Un peu de douceur dans un monde de briques !

Seclin (59) La Fort-Magerie
Un petit mouton qui gambade sur le toit d'un fort.
Un fort qui devient une fromagerie.
C'est la Fort'Magerie !



Une ferme urbaine au sud du Métropole du Nord

Nous sommes Denis et Sophie et nous vivons sur le fort de Seclin et nos 14ha de terres dans les Hauts de France. Depuis de nombreuses années, Sophie et sa famille restaurent le fort et organisent des visites guidées le weekend. La semaine elle travaille en office de tourisme. Nous sommes également parents d'une joyeuse drill de quatre enfants.

En reconversion professionnelle, nous travaillons tous les deux sur notre projet depuis 2017.

Un accident de la vie nous a poussé à réfléchir à une reconversion professionnelle. Nous avons décidé de créer une ferme ovine laitière dans ce lieu très particulier à la fois chargé d'histoire et poumon vert en zone périurbaine au sud de la Métropole Européenne de Lille.

La ferme de la Fort'magerie, quel type de ferme ?

Le projet est de faire vivre une ferme à taille humaine avec une trentaine de brebis.

Nous voulons :

  • un mode de production respectueux de l'environnement
  • des animaux heureux
  • des produits de qualité bio
  • faire-connaître nos belles pratiques paysannes par des visites de notre ferme pour tous.

 
Ce qui a déjà été accompli :

Depuis 2 ans nous nous préparons. Rencontre de bergers, de fromagers, travail dans les fermes, autoformation…

Cet hiver nous avons aménagé la bergerie pour accueillir les 15 agnelles, les 3 brebis et 2 béliers dès avril.

Nous avons choisi de faire la bergerie dans une ancienne poudrière du fort. C’est une très grande pièce de 300m² qui est très haute, 5m. Sa taille et son aération sont adaptées pour accueillir les brebis et leurs agneaux. Et en même temps, cela contribue à restaurer et préserver le site historique tout en préservant de la surface utile pour pâturer.

Notre troupeau de race rustique sera au maximum dehors. Cependant, pour leur confort, nous allons installer dans la bergerie un éclairage économique à LED de qualité lumière naturelle qui permettra aux brebis de suivre le cycle naturel de lumière du jour.

D’ici avril, nous achetons le matériel nécessaire pour les parcs de pâturage et améliorons l'environnement direct de la bergerie pour le confort des animaux. (Dénivelé, etc..)

Nous préparons aussi les parcelles nécessaires à la pousse du fourrage, car notre objectif est l’autonomie alimentaire pour notre troupeau. Tout devra être produit maison. Nos terres en actuellement en conversion bio seront prêtes d’ici l’arrivée de nos chères agnelles.

L’année 2020/2021 sera consacrée à la préparation du local pour la fabrication des produits laitiers.

 
D’où viennent nos agnelles ?

Nous avons soigneusement choisi la race des moutons de frise. C’est une race ancienne, rustique et championne de lactation de qualité. Cette race est utilisée pour améliorer les races des autres pays. La proximité avec la région de Frise en Hollande et les élevages d’Allemagne nous ont convaincus. Nous avons pris contact avec plusieurs fermes bio de petite taille en Allemagne. Après quelques visites, nous avons décidé de passer commande auprès de la famille Jauernik.

La famille, le mode d'élevage, les ateliers pédagogiques nous ont séduits. Nous patientons depuis plus d’un an et les petites brebis vont bientôt arriver maintenant. Certaines sont nées en janvier, d’autres sont en train de naître.

 
Notre modèle économique

Notre modèle économique sera rentable et permettra de salarier une personne en équivalent temps plein au bout de la deuxième année d’activité pleine. Pour ce faire nous avons 14 hectares de surface agricole et prévoyons une production de 30l de lait par jour pendant 7 mois. Ce qui devrait nous permettre de dégager un chiffre d’affaires d’environ 84 000€ par an brut.

Nous nous engageons dans une démarche bio. Nous allons vendre sur notre ferme, les marchés et dans les réseaux bio de notre secteur. Dès qu’il nous le sera possible, nous proposerons des yaourts aux cantines des écoles environnantes.

Dans les 10km² à la ronde autour de notre ferme, il y a environ 500.000 habitants.

L’agence bio nous indique qu’en 2018, plus de 9 Français sur 10 déclarent avoir consommé des produits biologiques et près des ¾ consomment bio régulièrement (au moins une fois par mois). Nous savons que toutes ces familles recherchent des solutions pour se nourrir sainement. Rien que le fait de parler de notre projet de ferme, nous avons déjà des demandes de familles et de professionnels de la vente.

