Les Bio Semeurs de Sens secoués par la tempête


Céline et sa famille se sont installés il y a peu en Bretagne pour y créer leur microferme en agroécologie. L'installation battait son plein lorsque la tempête Zeus a frappé, détruisant leurs serres, essentielles au démarrage de leur activité.


"Un immense MERCI à tous, puisque grâce à vous notre premier palier est atteint: nous pouvons réinvestir dans toutes nos serres! Nous sommes touchés par toutes les marques de soutien que nous recevons, qu'elles soient morales, financières ou sous forme d'aide physique. Nous ne pensions pas en recevoir autant! Dans un monde qui nous semble bien souvent trop matérialiste et individualiste, vous nous montrez que la générosité, le partage et la solidarité sont bel et bien présents! Ensemble, continuons à « viser la Lune » et allons au 2e objectif : pouvoir investir dans le système d’irrigation pour la parcelle de Gestel afin de pouvoir y faire pousser de bons légumes dans de meilleurs conditions !" Les Bio Semeurs de Sens

 



Les Bio Semeurs de Sens, une nouvelle microferme agroécologique dans le Morbihan

Nous, "Les Bio Semeurs de Sens", sommes nés pour être "le changement que nous voulons voir dans le monde" : un monde respectueux de l'Homme et de la Nature. Consom'acteurs bio depuis plus de 12 ans, le besoin de devenir acteurs est progressivement devenu évident. Pensant qu'une alimentation saine participe pleinement à préserver la santé, nous avons choisi de devenir "jardiniers-paysans". C'est aussi pour notre petit garçon, Eliot, que nous changeons de cap : pour le voir grandir dans un environnement sain, pour espérer qu'il connaisse un monde plus simple, à distance de la sur-consommation, un monde plus social, plus libre, plus HUMAIN.

Dans notre micro-ferme de 1ha350, les principes de l'agroécologie vont être appliqués avec entre autres : le non retournement et la couverture du sol, la rotation et l'association des cultures, l'utilisation de compost. Nous travaillons essentiellement en techniques manuelles : grelinette, campagnole, binette sont nos outils principaux.

Chez nous, un environnement permaculturel a été pensé : plantations de haies mellifères et comestibles, création d'une forêt-jardin (espace comestible comprenant de multiples fruits, petits fruits et aromatiques), création d'une mare. Le tout pour préserver la biodiversité et attirer les auxiliaires.

Nous sommes dans le Morbihan sud , à Guidel, tout proche de Lorient et du littoral : nous sommes à 4km de Fort Bloqué ! 

 

Sur place, nous avons 4 600 m² de terrain dont 500m² pour la forêt jardin et 3500m² pour le maraîchage.

A 8km de la maison, dans la commune de Gestel, au pied du beau domaine du Lain, nous avons depuis début février une parcelle en location de 9000m². Cette parcelle appartient a un couple d'apiculteurs retraités. Ils ont eu vent de notre installation, et ont souhaité nous soutenir dans notre démarche. Grâce à eux, une activité pleine et entière peut démarrer!

La maison est en cours de rénovation avec des matériaux écologiques (ouate, laine de bois, fermacell, chauffe-eau solaire, chauffage au bois). En plus de la mare, nous avons installé des citernes et une poche de stockage pour récupérer l'eau de pluie des toits. Ainsi, nous espérons avoir un maximum d'autonomie pour l'arrosage des cultures. Nous avons isolé l'ancienne cidrerie par l'extérieur, et aménagé à l'intérieur une pièce de stockage. C'est dans cette partie que nous souhaitons à terme faire nos plants et installer la plaque de chauffe.

C'est sur place que nous avons installé les tunnels maraîchers, pour être au plus près des cultures nécessitant le plus d'attention. Nous avons 4 tunnels de 22m x 5m. Ils seront déplacés une fois par an. Deux tunnels fixes de 16mx5m serviront, à terme, de serres à plants. Il y a en tout 11 "terrains", chacun formé de 5 planches permanentes de cultures.

Sur la parcelle de Gestel, nous allons en partie implanter des cultures qui sont moins gourmandes en soins mais qui, par contre, demandent beaucoup de place et qui restent longtemps sur le terrain : choux, poireaux, courges. En complément, nous laisserons toute une zone en engrais vert. Cela sera doublement profitable pour le sol : il restera couvert et aura un apport d'azote. Par ailleurs, à la fin de leur cycle, les engrais verts nous permettront d'avoir du paillis.

La préparation du sol à la maison est en cours, l'installation du système d'irrigation par goutte-à-goutte va suivre dans la foulée. Les tous premiers semis (carottes, radis et fèves...) et plants  viennent d'être faits.

Les premières ventes devraient avoir lieu fin mai - début juin. Priorité à la vente sur place, dans la grange, afin de préserver le lien social et de bien connaître nos clients. Quelques restaurants locaux sont  intéressés par nos produits à venir. Si besoin, nous ferons appel aux magasins spécialisés en agriculture biologique pour vendre les surplus.

 

La tempête Zeus a frappé : nous avons besoin de votre solidarité !

Jusqu'à présent, l'installation a pu se faire en auto-financement : la mare, les plantations d'arbres, les clôtures, les tunnels, les gouttes-à-gouttes... Mais voilà que le lundi 6 mars dernier, la tempête Zeus a eu raison de nos tunnels maraîchers : sur 8 000€ investis, nous avons 5 000€ de dégâts ! Toutes les bâches sont déchirées, les portes arrachées et de nombreux arceaux sont pliés.


