Du bouleau au Bois du Barde


Depuis 2011, Anne-Laure et Gilles réhabilitent la ferme de Koed Barzh à Mellionnec dans les Côtes d'Armor. Ils y vivaient paisiblement de la récolte de pommes, de sève de bouleau, de l'élevage de poneys et moutons endémiques, ainsi que de leurs hébergements insolites. Ils ont originellement lancé leur campagne de financement participatif pour diversifier leur activité. Mais la tempête Zeus est passée par là cette semaine : hangar brûlé, pommiers déracinés, serre à terre... ils ont du "bouleau" ! Une raison supplémentaire pour leur donner un coup de main. De belles contreparties sont proposées ! 



 

La ferme de Koed Barzh, un projet de vie

Le Bois du Barde, « Koed Barzh » en breton, est avant tout un projet de vie, j'élève mes 3 enfants Vivien, Jéhanne et Noélie avec mon mari Gilles, dans une maison à ossature bois paille construite en 2007 à Mellionnec. Depuis 2011, nous réhabilitons la ferme de Koed Barzh, ses vergers, ses bois et ses zones humides. C’est un lieu chargé d’histoire où de nombreuses familles ont laissé leur trace et leur sueur de paysans, travaillant la Terre, en la façonnant avec les nombreux talus empierrés du bocage Centre-Breton.

Ici, tout est adapté à Gilles, handicapé cognitif depuis sa rupture d’anévrisme en 2009 : il trouve sa place à sa vitesse et avec ses moyens. Ici on prend le temps de vivre et de respirer au rythme des saisons, et des activités de la ferme, et on montre que l’on peut vivre sur une petite ferme de polyculture et élevage en semi-autonomie.

 

L'éco domaine du Bois de Barde

L'éco-domaine est un lieu géré de manière durable où le respect de l'environnement est au coeur du travail de chaques structures qui y trouvent sa place: Un lieu d'accueil, de travail et de vie. Nous sommes Oasis Ressource du Mouvement des Colibris, nous partageons les valeurs portées par l'Association Terre et Humanisme ainsi que Pierre Rabhi son fondateur. 
C'est un collectif de structures qui travaillent ensemble avec les mêmes objectifs :

  • recréer des liens entre les personnes,
  • innover aujourd'hui pour que le bon sens d'hier enrichisse et nourrisse la vie de demain
  • préserver et promouvoir la biodiversité

Nous sommes 6 à travailler ou donner de notre temps sur le lieu dans les différentes structures. Notre mode de gouvernance est la sociocratie avec une base de communication bienveillante. Nous accueillons régulièrement des Wwoofers qui découvrent une autre façon de faire, de vivre et qui nous partagent leur vie et leurs expériences.

 

Des activités diversifiées

La ferme a une superficie de 15 hectares comprenant 5 hectares de vergers pommes à cidre, 5 hectares de bois (dont 1 hectare de bois d'oeuvre), 3 hectares de zones humides et 2 hectares de prairies naturelles. 

Nous avons cinq activités principales à la ferme :

  • la récolte de pommes : nous avons 7 variétés de pommes sur les 5 hectares du verger, que nous vendons à 90% à des cidriers bio extérieurs. Nous gardons les 10% restants pour faire du cidre et du jus de pomme. 
  • la récolte de sève de bouleau : la récolte se fait à la main dans des zones pas toujours faciles d'accès ,dans les zones humides. Nous pratiquons une "saignée" sur le bouleau puis y insérons un tuyau relié directement à un jerrican. Nous vendons une grosse partie de notre récolte dans les magasins bio, le reste en dierct à la ferme ou sur les marchés.

  • l'élevage de moutons "landes de Bretagne" (une race endémique), qui pâturent sur nos vergers et les agneaux de l'année sont vendus à l'automne en direct.
  • l'élevage de poney Highlands et d'ânes : les poneys, les moutons et les ânes aident à nettoyer les parcelles (moins de mécanisation!) et les crottins amènent les apports nécessaires aux vergers. Nous avons un poulain par an qui reste sur la ferme pour emmener les enfants en balade dans nos chemins dès qu'ils ont 3/4 ans.
  • et l'accueil à la ferme : yourtes, roulottes.. nous proposons des hébergements insolites sympa pour ceux qui veulent randonner au coeur de la Bretagne. 

