Une terre pour Laupin !


Ferez-vous pousser une ferme bio en Isère, à quarante kilomètres de Lyon ?

Louis et Bernard voudraient céder leur exploitation à Mathieu Laupin !

Terre de Liens recherche 15 000 € pour acheter la grange de la ferme qui abritera veaux, vaches et taureaux.



En Rhône-Alpes, 5 fermes disparaissent chaque jour, plus d’un tiers des agriculteurs ont disparu en 10 ans alors que le prix de la terre a augmenté de 40 % depuis 2000. Parce qu’il est urgent d’agir, Terre de Liens œuvre pour faciliter l’accès à la terre et favoriser le développement de l’agriculture biologique et de proximité.

Les cédants

Louis et Bernard, cousins, n'ont pas de descendant. Mais ils souhaitaient que leur ferme ne soit pas démantelée et garde une entité cohérente avec un avenir assuré. La rencontre avec Mathieu s'est faite via Terre de Liens début 2015. Peu à peu, ils ont appris à se connaître, à travailler ensemble. A leur contact, Mathieu a découvert les particularités de chaque champ, de chaque outil agricole. Une belle transmission en somme !

Le projet de Mathieu ?

Après plusieurs années d'expérience dans le domaine de l’environnement, Mathieu Laupin a choisi de changer de vie pour se lancer dans un projet agricole. Sur la ferme du Perroux de 30 ha,  un site préservé en lisière de la forêt de Bonnevaux dans le Nord Isère, il souhaite mettre en place de petits élevages porcin et bovin en autonomie et en agriculture biologique, avec la culture de céréales et des protéagineux sur la ferme pour l’alimentation des animaux. Le fumier enrichira le sol des cultures, qui à leur tour alimenteront les animaux. La création d’un atelier de transformation et la vente en circuits courts lui permettront de mieux valoriser la viande et de maîtriser la qualité de ses produits jusqu’au panier du consommateur.

" Ce projet d’installation germe en moi depuis longtemps. J’ai découvert les travaux dans les champs et le contact avec les animaux de la ferme chez mes grands-parents. Dans les préalpes, où j’ai grandi, j’ai mieux compris le rôle essentiel des paysans au cœur des territoires. Puis au cours de mes études naturalistes, j’ai pris conscience des enjeux liés à la disparition des petites structures vivrières et diversifiées au profit d’exploitations qui ne respectent plus les équilibres locaux. Alors après différentes expériences professionnelles, je souhaite maintenant devenir paysan et mettre en place un projet en polyculture-élevage. Il y a 4 ans, j’ai suivi une formation agricole et depuis je recherche des terres où m’installer, tout en continuant de me former. Trouver une ferme, c'est le parcours du combattant ! On croit avoir trouvé, on s’apprête à signer et puis le propriétaire change d'avis. Ca m'est arrivé tellement de fois. En m'impliquant à Terre de Liens, j'ai compris qu'être propriétaire de la terre n'avait pas de sens. La terre n'appartient à personne. C'est un bien commun, qu'il faut pouvoir transmettre à d'autres générations de paysans pour continuer à la cultiver sans spéculer et sans jouer avec comme beaucoup le font à présent. Grâce à Terre de Liens et à tous les citoyens engagés dans ce mouvement, j'espère pouvoir bientôt accueillir des animaux à la ferme du Perroux. J’ai hâte de vous les présenter !" Mathieu Laupin.

 

Le rôle de Terre de Liens

Terre de Liens fait pousser des fermes bio à travers toute la France (110 au total). C'est en faisant appel au financement participatif et solidaire que les terres agricoles sont acquises par Terre de Liens pour les sortir définitivement de la spirale spéculative. Terre de Liens permet ainsi à des jeunes de s'installer sans s'endetter lourdement. Avec le fruit des collectes (montant à atteindre : 275 000 euros dont 15 000 euros avec le présent financement participatif servant à l'achat d'une grange abritant les futures vaches), la ferme sera achetée par Terre de Liens puis louée à Mathieu avec un bail rural environnemental.

 

Budget

Terre de Liens recherche 15 000 euros pour l'achat de la grange qui abritera les futures vaches.

 

Quatre bonnes raisons de soutenir ce projet

  • Aider un jeune à accéder à la terre, et permettre la transmission intergénérationnelle d’une ferme traditionnelle
  • Garantir le maintien d’une agriculture paysanne, respectueuse de l’environnement, intégrée au territoire et indépendante des multinationales de l’agro-alimentaire
  • Renforcer les activités et les liens sociaux en milieu rural
  • Lutter contre la déprise agricole

 

Contrepartie

La Fondation Terre de Liens est reconnue d’utilité publique.
Particuliers : 66 % de votre don peut être déduit de votre impôt sur le revenu (dans la limite de 20 % de vos revenus imposables) et 75 % de votre don peut être déduit de votre ISF (dans la limite de 50 000 €). Ainsi, pour un don de 20 €, celui-ci me coûte après réduction fiscale 6,80 € ; pour un don de 50 €, celui-ci me coûte après réduction fiscale 17 €. La Fondation Terre de Liens vous adressera un reçu fiscal.

 

Parcours de Mathieu

  • Depuis 2013 : Maraicher et responsable d'un domaine agricole en Bourgogne.
  • 2013 : Brevet Professionnel de Responsable d'Exploitation Agricole au centre le Pradel en Ardèche
  • 2007-2012 : Chargé de mission naturaliste dans le Parc Naturel Régional de Chartreuse
  • 2006-2007 : Chargé de mission "environnement et sports" à la FRAPNA (Fédération Rhône-Alpes de Protection de la Nature)
  • 2002-2006 : Etudes naturalistes en Suisse (diplôme d’ingénieur en « Gestion de la nature »)

 

En savoir plus sur Terre de Liens Rhône-Alpes                                                                                                                              

Tel : 04 75 59 69 35, ra@terredeliens.org

www.terredeliens.org/rhone-alpes

  Page Terre de liens Rhône-Alpes



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?