Mémé Georgette, bienfait pour nous!


Prêtez à Charles Hannon, fondateur de Mémé Georgette, une gamme de produits biologiques et locaux, au succès détonnant !

Prêt 80K€ sur 18 mois, rémunéré à 2%, remboursement mensuel



Qui est Mémé Georgette et d’où vient-elle?

Mémé Georgette c’est ma grand-mère, elle a toujours été pour moi un modèle d’humanité, de franchise, de volontarisme et de détermination. C’est elle qui m’a donné la force de mener mon combat pour l’alimentation bio en France depuis maintenant plus de 25 ans. Charles Hannon.

Après une expérience de plus de 10 ans sur le marché des produits alimentaires biologiques, Charles Hannon a créé l'entreprise Citoyens du Monde en 2005. Jusqu’en 2014, la société distribue de manière exclusive  sur le territoire français une trentaine de marques allemandes biologiques pour la grande distribution et les magasins spécialisés.

En 2013, une enquête de satisfaction clients fait ressortir que les consommateurs adorent les produits mais le packaging "tue l'amour" ne les valorisent pas du tout.

En 2014, la décision est prise de regrouper toutes les énergies sous une seule marque, oui, mais pas une de plus. Le personnage se dessine sans trop de difficulté (c’est du réel familial) et l’étude est lancée pour valider une originalité percutante, une empreinte forte pour le consommateur, une réelle innovation. Mémé Georgette est née !

 Mémé pour l’amour, et Georgette pour le caractère, la force de faire bouger.

Le fil conducteur est le suivant: s’adresser directement, sincèrement et avec amour au consommateur sans chichis marketing. De plus, la terre de nos enfants n’a plus le luxe du superflu ! Le bio est une urgence minimum et indispensable.

La société ne fabrique pas les produits mais crée les recettes en équipe avec ses partenaires producteurs. Nous avons la distribution exclusive.

 

Le développement de l’entreprise

L'entreprise connait une croissance exponentielle car la marque est fortement plebiscitée par la Grande Distribution. Dès septembre, Mémé Georgette sera dans les rayons de 128 hypermarchés Auchan, 200 hypermarchés Leclerc, 50 hypermarchés System U , et 600 supermarchés System U.


Pourquoi la grande distribution ?

La grande distribution représente 70% de la distribution des produits,  le potentiel de croissance y est très important.  Il faut savoir faire des concessions pour pouvoir faire augmenter les surfaces agricoles biologiques en Europe et faire reculer les multinationales polluantes. Il y a urgence. L’Allemagne l’a compris depuis longtemps, 25% de produits biologiques sont achetés en grande distribution. En France nous ne sommes qu’à 2,8%, il faut agir !

 

Nos produits, nos recettes..

Sur les 75 produits distribués aujourd’hui, citons quelques exemples :

  • Les producteurs de champignons : le GAEC de Lignière dans la Somme, ou la coopérative de Madiran à Auch.
  • Barbara Scheitz est une amie qui dirige en Bavière la laiterie Andechser (4ième génération). Nos desserts laitiers y sont fabriqués avec la plus haute distinction écologique au monde. Le lait est issu d’un partenariat de longue date avec des producteurs de toutes tailles, et qui ne dépendent pas du cours du lait.
  • Avec mon ami Yves, cultivateur dans le Loiret, nous mettons en place une filière française de quinoa. Oui, le quinoa pousse en France !
  • Didier, artisan gaufrier belge. Ensemble, on en aurait des histoires à raconter, mais les plus belles vous allez les goûter.

Tous les produits sont certifiés bio (Ecocert), plein d’amour, du travail bien fait et de longs partenariats qui font l’essence même de Mémé Georgette. 

Ces producteurs sont fiers d'être distribués par mémé Georgette, gage d’éthique et d'une fidélité exemplaire.

 

Pourquoi le crowdfunding ?

