Méthanisons les effluents d'élevage


Participez à un projet de méthanisation agricole dans le Pas de Calais impliquant 12 éleveurs de la Côte d'Opale. Economie circulaire, projet de territoire avec des externalités positives en terme de climat, d'énergie et d'engrais.

Prêt rémunéré 2% sur 5 ans, remboursement mensuel à partir de mars 2018



La SARL La Marguerite est une société agricole réunissant 8 exploitations agricoles, soit 12 agriculteurs, situées à Bezinghem, dans le département du Pas-de-Calais. Ces fermes regroupent des élevages de bovins de taille moyenne, avec un élevage traditionnel : 6 mois en prairie, 6 mois à l'étable.

Le projet de méthanisation de La Marguerite sera réalisé sur la commune de Bezinghem. 

 

Objectif de la méthanisation : recycler les effluents d'élevage pour produire de l'électricité et de la chaleur

La méthanisation (ou digestion anaérobie) est le processus naturel biologique de dégradation de la matière organique en absence d'oxygène (anaérobie). 

  • En amont, on met des déchets dans le digesteur :

Les effluents d'élevage représentent 80% de la matière organique utilisée dans le méthaniseur (fumier/lisier des bovins, porcins). Les déchets d'ensilage de maïs, pommes de terre et d'herbe (tonte de pelouse des collectivités) représentent 20% de la matière utilisée. 

  • Et en aval, on récupère :
    • de l'énergie électrique. Le biogaz sert de carburant à un cogénérateur qui produit du courant, injecté sur le réseau et revendu à EDF. 
    • de l'énergie thermique. Le cogénérateur produit aussi de la chaleur qui sera utilisée pour chauffer des bassins de culture de spiruline, micro-algue ayant des propriétés nutritionnelles recherchées
    • du digestat, qui servira d'engrais pour les champs agricoles.

Ainsi les fumiers et lisiers, qui habituellement épandus dans les champs pour renourrir le sol dégageaient du méthane dans l’atmosphère et participaient au réchauffement climatique, produiront de l’énergie et de l’engrais organique.

Rien ne se perd, rien ne se créé, tout se transforme.

 

La Marguerite : 8 fermes du Pas de Calais s'unissent pour créer une unité de méthanisation

Ce projet permettra de méthaniser les effluents d’élevage en provenance des 8 fermes associées dans le projet et des déchets agroalimentaires et collectifs. La production de biogaz sera transformée en courant électrique, revendue sur le réseau Enedis, et d’autre part en chaleur, utilisée pour chauffer des bassins d’algoculture (spiruline) et en étude pour chauffer la piscine du camping de Bezinghem.

L’objectif principal de la société est de créer de la valeur ajoutée avec les fumiers et les lisiers des animaux d’élevage pour consolider les revenus des fermes d’élevage associées dans le projet grâce à la vente de l’électricité produite et au remplacement des engrais minéraux par le digestat.

Les autres objectifs sont de participer au développement durable en éliminant les déchets des collectivités et des industriels de façon écologique et naturelle par un procédé de digestion tout en produisant de l’énergie « verte ».

 

 

Modèle économique


La SARL la Marguerite a été créé en 2016 par 12 agriculteurs éleveurs. Le projet est de créer une unité de méthanisation agricole et de production de spiruline collective pour avoir un outil commun de développement d'activité pour les fermes et de traitement de déchets organiques (denrés périmées, tontes de pelouses,...).

Un terrain de 1,5 hectares a été acheté pour construire l'unité, stratégiquement situé en moyenne à 3km des 8 exploitations parties prenantes du projet. Il a été choisi pour minimiser les déplacements de matières et aussi suffisamment loin des habitations pour respecter la législation. 

Voici ci-dessous les produits et charges prévisionnelles. Le contrat de rachat d'électricité sera signé avec EDF pour une durée de 15 ans avec un prix fixe garanti, ce qui permet d'avoir des revenus fixes chaque année, et de dégager une capacité d'autofinancement pour rembourser les emprunts. Ces chiffres sont basés sur 8200 heures de fonctionnement par an de l'unité de méthanisation.


2 salariés sont prévus pour le fonctionnement de la méthanisation et les 12 agriculteurs travailleront partiellement sur le site en gérant l'approvisionnement des déchets. Parmi les 12 agriculteurs, 4 sonts nommés gérant et auront la charge de veiller à la bonne marche de la société.
Plus d'informations dans l'onglet "documents".

