La Mycoferme, pour une agriculture régénératrice !

Saint Nicodème (22) La Mycoferme
PREMIER PALIER A 5000 € ATTEINT !
Un GRAND MERCI à tous les contributeurs et ambassadeurs !! Grâce à votre soutien, nous allons pouvoir commencer les travaux pour installer notre serre solaire passive ! Vos messages d’encouragement et d’enthousiasme nous vont droit au coeur et nous sommes sur-motivés 😉

NOUVEL OBJECTIF : 10 000 € pour pouvoir réaliser notre serre dans sa totalité !

 



Vers la sécurité alimentaire et la résilience locale !

 

Nous sommes un jeune couple de néo-paysans : Sarah, la bretonne, et Niel, le flamand ! Nous nous sommes rencontrés en Suède, où nous vivions avant de revenir nous installer en France, plus proches de nos familles. Conscients des crises environnementales et sociétales et de celles à venir, nous avions décidé il y a cinq ans de changer de vie pour devenir paysans.

Nous aspirions à vivre un mode de vie régénérateur et résilient. C’est cette intention qui nous a amené à nous installer quelques temps en Suède, dans un écovillage, où nous avons pu expérimenter le vivre ensemble, approfondir nos compétences agricoles et prendre le temps de mûrir notre projet de vie. Grandement inspirés par les principes de la Permaculture et de l’Agriculture Régénératrice, nous voulions être des producteurs droits dans leurs bottes, engagés dans la restoration de nos écosystèmes et surtout partager et échanger un maximum de ressources et de connaissances.

En 2020, un peu plus d'un an après être rentrés en France, nous nous installons enfin sur notre ferme à Saint-Nicodème, dans les Côtes d'Armor ! Un paradis de 16 hectares de prairies, bois et zones humides, au coeur de la Bretagne. Ainsi naquit la Mycoferme !

 

 

Une ferme familiale en agroforesterie, aux multiples facettes

La Mycoferme, c'est :

  • Une pépinière d’arbres et de plantes pérennes, produisant des plantes sélectionnées en fonction de leur adaptation à la région et de leur potentiel comestible, productif, fonctionnel et esthétique : fruitiers, arbres à noix, plantes médicinales, fixateurs d’azote, plantes mellifères...
  • Une champignonnière, où les champignons – des plus connus aux plus rares mais toujours excellents – sont produits naturellement, soit directement sur nos planches de culture soit sur bûches en extérieur ;
  • Une petite production d’oeufs de poules et de canes, de nos compagnons à plumes qui pâturent sur nos champs ;
  • Un jardin maraîcher, produisant des légumes adaptés à notre région ;
  • Sans oublier les nombreux arbres et animaux présents sur la ferme (silvopastoralisme), éléments capitaux de notre stratégie de régénération, mais qui n’entrent pas dans une logique commerciale.

 

 

Mais aussi :

  • Un jardin de semences paysannes, où nous multiplions et développons des espèces adaptées à nos terroirs ;
  • Un conservatoire de semences, d’espèces végétales en tous genres et de mycélium, notamment de variétés rares ou menacées...
  • Un lieu de recherche et d’expérimentations ;
  • Et sutout un lieu de rencontres, de partage grâce à l’organisation d’ateliers et de formations !

Ce projet est porté par deux entités : La Mycoferme, l’entreprise individuelle, pour tout l’aspect production, et Boom, l’association, dédiée à la recherche, la conservation et la formation.

 

 

Une ferme 100 % autonome !

Nous cultivons le plus naturellement possible, sans intrants de synthèse, sans tracteur, limitant ainsi au maximum l’utilisation d’énergies fossiles. La ferme, tournée vers la sobriété, n’est pas connectée au réseau mais reste alimentée en eau et en électricité, grâce à la réalisation d’un forage et à l’autoconstruction d’une éolienne

 

 

Nos objectifs pour ces deux premières années d’installation

Année 1 :

  • Mettre en place en premier lieu toutes les infrastructures pour atteindre l’autonomie énergétique ;
  • Réaliser les premières plantations ;
  • Lancer la pépinière en semant plus de 5000 plantes pour avoir une production à vendre dès l’automne 2021 ;
  • Lancer la production d’œufs en accueillant 60 poules et 40 canards initialement, pour une production de 20 000 oeufs par an ;
  • Planter les arbres pour la champignonnière et inoculer les premières bûches pour atteindre une production de 150 kilos de champignons par an minimum ;
  • Construire la serre solaire passive pour pouvoir augmenter significativement notre production dès la deuxième année. 

