aussi proposées sur la ferme pour former et sensibiliser les Rennais.

En 2018, le projet est de devenir une ferme zéro carbone.

Aidez à financer un projet vélo pour décarboner la ville !


La Ferme Perma G’Rennes, première ferme urbaine de la Ville de Rennes

En 2016, Mika a installé sa micro ferme en permaculture sur d’anciennes friches (La Prévalaye) de la ville de Rennes. Son objectif ? produire des légumes BIO, mais pas uniquement ! 

La  ferme PERMA G'Rennes est le premier projet d'agriculture urbaine à Rennes ! UN projet dynamique qui créé de l'emploi, de la biodiversité et du lien social !

La ferme reproduit des semences paysannes pour les diffuser dans les réseaux Rennais et des plants de légumes pour les jardiniers. Sur la ferme, c’est aussi « objectif zéro déchet », production de biodiversité, partage de savoirs-faire en agriculture, et bientôt « zéro énergie fossile » pour protéger le climat !!

En agriculture, les associations de plantes s’avèrent très intéressantes, à différents niveaux, tout comme les associations de personnes !

C’est pourquoi à partir du printemps 2018, Mika va s’associer à Soizic, ancienne professeur d'EPS reconvertie au maraîchage.

Bien conscient que seul on va vite, mais qu’à deux on va plus loin, et encore plus à vélo !

En quelques chiffres

Sur 5000 m2, la ferme illustre la viabilité économique et écologique de la Permaculture avec le principe de micro ferme intensive.

  • La ferme produit  50 espèces de légumes BIO toute l’année.
  • Les récoltes sont vendues sur 1 marché de producteurs bio, dans des réseaux de consommateurs et à des restaurateurs.
  • Perma G’Rennes reproduit des plantes en faisant des semences paysannes (plus de 20 variétés) bien adaptées au climat et terroir local.
  • une pépinière qui propose une gamme de plantes en pot (plus de 50 variétés) pour que les urbains puissent développer leur autonomie vivrière
  • Sur la ferme on fait aussi du miel, des confitures de plantes sauvages ainsi que des conserves de légumes pour ne rien jeter !
  • Des portes ouvertes toutes les semaines pour que les Rennais puissent visiter la ferme, et se reconnecter à la nature
  • Toute l’année, une école de permaculture et diverses animations et stages permettent de former des permaculteurs en herbe.
  • Des partenariats et une implication bénévole sur de nombreuses initiatives autour de la Permaculture et de l'agriculture urbaine (développement de la BIO, FAT2017, Jardins partagés, fabrique d'ALTERNATIVES, soutien au politiques locales, soutiens aux projets d'étudiants, études Biodiversité, réseaux associatifs, participations à l'organisation d'événements, etc.).

On fait avec la nature
  • Les légumes sont cultivés avec les « mauvaises herbes », on ne les désherbe pas car elles attirent la biodiversité, et en plus, la grande majorité de ces plantes dites mauvaises, sont au contraire comestibles et présentent de nombreuses vertues !
  • Les légumes sont cultivés sans arrosage pour les rendre plus rustiques et résilients.
  • Sur la ferme, il y a plein d’expérimentation en projet comme les tracteurs à poule, un tunnel mobile, le zéro désherbage, etc...
  • On pratique le zéro déchet et on va même jusqu’à récupérer des déchets (de d’autres entreprises) pour les réemployer sur la ferme.

 

OBJECTIF 2018 : ZERO CARBONE !

Le rêve de Mika et Soizic serait d’arrêter d’utiliser les énergies fossiles : faire le marché et les livraisons… en Vélo , et remplacer la tondeuse par des lapins et poules pour tondre les allées !

L'objectif est d'équiper la ferme de 2 vélos électriques avec 2 remorques « stand-marché » pour remplacer le Diesel par de beaux mollets bien musclés ! Ainsi,  les livraisons et le marché se feront sans utiliser d’énergie fossile, et ainsi limiter la pollution atmosphérique et protéger le climat.

Grâce aux vélos, ce sont des charges en moins sur la ferme (moins de mécanique, moins de pétrole), une bonne santé pour nos deux cyclo-maraîchers et un pas de plus vers le zéro déchet !

