Le Temps des Rêveurs, la résistance des vignes


Aidons, Jérôme Maillot, jeune vigneron en biodynamie à pérenniser son domaine « Le Temps des Rêveurs » en parrainant le greffage en place d’une sélection massale de Mourvèdre et de Cinsault, pour une plus grande diversité et longévité des vignes.



Le Temps des Rêveurs, un vignoble diversifié, guidé par la nature

Le domaine « Le Temps des Rêveurs » comprend 6 hectares, situés dans le bassin de l'Arc, entre la Sainte Victoire et la chaine de l'Olympe, en Provence. 

Aux vieilles vignes de Carignan noir et d'Ugni blanc implantées par ses grands-pères, succèdent les Grenache noir, les Syrah, et les Cabernet Sauvignon de son père.
En 2013, il réalise sa première plantation, en implantant une sélection massale de Grenache noir et de Syrah. Le vignoble révèle ainsi une grande diversité au niveau des cépages, des individus au sein d’un même cépage, ou encore de l’âge des vignes.

Il oriente son vignoble familial vers une agriculture biologique et biodynamique à l’écoute de son environnement. Il essaie de résoudre les problématiques de son métier en observant le sol, la faune, la flore et bien sûr le comportement des vignes. Il utilise des savoir-faire précieux à la fois anciens et actuels.

Son objectif est de produire un vin naturel, imaginé à partir d’un terroir vivant et atypique, respectueux de le santé de ses amateurs, et de faire partager un peu de ses utopies de paysan.

 

Objectif 2017 : planter 0,5 hectare de cépages méditerrannéens

En 2017, une nouvelle plantation est prévue au lieu-dit Patiras, situé non loin de la Sainte Victoire en Provence. En tenant compte du réchauffement climatique, Jérôme souhaite y implanter deux cépages méditerranéens : le Cinsault sur 0,15 ha et le Mourvèdre sur 0,3 ha. Absents pour l’instant du domaine, ces cépages tardifs, résistants à la sécheresse, l’ont sans cesse séduit durant son parcours de vigneron et de dégustateur :

Le Cinsault est parfois à l’origine de vins d’une grande finesse marqués par des arômes floraux et fruités.

Le Mourvèdre peut offrir des vins de garde avec des tanins plus denses et des arômes sauvages allant du fruit jusqu’aux essences de garrigue.

Soucieux des enjeux environnementaux, Jérôme souhaite renouer avec les pratiques de greffage en place d’autrefois qui ont permis aux vignes d’être plus résistantes et durables que ne le sont en général les vignes à notre époque.

Suivant les échanges avec d'anciens vignerons et de professionnels, Jérôme a pu définir un projet viticole qui fait appel à des techniques pointues devenues rares, onéreuses et de surcroît non éligibles aux aides européennes. C'est pour ces raisons qu’il lance cet appel à contributions et convie les amateurs de vins naturels à soutenir le développement de son domaine « Le Temps des Rêveurs ».

 

Greffer en place une sélection massale pour accroite la longévité des vignes

« Greffer directement les porte­greffes au champ permet de réaliser des soudures de qualité, et ainsi accroître la longévité de nos vignes. » (Worldwide Vineyards, L'Esca n'est plus une fatalité, 2017)

Le greffage en place permet une meilleure résistance des vignes

La crise phylloxérique arrive en Europe en 1864, un insecte s'attaque au système racinaire de la vigne entraînant sa mort. L'espèce européenne ne résiste pas, certaines espèces américaines oui. La solution est donc de planter l'espèce américaine (porte-greffe) puis de la greffer avec l'espèce européenne (greffon) pour conserver ses raisins plus aptes à produire du vin. On appelle cela le greffage en place ou greffage au champ. Cette technique permet au vigneron de définir lui-même sa date de greffage en fonction du développement de la vigne. Si le végétal met du temps à s'implanter du fait de la pauvreté du sol, on repousse la date du greffage. Elle est aussi plus respectueuse du végétal, avec une optimisation de la soudure et donc des circuits de sève des deux espèces greffées.

