Ferme Les Crouzettes


Catégorie Insetting

Marqueur de Google

Massillargues Atuech

Objectif :

900 arbres

Participants :

Christian Vigne


Contexte

Situé au Nord du département du Gard (département pilote en culture biologique), à 5 km d’Anduze « Porte des Cévennes » (zone très touristique), j’exploite avec mes deux fils un vignoble regroupé de 27 hectares pour produire des vins IGP Cévennes vinifiés en cave coopérative et vendus en circuit court, en bouteilles, et Bib par son caveau de vente et circuit de distribution.
J’ai converti en Bio mon exploitation en 2009 et crée l’association GRAPPE3 (Groupe de Réflexion et d’Action autour du Paysage Paysan, Ecologique, Economique, Environnemental) afin d’accompagner les agriculteurs en conversion, organiser des formations, des conférences, des démonstrations de matériel, etc.
Après deux années d’exploitation en Bio je me suis rendu compte que je consommais deux fois plus de carburant qu’en conventionnel. J’ai donc décidé de réduire les passages du tracteur en enherbant un rang sur deux afin d’apporter de la biodiversité. J’ai également créé un espace « bien-être animal » en sacrifiant une partie du vignoble (0,2ha) pour planter des arbres et pouvoir parquer des moutons. J’ai également planté une haie en bordure de ruisseau d’une longueur de 450m riche de 23 espèces différentes pour amener de la biodiversité et lutter contre son débordement lors des fameux épisodes Cévenols.
Avec l’aide de GRAPPE3 nous avons installé un jeune berger pour faire paitre les moutons dans les vignes après les vendanges jusqu’au mois de Mars et éviter ainsi la tonte d’herbe avec un tracteur tout en enrichissant les sols.

Objectif du projet

Mon programme d’agroforesterie s’étale sur plusieurs années car je veux créer un cordon vert qui traverse mon exploitation en reliant deux ruisseaux afin de favoriser l’installation d’une faune et d’auxiliaires bénéfiques pour la vigne. J’ai encore deux haies à implanter respectivement de 442 m et 310 m. Je travaille avec l’association AGROOF pour le choix des espèces, les densités de plantations, etc. La réalisation ne peut se faire que par segments car je dois d’abord arracher des rangs de vigne pour laisser la place aux arbres ou arbustes. Une prochaine tranche se fera en 2017.

Pourquoi votre projet mérite-t-il de gagner le prix Insetting ?

Suite à mes premières plantations quatre projets d’agroforesterie sont en cours de réalisation sur ma commune. Mon projet individuel se transforme en collectif. Il permet avec le soutien de GRAPPE3 et le travail de son animatrice de renouer des liens entre les agriculteurs et la flore et la faune à qui il ne manque que la parole et qui sont prêts à nous aider malgré le mal qu’on leur fait avec les pesticides et désherbants!
Etre finaliste m’apporterait un soutien financier certes, mais surtout un soutien moral très fort qui me donnerait un large écho et permettrait à ma micro région d’avancer considérablement vers l’agriculture de demain, durable, respectueuse de l’eau et en adéquation avec les aspirations sociétales.

Vous avez un projet pour une agriculture d'avenir ?