Des arbres, des poules et des légumes pour ré-enchanter Basse Fontaine

Brienne-le-Chateau (10) Association les amis de Basse Fontaine

Une envie de participer au changement, un lieu plein d'Histoire, 3 trentenaires, un site unique et une rencontre...



Une nouvelle aventure pour 3 jeunes agriculteurs

Nous sommes Marine, Adrian et Julien : après plusieurs années de préparations nous lançons l'aventure ! Des légumes bio, des poules pondeuses et des arbres feront bientôt parti du paysage magnifique autour de l'ancienne abbaye de Basse fontaine. La petite ferme est nichée dans une clairière de 10 hectares, au coeur du bois du Défaut à Brienne le Chateau.

 

 

Armés de nos convictions et d'une envie de les partager, de contribuer positivement à notre monde, nous vous sollicitons aujourd'hui pour prendre part à cette aventure. En devenant notre soutien nous irons plus loin encore. 

 

Cultiver nos 10 hectares de terres

Installés à Brienne le Château en 2015, nous (Marine et Julien) avons décidé en 2018 de nous installer sur les terres de l’ancienne Abbaye de Basse fontaine : un patrimoine familial abandonné mais plein de potentiel ! Le projet un peu fou consiste à réhabiliter l’ancienne étable de la ferme isolée en pleine forêt, à 3km du village.

Nous souhaitons rendre productifs les 10 ha de terres disponibles autour de la ferme. Nous avons donc décidé de mettre à disposition ces espaces pour des porteurs de projets en agriculture biologique, ce qui a amené la rencontre avec Adrian qui cherchait à s’installer en maraîchage dans la région et qui lancera sa production en 2021

 

 

En attendant, en parallèle de notre activité de sylviculteurs :

  • Une quarantaine d’arbres fruitiers ont été plantés : pommiers, poiriers, pruniers, pêchers... Le verger sera agrandi chaque année. 
  • 10 ruches ont été installées par des apiculteurs 

Le début d’un petit paysage comestible se profile...

 

 

Objectif : nourrir 80 familles avec des légumes et des oeufs sains et bio

La ferme maraîchère de l’abbaye de Basse-Fontaine a pour vocation de nourrir environ 80 familles du territoire en leur fournissant 9 mois dans l’année de délicieux fruits et légumes bio, frais et de saison, ainsi que des oeufs. C’est une solution locale pour changer le monde à notre échelle : des produits sains, la joie de retrouver le goût des choses et une pierre à l’édifice de l’autonomie du territoire.

Il faudra produire oui, mais en minimisant notre impact sur l’environnement. Un minimum de machine, un minimum de travail du sol pour ne pas bouleverser l’écosystème fragile de celui-ci, et un travail avec la nature avec l’implantation de haies, la création de mares et de niches écologiques. 

Un paradis pour les oiseaux, les hérissons et les grenouilles autant pour nous que pour nos visiteurs !

 

 

Le projet : des légumes, des fruits, des oeufs et beaucoup d'autres choses!

  • Adrian produira des légumes frais Bio une majeure partie de l'année sur 1.5ha : des courgettes à la ciboulette, du poivron au potimarron, du radis au brocoli...la plus grande diversité possible ! et de façon complémentaire : au printemps des plants pour vos jardins et balcons.
  • Julien s’occupera de la bonne santé des arbres et des différentes récoltes quand celles-ci commenceront à arriver. Une partie de cette production sera transformée sur place. Il produira aussi des oeufs grâce à un petit élevage installé sur un parcours arboré et extensif.

  • Marine sera en charge de l’accueil du public, des visites et de l’organisation d'événements à la ferme
  • A l’automne 2020, l'association “Les amis de Basse Fontaine” lancera les premières activités d’accueil du public. Des ateliers et animations au grand air pour petits et grands et en lien avec la nature seront régulièrement organisés dans la clairière et dans la forêt alentour. (Parcours pédagogique, initiations à la botanique forestière, balade contées, ateliers botanique, Land’art, écoute des oiseaux…)
  • Passionnée de cueillette sauvage, Marine souhaite aussi produire des tisanes, des pestos, des condiments à base de plantes comestibles cueillies dans la forêt autour de Basse Fontaine.

 

 

Nos chiffres clés

A vous qui nous soutenez nous devons la plus grande des transparences. Voici donc quelques chiffres qui pourront vous permettre de mieux visualiser notre projet :

L’atelier maraîchage d’Adrian

  • Un chiffre d’affaire de 45.000€ à l’horizon 2025. 
  • 50.000 € d’investissement (dont 42.000 € empruntés)
  • Des légumes pour 75 familles au moins 9 mois dans l’année
  • A terme 2 emplois saisonniers pour épauler le maraîcher.

L'atelier poules pondeuses : 

  • 20 000€ d'investissement
  • 400 poules réparties dans deux poulailliers fixes.
  • accès à un parcours extensif et arboré de 7000m2 (plus de 3 fois la surface préconisée en AB)
  • un paturage tournant pour que les volailles aient toujours de l'herbe

La parcelle en agroforesterie

  • Entre 300 et 350 arbres de plusieurs essences (Chêne, Charme, Noisetier, Pin) seront plantés à l'hiver 2020 sur le champs de 5,6ha qui jouxte les parcelles du maraîcher.
  • Ces arbres seront mycorhizés et produiront de la truffe d’ici 8 ans.  