Pas facile à imaginer quand on sait qu’il faut parfois déplacer jusqu’à 300 kg pour s’installer au marché... !

Heureusement à Rennes, il y a une micro entreprise qui fabrique des prototypes de remorques pour vélo. Perma G’Rennes travaille donc avec TOUTENVELO pour fabriquer 2 prototypes et tester la viabilité du 2 roues pour des maraîchers.

L’idée est ensuite de donner envie, au plus grand nombre, de franchir le pas et troquer la voiture contre la Petite Reine !

 

A quoi va servir l'argent ?

Les 2 vélos et 2 remorques "prototype - stand marché" coûtent 15 000 euros à fabriquer. Ils seront faits sur mesure, dans des matériaux légers qui doivent supporter plus de 300 kilos de légumes ! Une réelle innovation qui demande des investissements conséquents. 

Pourquoi le financement participatif ?

Depuis sa création en 2016, la ferme Perma G’Rennes n’a reçu aucune subvention, aucune prime et n’a fait aucun emprunt. La ferme Perma G’Rennes s’est construit petit à petit… en totale autonomie.

A partir d’une friche, la première année a été dédiée principalement à la cueillette sauvage pour faire des confitures de merises, cynorhodons, cenelles, nèfles, pissenlit etc..

Des petits bénéfices qui ont permis d’aménager la pépinière, puis de produire des plantes, pour pouvoir terminer les aménagements et obtenir une ferme fonctionnelle et productive.

Financer un prototype, c’est difficile à assumer sur des deniers propres. Seul on ne pourra pas s’équiper. Alors on a pensé à tous ceux qui veulent nous donner un coup de main, et qu’on ne peut accueillir car la ferme est trop petite, ou que les personnes sont trop loin.

Sortir des sous de sa poche pour aider les copains, ce n’est pas rien, alors autant que cela serve à toutes et tous ces dépenses !

On vous promet de ne plus polluer l’air, d’affronter le mauvais temps pour pédaler vers le marché, de sensibiliser à la pratique du vélo en Ville, pour que nous soyons de plus en plus nombreux à pédaler !

Pour s’équiper et expérimenter le vélo,

Perma G’Rennes a besoin de vous !

  

A propos de Mika et Soizic

 

Soizic, sportive et globe trotteuse, qui met les mains à la Terre !

Soizic, a grandi en région parisienne, mais depuis quelques années, elle a décidé de revenir s’installer dans sa région d’origine et de cœur : la Bretagne. Après plusieurs années d’expériences dans l’animation, elle obtient une licence STAPS (sport) et part sur les routes, notamment en Asie, pour monter des projets avec les Enfants des rues, entre autres. A son retour, elle sera professeur d’EPS à Clichy-sous-Bois (93) pendant deux ans, mais son envie et son besoin de se reconnecter à la Terre prend une place toujours plus importante.

En Septembre 2014,  elle décide donc de changer de cap pour apprendre le maraîchage. Après 3 ans d’expériences dans différentes fermes, elle passe actuellement un BPREA en Maraîchage Bio.

C’est lors d’un stage avec Mika à Perma G’Rennes que leur projet d’association est né.

Ses mollets ne demandent qu’à être stimulés pour continuer à avoir une pratique sportive tout en cultivant des variétés anciennes de légumes sur la ferme afin de pratiquer ses deux passions. Ses expériences en tant qu’animatrice et professeur pourront aussi être mises à profit au travers d’animation avec les jeunes rennais afin de les sensibiliser à la production de légumes bio ainsi que toutes les problématiques environnementales .

Mika a quitté le monde rural pour s'installer en ville

Il est paysan-naturaliste depuis 15 ans. Son objectif est d’échanger avec les urbains et leur transmettre ce qu’il a appris durant ses années d’expériences : l'agriculture bio et paysanne, la vannerie sauvage, l'usage des plantes sauvages, l'apiculture, la découverte de la biodiversité, le jardinage avec les « mauvaises herbes (et pas contre).

Mika anime également une émission de radio sur les alternatives et l’écologie, dans une radio associative de la Ville : CANAL B

 

 

Les contreparties en image

 

Pour en savoir plus 

 

la radio de Mika 

http://canalb.fr/anthroposcene

canal b carte-jpg.jpg

 

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.