Une journée dans les bottes d’un paysan


Aidez Terre & Humanisme, l'association de Pierre Rabhi, à organiser 20 chantiers participatifs à la ferme pour donner un coup de pouce à des agriculteurs-paysans de la région de Montpellier. Ces chantiers permettront en plus de sensibiliser les citoyens urbains à l'agroécologie et à l'importance des circuits courts dans l'alimentation.



Des journées de chantiers participatifs à la ferme 

A partir de septembre 2017, des journées à la ferme seront organisées par l'association Terre & Humanisme sous forme de chantiers participatifs dans une vingtaine de microfermes de l'Hérault et du Gard. Pour les centaines de bénévoles mobilisés, ces journées seront pédagogiques grâce à un encadrement technique et aux échanges privilégiés avec les paysans. Ces journées de chantiers participatifs permettront de renforcer le lien producteur-consommateur sur le territoire de Montpellier et ses alentours et de soutenir le développement de l'agroécologie et d'une alimentation en circuits courts.  

 

Un chantier où chacun-e fait sa part

Ces journées de chantier à la ferme sont un partage entre paysan et citoyen, pour que chacun puisse s’enrichir l’un de l’autre. Solidarité, rencontres, sourires, rires et coups de main partagés..Elles soutiennent aussi bien les paysans qui nourrissent la collectivité que toutes celles et tous ceux qui veulent être en lien avec la terre et le "bien manger".

Ces chantiers participatifs permettront : 

  • Un sérieux coup de main in situ pour 10 à 15 fermes en agroécologie paysanne,
  • 10 à 15 familles paysannes soutenues dans leur démarche
  • 600 Héraultais mieux informés sur l’agroécologie paysanne et les circuits courts
  • 20 journées de partage solidaires
  • Des milliers de personnes sensibilisées aux circuits courts et à l’alimentation locale par les relais de communications de Terre & Humanisme.

 

Un coup de pouce pour ceux qui nous nourrissent sainement

Contraints par un calendrier agricole dense et exigeant, alourdis par des objectifs économiques difficiles à atteindre, nos paysans consacrent souvent les périodes creuses pour mener à terme des chantiers d’amélioration de la ferme. Ces chantiers, essentiels au bon fonctionnement de la ferme, mobilisent souvent toute la famille plusieurs jours, voire plusieurs semaines. Les paysans ont fort à faire pour produire et nous fournir une alimentation saine. Au final, les périodes creuses n’existent pas vraiment… 

En une journée de chantiers avec des équipes bénévoles, nous pouvons réaliser en quelques heures le travail de plusieurs semaines ! Au-delà du précieux coup de main apporté par les bénévoles, ces chantiers sont aussi un soutien moral permettant de redonner un élan aux paysan(e)s pouvant se trouver parfois en situation de difficulté.


 

Créer du lien et donner du sens, du champ à l’assiette

Ces chantiers permettront de renforcer la solidarité consommateur/producteur sur le territoire de Montpellier et ses alentours, en permettant de répondre à ce type d'interrogation : Que se passe-t-il dans les fermes qui sont dans une démarche agroécologique? Comment vivent aujourd’hui nos producteurs ? Quelle est la réalité de leur travail et comment peut-on les soutenir? 

Ces journées dans le quotidien d'une ferme et la formation sur l'agroécologie qui les accompagne permettra aux citoyens urbains de mieux comprendre les réalités de leurs producteurs. Ils intègreront la nécessité vitale de conserver des terres fertiles et une nature riche, ou encore la responsabilité de l'homme à l'égard du vivant. Cette expérience pourra leur donner envie de soutenir ces paysans et de favoriser une alimentation en circuits courts

 
Un projet humain axé sur la force du collectif et le respect du vivant

Nous pouvons tous, même en ville et dans notre quotidien, être garants de la préservation de nos patrimoines nourriciers et du vivant en général en soutenant nos paysans.  Ce projet est avant tout un projet humain ayant pour objectif de tisser du lien entre les producteurs et les consommateurs et favoriser l’alimentation en circuit court sur le territoire de l’Hérault.