 

Une vente en circuit court uniquement

Nous vendrons tous nos produits en circuits courts : à la ferme, sur les marchés, via des paniers et en magasin de proximité.

Mais pour l'instant, il n’y a que... des champs et des prairies ! 

Tout est à construire :

  • les serres
  • le réseau d'irrigation
  • les espaces de stockage
  • un espace bureau
  • le matériel agricole
  • les haies de biodiversité, etc.
  • les poulaillers

Ainsi, cette campagne de financement participatif est importante pour la réussite du projet … et elle nous permet aussi de vous associer à cette belle aventure !

 

 

A quoi serviront les dons collectés

Pour réaliser tout cela, et pour aller même au delà nous vous sollicitons aujourd’hui pour effectuer certains investissements qui nous sécuriseront un peu plus dans notre aventure. Nous aimerions récolter un total de 10.000€ qui seront dans tous les cas répartie à 50/50 entre l'atelier maraîchage et le projet agroforestier. Voici ce à quoi serviront vos dons :

  • Si l'on atteint 7000€ : avec la première moitié (3 500€) nous pourrons investir dans une serre à plants et des serres de production. Avec la seconde moitié (3 500€) nous pourrons acheter 300 plants d'arbres mycorhizés ainsi que le matériel de protection contre les chevreuils et ses sangliers friands des jeunes pousses.
  • Si l'on atteint 10 000€ :  avec les 3000€ supplémentaires nous pourrons acquérir collectivement un broyeur de branches performant. En utilisant les déchets de la sylviculture pour produire du BRF (bois raméal fragmenté) facilement et en grande quantité, l’atelier de maraîchage gagnera en autonomie pour ses apports en matière organique. Un sol bien nourri, c’est un sol fertile (même sans engrais), des légumes savoureux (miam) et des plantes en bonne santé (qui n’ont pas besoin de traitements) ! Le BRF servira aussi pour faire une litière aux poules et aux autres animaux de la ferme.

 

Pourquoi nous avons choisi le financement participatif

Cette campagne de financement participatif est l’occasion parfaite pour vous réunir et souder notre communauté en faisant appel à votre bonne volonté. 

Elle complète nos prêts bancaires et nos apports personnels et permettra d’améliorer notre outil et nos conditions de travail (en assurant notre pérennité !)

Nous espérons que cette campagne créera des opportunités d’échanges et de découverte !

5 bonnes raisons d’aider notre ferme à sortir de terre

  1. Parce que paysan c'est un métier utile à la société et à l’autonomie alimentaire du territoire.
  2. Parce que des tomates hors-saison qui traversent l'Europe en camions, c'est une atteinte à l’avenir de notre planète et de nos enfants. Mangeons local !
  3. Parce qu'une ferme de famille ça devrait être aussi important qu'un médecin de famille.
  4. Parce que des papillons, des coquelicots et des oiseaux dans les champs, c'est la vie.
  5. Parce qu'il est temps de construire un monde plus doux, plus beau et plus joyeux !

Vous êtes partant-e-s ? On compte sur vous !

 

 

Qui sommes-nous ?

 

Adrian JEQUEL, 33 ans

2005 : Obtention d’un BTS audiovisuel et travail à Paris

2014-2018 : Japon - 4 années d’expatriation -  Maraîchage et activités dans le tourisme

2018 : Retour en France et entrée en formation agricole à Courcelles-Chaussy (57)

2020 : Rencontre avec Marine et Julien via Terre de Liens

 

Julien Cornaert, 38 ans

2007 : Diplômé en économie et en Sciences politique

2008 - 2015 : Travail dans le milieu audiovisuel comme journaliste et caméraman

2016 - 2019 : En parallèle de la sylviculture, lancement d’une petite entreprise de menuiserie baptisée “Vieille Branche”

2020 : Lancement officiel de la ferme de Basse Fontaine.

 

Marine Brunelet, 36 ans

2006 : Paris –Diplômée d’une école de commerce à Paris en 2006.

2007-2012 : Mexico - 5 années d’expatriation au Mexique – Responsable communication d’une marque de luxe

2013 : Paris - Chef de projet évènementiel 

Rencontre de Julien et volonté de changement de vie

2015 : Installation à Brienne le Château / Reprise de la gestion du patrimoine forestier familial

2017 : Décision de s’installer sur le site de l’Ancienne Abbaye de Basse fontaine

2020 : Rencontre avec Adrian grâce à Terres de Liens -  Lancement officiel de la ferme de Basse Fontaine. 

 

Pour nous contacter

Chemin de Basse Fontaine

10500 Brienne le Chateau

 



Questions fréquentes (FAQ)

Pourquoi certaines contreparties mettront si longtemps à arriver ?

Il est vrai que certaines contreparties arriveront assez tard, les paniers de légumes notamment car Adrian s'installe en novembre, les installations et les serres seront montées courant janvier, la production est lancé en février, le temps que les légumes poussent, les premiers arriveront début juin à maturité.

Entrer dans le monde agricole, c'est abandonner cette esprit d'immédiateté. Avec la nature on apprend à être patient.

 

Un peu de patience !

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.