Devenir paysan créatif en Vendée


Préservons l'agriculture en Vendée en soutenant l'association CIAP 85 qui accompagne les paysans à l'installation !



Constat

Plus de 300 emplois perdus chaque année en Vendée ! Le renouvellement des générations en agriculture n’est plus assuré. Pourtant, nombreux sont les candidats au développement d’une agriculture de proximité et de qualité, mais leurs profils évoluent (candidats non issus du milieu agricole, de plus de 40 ans…). Leurs projets de production, très diversifiés, s’éloignent du schéma habituel de l’installation et ne trouvent aucun accompagnement adéquat.

Dans ce contexte agricole, la CIAP de Vendée (Coopérative d’Installation en Agriculture Paysanne) accompagne ces personnes aux projets agricoles innovants et atypiques à l’installation. Née en octobre 2014, notre association relève ce défi, nécessaire et important pour conserver des territoires ruraux vivants et dynamiques, et préserver l’agriculture vendéenne de demain.

 

La mission de la CIAP

La CIAP concourt à la réussite de projets agricoles innovants intégrés dans la dynamique locale, rurale ou périurbaine, en accompagnant les porteurs de projet dans leur parcours.

La CIAP favorise l'accès au foncier en impliquant les collectivités locales, les partenaires et les propriétaires de terres dans la création de nouvelles exploitations et participe ainsi à l'aménagement du territoire de demain.

La CIAP défend l’agriculture paysanne, qui se traduit par des paysans nombreux nous proposant des produits de qualité. La CIAP affirme que l’agriculture paysanne peut contribuer à « refroidir » la planète car elle répond aux exigences de respect de la nature et des paysan-ne-s qui travaillent avec elle au quotidien.

 

Témoignage de Stéphane

Stéphane à 38 ans. Après avoir été 8 ans encadrant d’adultes handicapés dans l’informatique, il souhaite se reconvertir totalement : lien à la nature, environnement social, agriculture à taille humaine sont des mots qui résonnent dans sa tête. S’ensuit 2 ans, où demandeur d’emploi, Stéphane se demande quoi faire de ses 10 doigts, il peine à avancer : recherche de foncier, encadrement technique, manque de réseau... Personne ne le suit dans son projet dit « atypique » de maraîchage diversifié visant l’autonomie. Dans l’hiver 2015, Stéphane entend parler de la CIAP : « beaucoup de personnes dans mon cas attendaient une telle structure ! Elle seule est capable de faire émerger pleins de projets ! »

 

Objectifs 2016 de la CIAP

  • Installer 15 personnes en 2016. Grâce à la CIAP, Stéphane va se lancer sur 1 ha dans du maraichage diversifié,  Lionelle que nous suivons depuis plus de 6 mois, va pouvoir installer le premier élevage de volaille de l’Ile d’Yeu ! Matthieu va créer son fournil afin de livrer son pain aux habitants de Dompierre sur Yon, tout en s’occupant de ses vaches et de ces céréales. Des projets de vie comme ceux-là, Chloé, Jean, Emeline et bien d’autres en ont… La CIAP leur permet d’exister.
  • Créer un espace test de 5 hectares sur le littoral vendéen pour produire, vendre, budgétiser… tel un chef d’exploitation sans la prise de risque que constitue une installation, puisque l’outil est fourni clé en main aux porteurs de projet.
  • Etre un lieu de réflexions citoyennes pour renouer des liens entre consommateurs et agriculteurs.

 

Quels moyens sont mis en œuvre ?

En un an, l’association a mis en route le stage paysan créatif : un outil avant l’installation : Cette formation professionnelle comprend 10 jours de formation et une immersion d'un an chez un ou plusieurs "paysans référents" pour s'ancrer dans un territoire, mettre en place son outil de production et finaliser son projet d'installation. Un groupe d’appui local bénévole (citoyens, paysans, élus…) accompagne le porteur de projet en fonction de ses besoins et lui apporte un regard extérieur.

Le futur espace test, 5 hectares pour se tester sur une réelle exploitation. Un site fonctionnel permettant à des porteurs de projets de s'expérimenter grandeur réelle en maraîchage, élevage de volaille et de petits ruminants, en amont d’une installation effective. Un moyen également de mesurer l’ampleur des responsabilités agricoles et d'évaluer sa capacité à mener à bien son projet.

Des groupes de réflexions citoyennes pour mettre en place des actions qui faciliteront l’installation d’un porteur de projet. Ces actions sont diverses et fonction des besoins propres à chaque territoire : sensibiliser les cédants à la transmission, créer une AMAP, mettre des terres communales en friche à disposition d’agriculteurs…Pour lancer la dynamique, nous organiserons au plus près de chez vous des soirées conviviales et musicales où vous pourrez vous exprimer.

La communication autour des activités de la CIAP est essentielle pour nous faire connaître ! Une animatrice, Pauline, accompagne tous ces projets de vie et consacre beaucoup de temps à dynamiser l’association.

 

A quoi servira l’argent ?

Victime de notre succès, nous recevons beaucoup de demande de personnes désireuses d’être suivies, mais malheureusement les subventions ne suivent pas. Malgré une vingtaine de bénévoles investis et motivés, nous avons besoin de plus de ressources pour installer ces 15 personnes.

L’argent collecté permettra d’accompagner Stéphane, Lionel, Matthieu et les 12 autres projets jusqu’à leur concrétisation, mais aussi à faire vivre l’association, la faire connaître au plus grand nombre et ainsi venir en aide à d’autres personnes.

Avec l’argent récolté, il est prévu de lancer une initiative citoyenne, où nous pourrons discuter des enjeux agricoles sur nos territoires entre deux danses.

Enfin, pour notre futur espace espace test agricole, nous avons besoin d’acheter 10 brebis de races locales, qui compléteront le cheptel actuel, ainsi que les soins nécessaires et le matériel : clôtures, filets, remorque.

 

Budget


 

6 bonnes raisons de soutenir le projet

Grâce à votre don, vous contribuez à :

  • La réussite des installations agricoles, qui traduisent bien souvent la concrétisation de projets de vies,
  • Rendre accessible et démultiplier l'installation agricole à des porteurs de projet qui en sont aujourd'hui écartés
  • Maintenir des paysans nombreux et autonomes qui dynamisent la vie de nos campagnes en créant des emplois dans les zones rurales,
  • Promouvoir l’agriculture paysanne, source de produits de qualité et de proximité, respectueuse de l’environnement et de la biodiversité,
  • Faciliter l’accès au foncier et à l’aménagement du territoire,
  • Répondre aux demandes de collectivités territoriales qui souhaitent s'investir dans le soutien à une agriculture plurielle dans leur territoire.

 

Contrepartie

Votre participation vous donnera droit à une déduction d’impôt de 66% du montant de votre don. Ainsi, un don de 60€ ne vous reviendra qu’à 20€.

Gaël, Jean-Noël, Simon et Yannick, Co-présidents investis dans cette aventure, vous remercient !

 

Nos partenaires

 

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?