Plantzydon des légumes sains & du coin !

Pontcharra (38) GAEC Plantzydon


1er objectif atteint, 1000 merci ! La campagne continue !

Incroyable : en 3 semaines, le financement citoyen a atteint son objectif initial de 40 000 € ! Un immense merci à toutes et tous !

Votre mobilisation, au delà de nos espérances, nous donne une belle énergie pour la suite.

Et ça continue ! Ce financement participatif se poursuit : objectif de 50 000 € désormais. Chaque euro collecté permettra de sécuriser le projet dans sa globalité, d'investir plus vite sur certains matériels que nous pensions acheter dans 2 ou 3 ans et de développer encore plus fortement les aménagements de biodiversité du site.

Nous comptons sur vous !

 

Il était une fois ...


Nous sommes Hugues & Xavier, deux passionnés par la culture des légumes, l'agroécologie et engagés pour une agriculture à taille humaine !

Nourris par plusieurs années de formations et d'expériences professionnelles en maraîchage biologique, nous mettons toute notre énergie pour construire une ferme qui réponde aux défis sociaux et environnementaux du XXIème siècle... humblement mais avec détermination !

Un premier marathon d'une année nous a permis de trouver le terrain de nos rêves, à Pontcharra (Isère) entre 3 massifs : Belledonne, la Chartreuse et les Bauges. C'est dans cet écrin de montagnes qu'est né le GAEC Plantzydon !

 

Plantzydon, c'est quoi ?

Plantzydon est un projet de ferme, en maraîchage biologique, sur une surface de 3 hectares autour du captage d'eau potable de Pontcharra.

Nous allons :
✓ produire des légumes frais toute l'année : des courgettes à la ciboulette, du poivron au potimarron, du radis au brocoli... la plus grande diversité possible !
✓ et de façon complémentaire : des fraises pour vous régaler, et au printemps des plants pour vos jardins et balcons ;
✓ vendre nos produits en circuits courts : à la ferme, sur les marchés, via des paniers et en magasins de proximité.

 

 

Mais pour l'instant, il n’y a que... des champs ! Tout est à construire : les serres, le réseau d'irrigation, les espaces de stockage, un espace bureau, le matériel agricole, les haies de biodiversité, etc. Ainsi, cette campagne de financement participatif est importante pour la réussite du projet … et elle nous permet aussi de vous associer à cette belle aventure !

 

Une ferme de proximité

carte plantzydon 2-jpg.jpg

Entre Grenoble et Chambéry, au cœur du Grésivaudan, la ferme se situe aux portes du centre-ville de Pontcharra. Nous sommes inspirés par les maraîchers qui à partir du XIXe siècle entouraient les villes afin de nourrir leurs habitants. Construire une meilleure autonomie alimentaire de nos territoires est essentiel !

 

Une agriculture protectrice de l’environnement et régénératrice des sols

 

 

La ferme Plantzydon sera certifiée « agriculture biologique », donc excluant tout engrais et traitement issu de la chimie de synthèse.

Cet objectif est d'autant plus essentiel que le projet se situe dans la zone de protection du captage d'eau potable du « Pied des Planches » alimentant plus de 7 000 habitants. La commune de Pontcharra et la Communauté de commune du Grésivaudan souhaitent préserver la qualité de la ressource en eau autour de ce captage.

 

Quelques photos prises début juin sur nos parcelles

L'agriculture biologique cherche à faire « avec le vivant » plutôt que « d'aseptiser » le sol et les cultures. Cela impliquera notamment pour nous :
• de respecter la microfaune avec des pratiques de travail superficiel du sol ;
• de régénérer la vie des sols en augmentant le taux de matière organique (engrais verts et apports de compost) ;
• de renforcer la biodiversité sur l'ensemble de la ferme par l'implantation d'espaces refuges : haies, arbres, mares, bandes fleuries, etc.


Limiter l'utilisation du plastique jetable

 

Chez nos amis de Flam'en Vert dans l'Ain

Nous souhaitons limiter l'utilisation du plastique, notamment le paillage plastique jetable, utilisé pour limiter l'enherbement. Cette matière industrielle non-renouvelable génère un important volume de déchets et libère comme tout plastique des fragments dans l'environnement.

Pour ne pas générer un nombre d’heures de désherbage manuel insurmontable, cela implique une certaine technicité pour la destruction des plantes concurrentes :
• acquisition d'un semoir pneumatique (pour planter très droit) et d'une bineuse directionnelle (pour détruire les herbes au plus proche des rangs de légumes) ;
• auto-construction d'une bineuse électrique de précision.

 

Richesse des saveurs et diversité des variétés cultivées

 

 

Pour le plaisir des papilles, nous souhaitons sélectionner des variétés pour leur goût, leur originalité et non seulement leur productivité. Des variétés anciennes de tomates, mais aussi des carottes bariolées, des aromatiques variées, des salades mélangées, fraîches, piquantes ou croquantes !

=> Pour maîtriser l'ensemble de la production, nous réaliserons progressivement nos propres plants en pépinière. C'est un atelier exigeant tant pour le temps de travail, le matériel et les compétences à acquérir.

=> Nous voulons participer à conserver la diversité variétale et génétique des légumes cultivés. Il s'agit de faire vivre ce magnifique trésor, hérité des centaines de générations de paysans qui nous ont précédés !