« Mémé Georgette est une marque alternative, issue de 25 ans d’expériences et de belles rencontres avec mes partenaires fabricants. L’humain et l’amour d’activités socialement et écologiquement ‘’propres’’ sont au cœur de l’entreprise. La finance froide, déshumanisée du système bancaire, l’utilisation de leurs capitaux, n’est pas en adéquation avec le dessein, l’essence même de l’entreprise. Pire, je souhaite me passer du monde de la  finance déconnectée de la réalité et avec laquelle je suis en désaccord profond. Je n’aime pas les banques. Le consommateur nous fait vivre en plébiscitant nos produits et notre marketing alternatif, notre mode de financement se doit d’être de l’économie collaborative, et que ce soit lui qui en profite. Une entreprise responsable, des produits responsables, des partenariats responsables, des produits responsables, des consommateurs responsables et une économie irresponsable ? Pas possible! » Charles Hannon 

 

Chiffres clés

La société SARL a été créée uniquement sur les fonds propres de son fondateur dirigeant, Charles Hannon. Pas de prêts, donc pas de dettes long terme en cours !

Le chiffre d'affaires est en hausse de 30% par rapport à 2015. Avec les nouveaux référencements au sein de la grande distribution, une multiplication du CA par 10 est prévue entre 2016 et 2017.

Les capitaux propres sont positifs (32K€), et il y a 30K€ en disponibilité immédiate sur le compte bancaire. Le besoin en fonds de roulement est négatif (les clients paient à 30 jours et les fournisseurs à 60 jours) ce qui permet de minimiser les besoins de trésorerie.

Plus de détails dans les liasses fiscales disponibles en annexe.

L'entreprise fonctionne pour le moment avec son gérant, un directeur commercial, une assistante, et une soixantaine de commerciaux sur le terrain.

 

 A quoi servira l'argent ?

 

Sur mille bonnes raisons de prêter à Mémé Georgette, en voici cinq !

  • Développer une gamme unique de produits bio ! Et c’est toujours cela que les multinationales de la chimie n’auront pas !
  • De nouvelles filières bio françaises comme le Quinoa par exemple, ou les champignons.
  • Une cinquantaine de nouveaux emplois durables en France
  • Permettre la conversion de surfaces agricoles bio en Europe
  • Soutenir le développement d'une PME responsable

 

Les femmes et les hommes qui font Mémé Georgette chaque jour !

  • Mémé Georgette

Nourrir sans polluer, nourrir sans intoxiquer, parler directement aux consommateurs, proposer une alternative aux multinationales, soutenir l'indignation... le bonheur est un produit intérieur doux ! 

 

  • Virginie Boutleux, 42 ans, assistante de direction

Véritable bras droit, elle maitrise et organise l’ensemble des process de chaque service de l’entreprise.

 

  • Charles Hannon, 47 ans, petit-fils de Mémé Georgette, fondateur Dirigeant 

De 1989 à 1997 : Distributeur de produits biologiques (marché bio Raspail, le salon Marjolaine, Les nouveaux Robinsons)

1998 : Création d’un service de traiteur et de restaurants biologiques

2005 : Création de Citoyens du Monde, grossiste pour les magasins bio, création du concept de Naturéo (distribution sur le web)

2009 : Développement du département bio de FreshFoodVillage

2010 : Conseiller du gouvernement Danois et service de presse de Biofach

2014 : Création de Mémé Georgette

Concepteur de la marque, construction des partenariats fournisseurs, conception du back office, mise en place des outils de gestion, lancement de la marque et préparation du développement.

  • Frédéric Lemaire, 42 ans, directeur commercial

Homme clé du développement commercial aux résultats déjà probants pour Citoyens du Monde. 20 ans d'expérience au sein de gros groupes : Henkel France et Newell Rubbermaid

  • Dans les magasins et les centrales régionales : 61 commerciaux aguerris et recommandés par nos clients.

 

Echéancier du prêt

 

 

En savoir plus

  • 10 allée des Champs Elysées 91000 Évry, Ile-De-France, France
  • Contacter Charles Hannon : charles@citoyens-du-monde.com
  • Le site de Mémé Georgette

 

Prêter présente un risque de non remboursement : diversifiez bien vos prêts et  prêtez uniquement l'argent dont vous n'avez pas besoin à brève échéance.



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?