 

De nouveaux projets pour 2017

Nous avons rencontré des difficultés dûes aux aléas climatiques et au manque de pommes. Après avoir réalisé une étude de marché et observé la nature près de chez moi, j'ai décidé de développer la récolte de sève de bouleau : nous avons plus de 300 bouleaux chez nous dont le plus vieux recensé de France (voir photo ci-contre) ! Aujourd'hui, ce sont 2000 litres de sève que nous vendons chaque année sur la Basse-Bretagne. 
La sève de bouleau a des effets diurétique et dépuratif et est également riche en oligo-éléments et en minéraux. Une cure de sève de bouleau est recommandée pour préparer le changement de saison, notamment à la fin de l’hiver. 

Mais tout cela ne suffit pas, et je souhaite aujourd'hui :

  • valoriser une partie des pommes, qui pour le moment sont vendues (quand il y en a) à des cidriers extérieurs.
  • augmenter les quantités de gelées faites à base des fruits récoltés avec Gilles (goûts: pommes, cidre, fleurs de sureaux, baies de sureaux, orties, mûres...)
  • améliorer notre façon de produire du cidre, avec de plus grandes cuves à chapeaux flottants.
  • créer un atelier d'eau de vie cidre bio à la ferme (la demande est forte parmi les consommateurs, mais aussi parmi les préparateurs de teinture mère qui préfèrent travailler avec l'eau de vie de cidre que celle de blé).

A quoi va servir l'argent ?

  • Avec 5000 €, nous pourrons acheter le matériel de transformation
  • Avec 7000 €, nous pourrons acheter le matériel de stockage

Voici le détaillé du budget :

 

A propos des contreparties

  • Offez-vous un week-end dans un hébergement insolite et plongez dans un bain de culture bretonne avec un patrimoine à tous les coins de rues. Inititiez vous à la danse et allez à des Fest Noz, découverez la langue bretonne, ressourcez vous près de l'Angkor Breton (nous sommes à 5km à pied, 1h30 par les petits chemins), découvrez un territoire fort où des nombreuses initiatives citoyennes co-existent. Plein de balades et de sorties sont possibles, nous vous aiguillerons. Réservation en fonction des disponibilités. Valable en 2017 et 2018.


Les yourtes, vues de l'extérieur et de l'intérieur

La roulotte, vues extérieure et intérieure



  • Nous avons deux ânes pour des balades de 2h. Pensez à prendre rendez-vous avec moi !

  • Vous pouvez venir chercher les contreparties chez moi, ou je peux vous les envoyer par la poste, ce qui induit des frais de livraison. Vérifiez que vous avez bien indiqué votre adresse sur votre compte Blue Bees. 

 
Qui sommes-nous ?

Gilles, 49 ans, a grandi sur ces terres bretonnes, riches de leur environnement préservé, de leur culture si forte. C'est lui qui a planté les 5 hectares de vergers avec son père dans les années 80. Après un long parcours en tant que technicien avec le statut d'intermittent du spectacle, sur les différents festivals bretons et dans les festoù-noz, il est aujourd'hui conjoint collaborateur et aime s'occuper des animaux et des vergers de la ferme.


Anne-Laure
:  après avoir suivi 2 parcours en parallèle en agriculture et en animation socioculturelle, monte ce projet avec l'aide de Gilles pour mettre en place un idéal de vie et trouver un équilibre entre la famille, ses passions (l'éducation populaire, la culture et la langue bretonne) et un cadre de vie inestimable.

 

 

En savoir plus

Le site internet de l'Eco-lieu du Bois du Barde : http://www.leboisdubarde.fr/

Notre site internet : http://www.sevedebouleaubiodebretagne.bzh/

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?