Au fil des années, cette technique disparaît au profit du greffage sur table et ses techniques de greffages propres, du fait de leur plus grande rentabilité économique. Apparaissent alors de nouvelles pathologies de la vigne telles l'Esca ou le dépérissement avec une diminution de la longévité des vignes plantées.

Dans son projet « Le Temps des Rêveurs », le choix du greffage en place s'impose naturellement à lui.

Dans le cas des Cinsault qui se développeront sur un sol superficiel en lisière de bois, il pourra ainsi observer le développement de l'espèce américaine et, selon sa vigueur, il choisira le moment opportun du greffage, en 2018 ou 2019.

Les Mourvèdre sont plantés dans un sol plus profond et plus frais qui leur est plus favorable. Dans ce cas, le greffage en place permet une meilleure soudure espèce porte-greffe/greffon, rempart contre les maladies du bois auxquelles ce cépage est particulièrement sensible.

 
Qu'est ce que la sélection massale ?

Au fil du temps, le vigneron, puis le pépiniériste, réalise des sélections de vignes pour les reproduire.

Par une prospection dans le vignoble existant, une sélection massale consiste à identifier des individus que le vigneron veut reproduire. Génralement, le vigneron sélectionne les individus les plus anciens, les plus résistants aux différentes maladies et ravageurs. Le fait de reproduire cette sélection consécutivement deux ou trois ans permet de prendre en compte l'effet millésime. Ainsi pour planter 1 ha de vigne composé de 4500 individus, on pourrait avoir autant d'individus différents que l'on veut. Dans la pratique, on source environ 100 à 150 individus différents.

Apparue dans les années 1970, la sélection clonale a fait disparaître la sélection massale. La sélection clonale, comme son nom l'indique, référence un individu -appelé clone - pour ses qualités. Il est alors inscrit au catalogue officiel, reproduit et mis en marché d'année en année. Dans ce cas, 1 ha de vigne sera composé au mieux de 3  individus différents, au pire d'un seul.

La plantation d'une sélection clonale ouvre droit aux primes de plantation contrairement à la plantation d'une sélection massale, plus pointue, plus longue et donc plus onéreuse. Le système actuel prime donc un appauvrissement de la diversité alors même que l'on en fait un des principaux arguments de vente pour le vin français.

Pourtant, grâce à sa diversité, la sélection massale constitue un rempart face à de nouveaux ravageurs ou de nouvelles maladies. C'est pour Jérôme, une motivation première que de conserver le patrimoine génétique des cépages français, fruit d'années de sélection. Privilégier la diversité lors de l'installation d'un vignoble, c'est aussi indirectement favoriser sa longévité.

C'est pourquoi après avoir planté une première sélection massale en 2013, Jérôme veut s'inscrire longtemps dans cette démarche qui lui tient à cœur. Pour préparer le futur greffage en place, il souhaite commander des greffons issus de sélection massale pour les Mourvèdre et pour les Cinsault.

Les porte-greffes et les greffons servant au greffage en place seraient achetés chez un pépiniériste engagé depuis de nombreuses années dans ce type de démarche. Il cultive ses plants en biodynamie et peut proposer des sélections massales d'une grande diversité grâce aux partenariats développés avec ses vignerons clients.

 

A quoi servira l'argent ?

Une plantation demande beaucoup d'investissement et sur plusieurs années. Une partie a déjà été lancée en autofinancement. Jérôme lance un appel à contributions afin de pouvoir réaliser l'opération greffage en place : 1350 porte-greffes servant à greffer les Mourvèdre, 650 porte-greffes servant à greffer les Cinsault, soit 2000 plants au total.

