Votre participation à ce projet a bien été enregistrée.

Donne un coup de bocal à Vitenvrac !

Boé (47) Vitenvrac

Ayant actuellement un drive zéro déchet, j’ai besoin de vous pour acquérir des équipements supplémentaires pour ouvrir mon épicerie Vitenvrac !



 

D’où sort Vitenvrac?

Je m’appelle Joyce, j’ai 26 ans, fiancée à un agriculteur et je suis de nationalité néerlandaise.

Depuis toujours, mes parents m’apprennent à recycler, et à trier les déchets, ce qui est encore compliqué à certains endroits en France.

J’ai décidé, en mai dernier, de créer Vitenvrac, un drive zéro déchet à Boé (47), voisin du chef-lieu du département, Agen. Le but ? Faciliter l’accès au vrac et au zéro déchet, sans forcément passer par les produits bio, qui ne sont pas toujours adaptés à tous les portefeuilles.

 

 

Une prise de conscience

Avant de créer Vitenvrac, j’ai travaillé dans le transport international, dont le transport de déchets. Au bout de quelques mois dans cette entreprise, je me suis rendue compte que je ne travaillais plus en accord avec mes valeurs. Par exemple, moins de 10% des contenants en verre vendus en France sont actuellement réutilisés.

Quel dommage de consommer de l’énergie pour produire le verre, et ensuite le recycler, pour le refondre etc.. Alors que le verre se réutilise à l’infini: Il fallait faire quelque chose!

 

 

Faire travailler les producteurs locaux

« On a trouvé, en bonne politique, le secret de faire mourir de faim ceux qui, cultivant la terre, font vivre les autres » Voltaire

L’objectif de Vitenvrac est de travailler au maximum avec des producteurs artisanaux, en direct. Ces producteurs qui réalisent leurs produits, avec leurs propres mains et surtout avec le cœur, ceux qui parlent avec passion de leurs animaux, de leurs terres ou de leur équipement agricole.

Actuellement, les Grandes et Moyennes Surfaces ont réduit leur prix d’achat, au détriment des agriculteurs, mais pas de leur marge!

 

 

Du drive zéro déchet au magasin vrac & zéro déchet

A la demande quasi générale des clients (70% des personnes interrogées), le drive Vitenvrac va se transformer en épicerie physique. Il y a une réelle demande de leur part, en témoigne le succès du drive !

Afin de répondre à cette demande, le magasin doit être équipé d’un frigo homologué avec une vitrine permettant à chacun de se servir, d’une balance prix permettant de calculer le prix d’un produit en fonction du poids choisi et d’utiliser les bocaux consignés, ainsi que d’étagères supplémentaires pour élargir ma gamme de produits.

 

 

A quoi servira la somme collectée

  • Avec 4000€ : je pourrai acheter deux vitrines froides, car l’idéal bien sûr est de travailler avec des producteurs locaux, dont La p’tite ferme à Caussade, ou encore Baechler au Temple sur Lot, ou avec les Coteaux du Marassé à Astaffort.
  • Avec 8000€ : je pourrai acheter une balance prix, elle permettra de peser vos contenants en arrivant chez Vitenvrac, afin de ne payer que le contenu. Zéro emballage jetable jusqu’au bout!
  • Avec 10000€ : je pourrai m’équiper des meubles de chez Jean Bouteille, ces meubles “Gravity” permettront d’acheter vos vinaigres, shampoings ou encore sauce soja en vrac.
  • Avec 12 000€ : je pourrai équiper le magasin de meubles adaptés au vrac, mais surtout des meubles qui seront chinés (et non de Chine ;) ) et adaptés au magasin par un artisan local.

 

 

Pourquoi avoir choisi le financement participatif

Le crowdfunding, c’est la possibilité d’aider les personnes qui partagent nos valeurs, nos envies ou nos croyances. Pour moi, il est primordial d’avoir du vrac et surtout indépendant, qui permet de soutenir directement les agriculteurs et les petits producteurs locaux. Ce soutien ne doit pas se faire uniquement pendant les confinements COVID lorsqu’ils crient à l’aide, mais doit perdurer dans le temps!

 

 

De bonnes raisons de croire en ce projet

  • Soutenir le vrac indépendant, qui se fournit en direct chez les producteurs
  • Soutenir la planète, car elle n’a pas besoin de déchets en plus. Quand on voit que 80% des plastiques en France ne sont pas recyclés, je pense qu’il est temps d’arrêter (ou du moins limiter) sa production et son utilisation
  • Soutenir les petites entreprises, car les Grandes et Moyennes Surfaces n’en ont pas besoin

 

 

Qui suis-je ?

  • (2013-2015) : J’ai débuté mes études par un BTS Commerce International où j’ai acquis des connaissances que j’utilise encore aujourd’hui au niveau commercial, marketing etc.
  • (2015-2016) : Le grand départ pour l’Allemagne, le pays de la consigne!
  • (2016-2017) : Retour en France pour terminer mes études par une Licence de Management des transports et de la distribution. J’y ai notamment appris à gérer les stocks et développer mon sens commercial
  • (2017-Février 2021) : J’ai travaillé dans le transport de bois, de vin & spiritueux, mais notamment de déchets. C’est là que j’ai eu le déclic, il fallait arrêter de faire au travail ce que j’essayais d'empêcher d’arriver dans ma vie personnelle: faire du mal à la planète
  • (Mai 2021) : Lancement de Vitenvrac, drive zéro déchet qui souhaite actuellement se développer en boutique vrac et zéro déchet.

 

En savoir plus

Impasse d’Aquitaine, 47550 Boé     

07 82 61 10 44

 

Vous pouvez envoyer vos dons par chèque à l'adresse suivante :

Bluebees, 102c rue Amelot, 75011 Paris 

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.