 

Les résultats attendus en humanité
  • De la solidarité, des rencontres, des sourires, des rires et des coups de main partagés.
  • Des actions « solidaires » proposées aux publics urbains qui redonnent du sens à leur consommation.
  • Des producteurs redynamisés car encouragés dans leur action et soutenus concrètement.

 

Où en sommes-nous ?

 

A quoi va servir l'argent ?

Le budget total du projet s’élève à 27 000 €, et nous avons déjà les fonds à hauteur de 15 000 €. Il nous manque 12 000 € pour démarrer les chantiers. Vos soutiens via l’appel à contribution sur Blue Bees permettront de finaliser ce budget et de lancer l’opération dès la rentrée 2017.

 

A chaque palier de 600 € atteint, un chantier paysan de plus est financé ! Si l’opération est un succès, nous comptons renouveler l’opération en 2018 : le matériel sera réutilisé, et le coût des chantiers largement réduits…

 

Quelques exemples de l'usage de vos contributions

Pour être efficace, les bénévoles arriveront en nombre dans les fermes. Comme celles-ci n’ont pas d’outils pour tout le monde, une grande part de notre budget consiste à les équiper.

  • La fourgonnette (5000 euros) est indispensable pour transporter le matériel. Une fois qu’elle sera achetée (d’occasion) elle servira aussi bien aux chantiers bénévoles qu’aux jardiniers du Mas de Beaulieu. Un investissement sur le long terme !
  • Une pelle (14 euros), une brouette (50 euros), sans elles, pas très efficaces les bénévoles à la ferme !
  • La serpe italienne (45 euros) est idéale pour l’élagage bien entendu. Mais bien maniée, elle permet aussi de fendre, écorcer, épointer, entailler… Bref, elle doit à tout prix être dans le kit du bénévole!
  • Et que dire de la grelinette (100 euros) ! L’outil de l’agroécologie par excellence qui préserve les sols et… le dos! Il permet de préparer le sol, de récolter les pommes de terre ou les carottes (par exemple) sans les blesser, de désherber, de perforer pour aérer. Dix fois plus rapide que la bêche, avec la grelinette la terre est travaillée en profondeur sans être retournée (ce qui préserve la structure du sol et les micro-organismes qui y vivent).

 

A propos du reçu fiscal

Terre & Humanisme est habilité à émettre des reçus fiscaux ce qui signifie que chacun de vos dons est déductible des impôts à hauteur de 66% soit si :

  • Vous donnez 25€, votre don ne vous coûte que 8.50 € après réduction fiscale.
  • Vous donnez 50€, votre don ne vous coûte que 17.00 € après réduction fiscale.
  • Et pour 100€ ? ...bien sûr 34€

Pensez bien à remplir votre adresse mail et/ou postale dans votre compte Blue Bees afin de recevoir votre reçu fiscal. Les reçus fiscaux seront envoyés en début d’année prochaine afin que vous puissiez l’ajouter à votre déclaration 2017.

 

Inscriptions aux chantiers

Les inscriptions aux chantiers seront ouvertes à partir de septembre 2017 sur le site internet de Terre et Humanisme.

 

Terre & Humanisme en quelques mots

Initiée en 1994 par Pierre Rabhi, l'association Terre & Humanisme œuvre pour la transmission de l'agroécologie comme pratique et éthique visant l'amélioration de la condition de l'être humain et de son environnement naturel. En partageant l'agroécologie au Nord comme au Sud, l'association accompagne le changement de pratiques agricoles et de paradigme sociétal vers une alternative éthique et politique au service de la Vie, de l'autonomie alimentaire des populations et de la sauvegarde de la terre nourricière.

 

Pour en savoir plus

Site internet : www.terre-humanisme.org 

 

"La beauté sauvera le monde. C’est la générosité, le partage, la compassion, toutes ces valeurs qui amènent une énergie fabuleuse, qui est celle de l’amour." Pierre Rabhi



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?