 

A propos des contreparties

Livraison à partir de novembre 2017 en sus. N'oubliez pas de renseigner votre adresse dans votre compte Blue Bees; Cela nous évitera une relance par mail et nous permettra éventuellement de mettre en place d'autres points relais.

Disponible dans les points relais à partir de Novembre 2017.

  • A Marseille : Aux Vins etc, 78 bd Eugène Pierre 13005 Marseille. Facebook : Aux Vins etc. Ouverture : 12:00-15:00, 19:00-23:00. 

  • A Aix en Provence - Les Milles : La Cave du Vigneron, 855, chemin Albert Guigou, 13290 Aix en Provence. Tél : 04 42 39 98 18. Ouverture : du Mardi au Jeudi : 9:30-13:00, 15:00-19:30. Vendredi et Samedi : 9:30-19:30.

  • A Arles : Naïs, 8, rue du Dr Fanton 13200 Arles. Tél : 04 88 09 05 60 Ouverture du Mardi au Samedi : 10:00-12:30, 14:00-18h30.

  • A Nîmes : La Barbaude, 17, Bd Sergent Triaire, 30000 Nîmes. Tél : 04 66 05 72 17. Ouverture du Mardi au Samedi : 10:00-12:00, 14:00-18:00
  • A Saint Maximin : ToutNat, 236 Bd Saint Jean, 83470 Saint Maximin la Sainte Baume. Tél : 06 26 06 17 49. Ouverture le Vendredi : 15:00-19:00.

  • A Pourrières : Domaine le Temps des Rêveurs, 1 rue du bassin 83910 Pourrières. Tél: 06 58 70 87 66. Ouverture du Lundi au Samedi sur prise de rdv. 
  • Au Tholonet : L'autre cave, Domaine de l'Escapade, Av Paul Julien Palette 13100 Le Tholonet Tél : 04 42 24 99 09. Ouverture : du Mardi au Jeudi : 9:30-13:00, 15:00-19:30. Vendredi et Samedi : 9:30-19:30.


A propos de Jérôme Maillot

Jérôme Maillot est né à Aix ­en ­Provence. Dès son plus jeune âge, son père et son grand­-père l'initient au travail de vigneron qui éveille en lui une vive vocation.

2016 : Première cuvée bio, (en dehors de la production amenée en cave coopérative)

2014 : Reprise du domaine familial, avec l'objectif de faire son propre vin en biodynamie

2002-2014 : Régisseur de domaines viticoles, Domaine de Longue Toque (30) et Château Grand Escalion (84)

2000-2002 : Aide caviste - Domaine de la Présidence à Sainte-Cécile Les Vignes (84)

2000 : Diplômé ingénieur en agriculture, ESA Purpan (31)

« Ces orientations sont pour moi naturelles, elles demandent beaucoup d’investissement. Le rapport au temps est tout autre et je dois m'imposer durablement et solidement pour résister à ce monde qui fonctionne à la rentabilité immédiate. J'espère que cette démarche sollicitera des soutiens, essentiels pour la réalisation de mon projet. »

  • email : jerome.maillot@letempsdesreveurs.fr

 

Témoignage

Sébastien Renou, professionnel viticole à Puyloubier (13)

Si vous rêviez d'un petit domaine à taille humaine avec un viticulteur qui porte autant d'importance à la qualité de son vin qu'à celle de son environnement, ne cherchez plus la perle rare, le Domaine du temps des rêveurs est niché juste sous la Sainte Victoire, entre Pourrières et Trets. Amour du travail bien fait, à l'ancienne, au plus proche du végétal et des éléments, Jérôme Maillot mène ses vignes avec passion et tendresse. On retrouve dans son vin, un pur Carignan pour cette cuvée 2016, la saveur du fruit, le travail de la terre et le caractère de son propriétaire...

Alexandra O'Mae :
« Un vigneron convainquant, convaincu, investi et inspiré... aidons le à faire grandir ses projets et ses rêves ! » 

 


Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?