 

Notre ferme respectueuse de l’environnement et accueillante

Nous adorons le fort et sa nature, nous ne traitons pas. Et nous souhaitons nous appuyer sur le cycle de la biodynamique pour créer un lien vertueux entre les brebis, les prairies et les bois du site.

Depuis quelques mois, nous créons des arbres têtards afin de créer du fourrage pour les périodes de sécheresse. C’est une technique ancienne qui remonte à la période de la Gaule Celtique et qui est actuellement remis au goût du jour par un programme de recherche Oasys menée par l’INRA à Lusignan, dans la Vienne (Nouvelle-Aquitaine).

 

Petit calendrier

Nos objectifs aujourd'hui

Financer l’achat du troupeau et son transport depuis l'élevage jusqu'à chez nous. Financer l’installation de la bergerie et de la fromagerie.

 

À quoi va servir l’argent de la collecte ?

Nous investissons nos économies dans la rénovation du bâtiment et vu que c’est une grosse somme, un coup de pouce pour le troupeau et les locaux techniques, nous soulagera !
Parce que nous sommes une ferme alternative et que nous avons un peu plus de 40 ans, nous ne recevons aucune aide à l'installation pour notre projet.

Chaque don est important, c’est nous qui ferons tourner la ferme, mais c’est vous qui nous soutenez pour la mise en route.

Voici comment nous souhaitons nous organiser pour 2020-2021 grâce à la campagne BlueBees :

  • Avec 3 000€ nous finançons l'achat du troupeau
  • Avec 6 500€ nous finançons en plus le transport de notre troupeau jusqu'à chez nous
  • Avec 8 000€ nous finançons également la nourriture de notre troupeau pendant un an !
  • Avec 12 000€ nous pouvons finir l'aménagement de la bergerie et lancer la ferme !

Pourquoi Blue Bees

  • Parce que nous souhaitons partager l'arrivée du troupeau et le début de la vie à la ferme avec un réseau d’habitants qui veulent eux aussi améliorer l’environnement et soutenir une production locale de qualité.
  • Nous utilisons nos économies, nous emprunterons aussi à la banque, mais nous ne sommes pas subventionnés.
  • Nous avons comparé les plateformes de crowdfunding est BlueBees est la seule qui est en adéquation avec nos valeurs et notre projet de ferme.

 

Les bonnes raisons de croire en notre projet

On est des engagés, tenaces, c’est un projet pensé depuis 2 ans et avec une projection sur le long terme. C’est un vrai projet de vie alternatif.

 

A propos de nous, porteurs de projet de La Fort’magerie

Sophie Boniface et Denis Danhiez

Nos expériences :

  • 2019 : Rencontres en Allemagne de la famille Jauernik, encore une ferme comme on les aime, de taille moyenne, bio et familiale. Prochaine rencontre en avril 2020.
  • Février 2019 : un pur kif, immersion totale dans la ferme de la Barlatte dans les Alpes de Hautes Provences. Des hôtes merveilleux qui nous ont montré le meilleur de leur projet.
  • Depuis 2018 : Tour des fermes Ovines et Caprines de notre région à deux ou avec Initiatives Paysannes, 80h de visite technique. Merci aux bergers qui nous ont accueillis
  • 2018/2019 : Stage de fabrication de fromage avec notre copine Catherine à la ferme du pis vert en Belgique, prés de Tournai. Spéciale dédicace à cette passionnée du bon, du beau et du fromage de ferme.
  • Et depuis quelques années, soins aux animaux du fort (chevaux, poneys, poules...) et gestion des pâturages, production de foin à l'occasion.
  • Depuis 2017 : études personnelles sur le sujet, rencontre des acteurs importants comme les Bio en Hauts de France.
 
Quelques photos de nos expériences en Woofing

Notre séjour en woofing à la ferme de la Barlatte dans les Alpes de Hautes Provence :

 

Nos rendez-vous chez notre amie à Tournai pour faire du fromage :

 

Nos rencontres avec Initiatives Paysannes, les bio en hauts de France, les bergers fromagers du Nord :

En savoir plus :

On parle de nous dans la voix du Nord ! 

La Fort’magerie
Denis et Sophie
Fort de Seclin
59113 Seclin

 

Et n'oubliez pas que...

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.