 

Chiffres clés
  • Le méthaniseur produira 3 846 292 kWh électriques par an soit la consommation annuelle de 800 foyers français.
  • 533 tonnes éq. CO2 évitées par rapport au mix énergétique français (source* : Ademe, GDF, 2007)
  • La quantité prévisionnelle de matières brutes qui sera traitée par l’unité de méthanisation de la société la MARGUERITE sera d’environ 21 896 tonnes/an, soit environ 58 t/jour.
  • 3 259 MWh de chaleur produite par an soit l'équivalent de la consommation de 310 logements

 

*Analyse du Cycle de Vie des modes de valorisation énergétique du biogaz issu de méthanisation de la Fraction Fermentescible des Ordures Ménagères collectée sélectivement en France.

 

Budget

Le budget de ce projet ambitieux avoisine les 4 millions d’euros et aura un retour sur investissement entre 8 et 10 ans. Le Crédit Agricole prête 2M€, le FEDER apporte 1,5M€ en subvention.

L'hygiénisation est une forme de stérilisation de la matière. C'est une montée importante en température de la matière pendant une durée donnée afin de garantir la destruction des bactéries et des microbes que pourraient contenir les déchets organiques. Cette opération est nécessaire et obligatoire pour le traitement de certains déchets (reste de repas, produits laitiers...).

 

Les partenaires du projet 

 

La Société Nouvelle AES Dana, spécialisée en énergie industrielle et énergies renouvelables, gère la conception, la réalisation et la maintenance de l’installation. 

 

Calendrier 

  • L'année 2016 a été une année de réflexion et d'étude du projet.
  • Mars 2017 : le permis de construire est délivré
  • Avril 2017 : les accords de subvention sont attendus et le plan de financement sera finalisé
  • Juin 2017 : début des travaux de terrassement
  • De août 2017 à février 2018 : construction du site
  • Mars 2018 : mise en service

 

Pourquoi le crowdfunding ?

"La Marguerite réalise un crowdfunding car nous voulions réaliser un projet innovant, à la fois sur la technicité et les performance de l'ouvrage, mais aussi sur son mode de financement. L'essentiel du financement se fera par emprunts bancaires classiques car il faudra mobiliser des sommes conséquentes (2 157 403€). Cependant, nous souhaitions impliquer dans ce projet de territoire les citoyens. En proposant de financer en partie l'unité de méthanisation et de production de spiruline (50 000€) avec un financement participatif, nous proposons à tous de pouvoir participer et d'épargner dans l'agriculture." Philippe Ducrocq.

 

Echéancier du prêt 

L'emprunt de 50K€ sera remboursé en 5 ans, avec des échéances mensuelles, et pour la première fois le 30 mars 2018.

Prêter présente un risque de non remboursement : diversifiez bien vos prêts et  prêtez uniquement l'argent dont vous n'avez pas besoin à brève échéance.

 

6 bonnes raisons de participer à ce projet

  • Création de 2 emplois directs non délocalisables
  • Dynamiser le territoire : la filière méthanisation française fait vivre une diversité d'acteurs : bureaux d'études, entreprise de construction, fabricants industriels, etc.)
  • Consolidation des emplois des 12 agriculteurs travaillant dans les 8 exploitations d’élevage
  • Recyclage des déchets organiques
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre (moins de CH4 dans l'atmosphère, moins d'énergie fossile consommée, moins de fabrication d'engrais)
  • Réduction de la consommation d'engrais minéraux de synthèse  

 

A propos des porteurs de projet

  • Olivier Bizet, éleveur à Beussent
  • Freddy (gérant) et Roger Dacquin, éleveur à Bezinghem 
  • Philippe Ducrocq, éleveur à Bezinghem (gérant)
  • Frédéric (gérant), Jean-François, Christophe et Patrick Dupend, éleveurs à Parenty
  • Alain Chivet, éleveur (gérant) à Bezinghem 
  • Didier Leleu, éleveur à Bezinghem 
  • Sébastien Régnier, éleveur à Bezinghem 
  • Philippe Séneschal, éleveur à Enquins sur Baillons

 

En savoir plus 

  • Adresse : 65 rue D'esgranges, 62850 Bezinghem
  • mail : lamarguerite.bezinghem@gmail.com


Échéancier du prêt

L'emprunt de 50K€ sera remboursé en 5 ans, avec des échéances mensuelles, et pour la première fois le 30 mars 2018.