 

Une agriculture à taille humaine


Lit de désherbage et porte outil de binage électrique – Atelier Paysan

 

Attentifs à la question de « l'autonomie paysanne », nous fabriquerons certains de nos matériels (travail du métal et du bois pour la construction et réparation d'outils) avec des partenaires tel que l’Atelier Paysan, coopérative d’autoconstruction. Nous voulons éviter le « toujours plus gros » avec des machines toujours plus chères.

Nous vendrons nos productions en circuits courts (vente directe ou avec un intermédiaire seulement) permettant une rémunération plus juste du travail et contribuant à développer le tissu économique local.


Plantzydon, c'est avec vous !

 


Vous êtes nombreux à vous questionner sur l’avenir du monde paysan. A vouloir reprendre votre assiette en main. A sentir que cela passera par de nouveaux ponts entre les villes et les campagnes. C'est possible !

Notre envie est de créer une ferme productive mais aussi un lieu convivial pour mieux partager les questions alimentaires et agricoles. Marché paysan à la ferme, chantier partagé, fête du printemps et accueil pédagogique : autant d’occasions de rencontres, de découvertes dans une ambiance chaleureuse et festive !

 

Quel calendrier ?


 

Chiffres clés

Chiffre d’affaire prévisionnel : 160 000 € en « rythme de croisière »
Emplois : 3 à 5 emplois (2 maraîchers à temps plein + 1 à 3 salariés en saison)
Investissements : 263 000 € d’ici 2023, dont ...

◦ 30 000€ pour limiter le paillage plastique
◦ 31 000€ pour la pépinière de plants
◦ 44 000 € pour les serres de production


Apports personnels : 50 000 €
Prêt bancaire : 120 000 €
Aides à l’investissement sollicitées : 73 000 €

 

Pourquoi ce financement participatif ?

Créant une nouvelle ferme « de toutes pièces », des investissements conséquents sont donc nécessaires. Il nous manque entre 20 et 40 000 € pour équilibrer notre budget. Votre aide sera déterminante ! En collectant jusqu'à 40 000 € nous pourrons financer des équipements stratégiques :

  • Jusqu'à 10 000 € : vous aiderez à finaliser le financement des serres de production et du réseau d'irrigation, essentiels à toute activité de maraîchage.
  • Jusqu'à 20 000 € : vous permettrez l'acquisition de matériel de précision pour gérer l'enherbement en limitant le plastique jetable (semoir pneumatique, bineuse directionnelle et bineuse électrique).
  • Jusqu'à 30 000 € : vous nous aiderez à développer plus vite l’atelier de production de plants maraîchers, étape cruciale pour maîtriser nos variétés et contribuer à sauvegarder la diversité génétique des légumes cultivés.
  • jusqu'à 40 000 € : vous favorisez encore plus la biodiversité sur l'ensemble des parcelles : plantation de haies et d’arbres, création de mares, installation de nichoirs, ruchers, bandes fleuries, etc.
  • Et au delà : chaque euro collecté permettra de sécuriser le projet dans sa globalité, d'investir plus vite sur certains matériels (que nous pensions acheter dans 2 ou 3 ans) et de développer encore plus fortement les aménagements de biodiversité du site.

 

5 bonnes raisons d'aider Plantzydon à sortir de terre !

1. Parce que paysan c'est un métier d'avenir, vraiment trop classe !
2. Parce que des tomates hors-saison qui traversent l'Europe en camions, c'est stop !
3. Parce qu'un maraîcher de famille c'est aussi important qu'un médecin de famille !
4. Parce que des papillons, des coquelicots et des oiseaux dans les champs, c'est la base !
5. Parce qu'il est temps de construire un monde plus doux et joyeux !

Vous êtes partant-e-s ? On compte sur vous !

 

Qui sommes nous ?

Nous sommes 2 maraîchers, aujourd’hui ouvriers agricoles, avec chacun en poche le diplôme de Responsable d’entreprise agricole (BP REA).

Hugues Vaudel, 31 ans

  


• il habite à Barraux (38) avec sa compagne Marion et le petit Anis
• passionné par l'autoconstruction et le monde végétal, il travaille comme maraîcher depuis 6 ans, à son compte et comme salarié

Xavier Robichon, 39 ans

 

• enfants des Alpes, il fait un saut de puce de l'agglo grenobloise vers le Grésivaudan
• après plusieurs vies professionnelles et engagements écologistes, il travaille et se forme depuis 2017 en maraîchage pour concrétiser cette passion de toujours 


Complices depuis plusieurs années, nous nous sommes associés en GAEC (= « Groupement Agricole d'Exploitation en Commun ») pour construire la ferme Plantzydon !

 

 

Ils nous soutiennent

 

Image14_F_Safer-AURA-jpg.jpg

 

Nous contacter ... se rencontrer :

 

Les terrains sont situés à Pontcharra (Isère) : 575 rue du Maniglier.

Vous pouvez nous contacter par mail : contact@plantzydon.fr

Pour nous suivre :
- Abonnez vous à la newsletter : cliquez ici
- Abonnez-vous à la page facebook : facebook.com/plantzydon
- Visitez le site : plantzydon.fr



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.