Aucun dédommagement n'est possible par les assurances. Nous n'avons plus de budget pour réparer les dégâts.
Or, les tunnels sont indispensables pour nous (nous sommes en Bretagne) pour pouvoir réussir nos tomates, poivrons, aubergines, concombres, melons... soit une grosse partie de nos cultures !

C'est principalement pour cela que nous faisons appel à vous!!!

La parcelle de Gestel étant une belle surprise toute récente, son aménagement n'était pas prévu dans notre auto-financement. Votre soutien nous permettra également d'équiper cette partie de notre micro-ferme.

Enfin, notre souhait est de pouvoir faire tous nos plants. Cela afin de choisir des variétés que nous préférerons anciennes, rustiques et si possible déjà adaptées à notre terroir breton. Nous les choisirons aussi pour leurs qualités gustatives et nutritionnelles et non pour un seul critère de qualité productive.

 

A quoi va servir l'argent de la collecte ?

  • Avec 5 000€ : nous remettons en place les tunnels maraîchers dévastés par la tempête.
  • Avec 7 000€ : nous équipons la parcelle de Gestel en système d'irrigation par goutte-à-goutte
  • Avec 10 000€ : nous pouvons acheter les plaques de semis et investir dans une plaque de chauffe pour faire nos propres plants
  • Avec 11 000€ : nous terminons l'installation par la mise en place de quelques ruches Warré et par l'achat d'outils à mains et de caisses de stockage complémentaires.

"Il faut toujours viser la Lune, car même en cas d'échec, on atterrit dans les étoiles" Oscar Wilde.

 

Plein de bonnes raisons de nous soutenir

  • nous permettre de démarrer l'activité malgré les dégâts.
  • soutenir une production de qualité, respectueuse de l'Homme et de l'environnement
  • promouvoir l'installation d'une micro-ferme et ainsi démontrer que l'agriculture paysanne sur petite surface est pérenne.
  • préserver le lien social !

 

A propos des contreparties

  • Pour fêter la fin de cette campagne de financement participatif, tous les contributeurs seront invités à une visite de la ferme avec des animations. Au programme : atelier maquillage pour enfants, spectacle de clown pour tous, petit concert et conférence de l'écologiste Jean-Claude Pierre : "Face aux défis : une chance, la solidarité !". Les animations seront réparties sur la journée du dimanche 25 juin 2017.
  • Voici l'ensemble des contreparties récapitulées dans un tableau : merci de vous y référer pour faire votre choix. 

  • Pour les paniers et les produits du terroir : à retirer à la ferme à partir de fin juin, sur les temps de vente (mardi soir de 17h à 19h, mercredi matin de 10h à 12h et vendredi soir de 17h à 19h) ou lors de la visite de la ferme le dimanche 25 juin. Pensez à nous prévenir de votre venue 48h avant pour que nous puissions nous organiser dans les récoltes.

  • L’atelier de Qi Qong sera animé par moi-même (Céline), celui de yoga sera animé par Johana Linhart, professeur de yoga. Ils auront lieu à la ferme en septembre : dehors si il fait beau, dans la grange si mauvais temps. Les massages ou les soins Reiki seront réalisés par moi-même (masseur-kinésithérapeute de formation) sur rendez-vous à partir de fin juin.

  • Les bouteilles de cidre et/ou de jus de pommes sont en agriculture biologique et réalisées par « la Cidrerie de Kermabo », installée à Guidel.

  • Les lots comprenant des bouteilles de "Terres Vert-Framboise" seront envoyés en juin. 
  • Les ballades cuillette et les livrets sur les plantes sont proposés par l’association « Cueillir 56 »,
  • Semaine de camping à la ferme : venez camper sur notre terrain à 4 km de la plage cet été et découvrez la vie d'une ferme en agro-écologie. Infos pratiques : toilettes sèches extérieures à disposition, salle d'eau commune avec nous. Attention, l'intérieur de la maison est dans son jus! Nous sommes en cours de rénovation : c'est fonctionnel, propre mais vieux. Disponible à partir de mi-juin jusqu'à mi-octobre. 

 

A propos des porteurs de projet

Je m'appelle Céline Guitteny. J'ai 35 ans. Je suis masseur-kinésithérapeute de formation, praticienne Reiki et j'anime des ateliers de Qi Qong. Je viens d'arrêter, ce 10 mars 2017, mon activité de kinésithérapeute libérale afin de me consacrer à l'activité de jardinier-paysan. Une toute autre activité , ce qui le plus souvent surprend grandement! Pourtant, je vais continuer à prendre soin des gens en leur proposant une alimentation saine et vivante! Et, sur un autre plan, je pourrai me nourrir moi aussi en étant en lien quotidiennement avec Dame Nature.

Mon mari, Jérôme Guitteny, travaille dans l'un des magasins "Biocoop Les 7 épis", dont le siège est à Lorient. Il est avant tout autodidacte. Il a des mains en or : il excelle dans le bricolage et réussit presque tout ce qu'il fabrique. Il est une aide précieuse pour la réussite globale du projet.

Nous n'avons pas de diplôme agricole mais nous avons suivi des formations privées. Nous nous sommes formés également "sur le tas" pendant 8 mois en allant d'une micro-ferme maraîchère à l'autre, afin de nous remplir d'un beau panel d'expériences.

Eliot, notre petit garçon, vient d'avoir 2 ans. Il ne se pose pas toutes ces questions, pas encore, et bien heureusement. Sa préoccupation principale : jouer!

 

En savoir plus

Mail : ceje.guitteny@gmail.com
Les Bio Semeurs de Sens, 56520 Guidel

 

-

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?