Simuler un remboursement du prêt avec le montant (€) :
Capital
restant dû
Intérêt bruts
(b)
Amortissements
(c)
Échéance
(d=b+c)
30/03/2018 50000.00 € 83.33 € 793.06 € 876.39 €
30/04/2018 49206.94 € 82.01 € 794.38 € 876.39 €
30/05/2018 48412.56 € 80.69 € 795.70 € 876.39 €
30/06/2018 47616.86 € 79.36 € 797.03 € 876.39 €
30/07/2018 46819.83 € 78.03 € 798.36 € 876.39 €
30/08/2018 46021.47 € 76.70 € 799.69 € 876.39 €
30/09/2018 45221.78 € 75.37 € 801.02 € 876.39 €
30/10/2018 44420.76 € 74.03 € 802.36 € 876.39 €
30/11/2018 43618.40 € 72.70 € 803.69 € 876.39 €
30/12/2018 42814.71 € 71.36 € 805.03 € 876.39 €
30/01/2019 42009.68 € 70.02 € 806.37 € 876.39 €
28/02/2019 41203.31 € 68.67 € 807.72 € 876.39 €
30/03/2019 40395.59 € 67.33 € 809.06 € 876.39 €
30/04/2019 39586.53 € 65.98 € 810.41 € 876.39 €
30/05/2019 38776.12 € 64.63 € 811.76 € 876.39 €
30/06/2019 37964.36 € 63.27 € 813.12 € 876.39 €
30/07/2019 37151.24 € 61.92 € 814.47 € 876.39 €
30/08/2019 36336.77 € 60.56 € 815.83 € 876.39 €
30/09/2019 35520.94 € 59.20 € 817.19 € 876.39 €
30/10/2019 34703.75 € 57.84 € 818.55 € 876.39 €
30/11/2019 33885.20 € 56.48 € 819.91 € 876.39 €
30/12/2019 33065.29 € 55.11 € 821.28 € 876.39 €
30/01/2020 32244.01 € 53.74 € 822.65 € 876.39 €
28/02/2020 31421.36 € 52.37 € 824.02 € 876.39 €
30/03/2020 30597.34 € 51.00 € 825.39 € 876.39 €
30/04/2020 29771.95 € 49.62 € 826.77 € 876.39 €
30/05/2020 28945.18 € 48.24 € 828.15 € 876.39 €
30/06/2020 28117.03 € 46.86 € 829.53 € 876.39 €
30/07/2020 27287.50 € 45.48 € 830.91 € 876.39 €
30/08/2020 26456.59 € 44.09 € 832.30 € 876.39 €
30/09/2020 25624.29 € 42.71 € 833.68 € 876.39 €
30/10/2020 24790.61 € 41.32 € 835.07 € 876.39 €
30/11/2020 23955.54 € 39.93 € 836.46 € 876.39 €
30/12/2020 23119.08 € 38.53 € 837.86 € 876.39 €
30/01/2021 22281.22 € 37.14 € 839.25 € 876.39 €
28/02/2021 21441.97 € 35.74 € 840.65 € 876.39 €
30/03/2021 20601.32 € 34.34 € 842.05 € 876.39 €
30/04/2021 19759.27 € 32.93 € 843.46 € 876.39 €
30/05/2021 18915.81 € 31.53 € 844.86 € 876.39 €
30/06/2021 18070.95 € 30.12 € 846.27 € 876.39 €
30/07/2021 17224.68 € 28.71 € 847.68 € 876.39 €
30/08/2021 16377.00 € 27.30 € 849.09 € 876.39 €
30/09/2021 15527.91 € 25.88 € 850.51 € 876.39 €
30/10/2021 14677.40 € 24.46 € 851.93 € 876.39 €
30/11/2021 13825.47 € 23.04 € 853.35 € 876.39 €
30/12/2021 12972.12 € 21.62 € 854.77 € 876.39 €
30/01/2022 12117.35 € 20.20 € 856.19 € 876.39 €
28/02/2022 11261.16 € 18.77 € 857.62 € 876.39 €
30/03/2022 10403.54 € 17.34 € 859.05 € 876.39 €
30/04/2022 9544.49 € 15.91 € 860.48 € 876.39 €
30/05/2022 8684.01 € 14.47 € 861.92 € 876.39 €
30/06/2022 7822.09 € 13.04 € 863.35 € 876.39 €
30/07/2022 6958.74 € 11.60 € 864.79 € 876.39 €
30/08/2022 6093.95 € 10.16 € 866.23 € 876.39 €
30/09/2022 5227.72 € 8.71 € 867.68 € 876.39 €
30/10/2022 4360.04 € 7.27 € 869.12 € 876.39 €
30/11/2022 3490.92 € 5.82 € 870.57 € 876.39 €
30/12/2022 2620.35 € 4.37 € 872.02 € 876.39 €
30/01/2023 1748.33 € 2.91 € 873.48 € 876.39 €
28/02/2023 874.85 € 1.46 € 874.93 € 876.39 €
2583.32 € 50000.08 € 52583.40 €

Prêter présente un risque de non remboursement : diversifiez bien vos prêts et
prêtez uniquement l'argent dont vous n'avez pas besoin à brève échéance.


Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?