La Marcotte, une ferme urbaine citoyenne et bien plus encore…


Contribuez à la création de la première "Ferme Urbaine" inspirée par la nature et évolutive. A La Marcotte, rien ne se perd, tout se transforme ! (même vos contributions !)



La Marcotte, qu'est ce que c'est ?


  • c'est une infrastructure qui rend des services écologiques en ville (traitement des eaux usées, dépollution de l’air, recyclage des déchets organiques, ilots de verdure et de fraicheur) et fait une place à la biodiversité en ville,
  • c'est une plateforme d'économie circulaire qui transforme des déchets en ressources,
  • c'est un lieu d'accueil du public où chacun peut participer, se former, se reconnecter au vivant ou, tout simplement, se réunir pour discuter de la vie du quartier,
  • et c'est, bien sûr, une ferme qui produit localement et en circuits courts des fruits et légumes sains et savoureux, des champignons, des œufs, du miel, etc.

Ce projet trouve son sens dans un contexte d’augmentation de la population urbaine, de changements climatiques, d’érosion des sols fertiles et de raréfaction des ressources.

La Marcotte est soutenue par Hubert Reeves, astrophysicien et ancien président d’Humanité et Biodiversité et par Luc Schuiten, architecte de la « Cité végétale ».

 

La Marcotte, à quoi va-t-elle servir ?

Inspirée par la nature, la Marcotte fonctionne comme un écosystème :

  • Elle recycle les déchets (déchets d’élagage, de taille ou de tonte, rebuts alimentaires) en produits (compost, paillage, etc.),
  • Elle dépollue l’air et l’eau grâce aux plantes,
  • Elle produit suffisamment d’énergie pour ses besoins et contribue à ceux du quartier,
  • Elle produit une alimentation saine et locale,
  • Elle constitue un ilot de verdure et de fraicheur dans un contexte urbain bétonné,
  • Elle contribue à la cohésion sociale, à la qualité du cadre de vie et sert de support pédagogique (scolaire, formation continue, etc.).

La Marcotte évolue, s’adapte à l’espace disponible, au climat et aux besoins locaux. Elle contribue à la création d’emplois locaux pour son entretien et sa gestion quotidienne.

 

A Gardanne, le prototype de la Marcotte

Notre vision, c’est un réseau de « Marcottes » implantées sur des friches urbaines. Mais il faut bien commencer par en construire une. Elle sera l’appartement témoin que chacun pourra venir visiter pour comprendre comment ça marche. Ce démonstrateur permettra également de valider techniquement le concept en grandeur nature.

Le pilote de la Marcotte sera installé à Gardanne (13), sur un terrain mis à disposition par le lycée agricole de Valabre.

Les éléments retenus sont : les serres de culture, les bacs de culture hors sol, l’aquaponie, le système de captation et filtration des eaux de pluies, les panneaux photovoltaïques, le composteur et lombricomposteur et l’espace co-working/détente/coin repas. Tous ces éléments peuvent être assemblés facilement et évoluer pour s’adapter aux besoins et usages : ajout de ruches, production de champignons, phyto-épuration, toilettes sèches, cuiseur solaire, pressoir à huile…

 

Budget

La Marcotte : aimez, semez, essaimez !

Votre contribution nous permettra de construire le pilote et ses différents éléments : achat des matériaux (bois sourcé localement, matériaux recyclés, composants techniques tels que pompes ou modules photovoltaïques) et études techniques et réglementaires.

Mais plus encore, en concrétisant cette étape indispensable, c’est le futur réseau de Marcottes et les emplois et dynamiques locales qui vont avec que vous rendez possibles. C’est un formidable effet de levier car vous, citoyens, donnerez l’exemple et inciterez les décideurs, élus et responsables locaux, à agir !

Si nous obtenons plus de 23 000 euros, nous pourrons ajouter des éléments à la Marcotte de Gardanne tels que des toilettes sèches, une ruche pédagogique ou encore une éolienne.

 

 

Calendrier

 

 

 

Qui fait quoi ?

L’Institut INSPIRE, centre de ressources et d’actions dont l’objet est de réconcilier économie et écologie, porte le projet avec le Pôle Eco Design qui réalise la conception technique et fonctionnelle à partir de matériaux locaux ou recyclés.

Emmanuel Delannoy, fondateur de l’institut INSPIRE, rêve et imagine des projets visionnaires…

Yannick le Guiner, gérant du Pôle Eco Design, créatif et pragmatique, traduit ces idées en croquis et prototypes tangibles.

Jeroen Bogers, aquaponiste et permaculteur, coordonne le projet.

Marjorie Banés mobilise les ressources et compétences et anime le tout.

L’équipe pédagogique et les élèves du lycée agricole de Valabre font vivre le lieu au quotidien et partagent leur retour d’expérience pour améliorer la Marcotte.

 

En savoir plus

www.inspire-institut.org

www.poleecodesign.com


 

Contact

lamarcotte@inspire-institut.org

Tel : 04 91 67 96 22

 

Quelques contreparties en image

 

On en parle dans la presse

Dans le magazine Terra Eco.

Dans la Provence du 8 février.

 

 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

La ferme urbaine La Marcotte pousse !

L'équipe ne chôme pas ! La première arche de la Marcotte sera officiellement posée le 5 mars, lors de la journée portes-ouvertes du lycée de Valable à Gardanne. Un chantier participatif pour le prototype de Gardanne (13) est ouvert aux bénévoles dès à présent. Il se déroule du 4 au 6 avril et du 12 au 15 avril. Soutenez le projet ! 


Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?