Année 2 :

  • Consolider et augmenter toutes les productions en fonction des résultats observés en année 1 ;
  • Finir la serre ;
  • Accueillir les premiers moutons et équidés et instaurer la rotation sur les pâtures ;
  • Continuer à semer et planter, planter, planter ! 

… Et c’est là que nous avons besoin de vous ! 

 

Dans une démarche d’autonomie et de liberté dans nos choix, nous sommes entièrement autofinancés et ne faisons pas appel aux banques ni aux aides de l’État (dont les critères de sélection ne sont pas adaptés aux projets atypiques). Seulement, la recherche de foncier agricole étant longue et laborieuse, il a fallu casser un peu la tirelire… Partis d’un budget initial de 10 000 € pour l’achat des terres, nous achetons à 40 000 € et avons dû de fait revoir nos priorités pour notre installation.

Ainsi, nous sommes toujours en mesure de financer l’essentiel des infrastructures, de lancer des premières cultures et d’accueillir les premiers animaux, mais nous avons du reporter la construction de notre bâtiment d’exploitation, une serre solaire passive.  

 

Pourquoi une serre solaire passive ? 

Dans notre expérience, nous ne comptons pas les problèmes rencontrés liés aux serres plastiques… que ce soit chez les autres (bâche qui se détache, bâche percée…) ou chez nous, en Suède, avec nos deux serres arrachées lors une tempête. Refroidis, nous souhaitions une alternative plus robuste, peu coûteuse et moins dépendante du plastique. 

Une serre solaire passive est un type de construction écologique permettant de tirer profit au maximum de l’énergie solaire. Dans notre cas, la façade Sud est entièrement vitrée et les autres murs sont en bottes de paille, pour une isolation optimale. L’orientation de la toiture permet de laisser rentrer le soleil quand il ne brûle pas et de bloquer les rayons au plus chaud de l’été. Ainsi, la serre chauffe en journée mais jamais en excès et cette chaleur est restituée par les murs et le sol la nuit, permettant de garder une température quasi-constante toute l’année, sans avoir à chauffer pour la garder hors-gel. 

Nous avons créé le design de notre serre sur mesure, pour répondre à nos besoins. Un bâtiment multi-fonctions, sur fondation légère (pas de bétonnage), pour une surface de moins de 100 m² au sol !



A quoi servira l’argent récolté ? 

Nous avons besoin d’un coup de main afin de pouvoir nous lancer plus confortablement dans cette aventure qui nous tient tant à cœur ! 

 

  • Si nous récoltons moins de 5000€ : nous n’investirons pas l’argent récolté dans la serre mais choisirons de l’investir plutôt dans les différents ateliers afin d’optimiser la production (achat de matériel de qualité, de clôtures pour les animaux, de semences en nombre...).
  • Si nous n'atteigons que 5 000 € : nous nous focaliserons sur la partie serre et préau que nous pourrons commencer à construire dès cet été, nous permettant de lancer un maximum de production au printemps prochain ;
  • Avec 10 000 € : nous pourrons financer la serre dans son intégralité, et pourrons bénéficier d’un espace de travail complet dès l’année prochaine !
 

Grâce à vous, voilà à quoi la ferme ressemblera dans quelques années !

 

5 Bonnes raisons de soutenir la Mycoferme ! 

  • Vous aidez au développement d’une agriculture qui, au-delà de respecter les écosystèmes, régénère les sols et la biodiversité
  • Vous participez au maintien d’une agriculture paysanne et familiale, intégrée dans son territoire
  • Vous renforcez la relation consommateurs-producteurs et les réseaux de production locaux en circuit court
  • Vous favorisez le développement d’initiatives tournées vers la résilience, l’indépendance et la sécurité alimentaire
  • Vous soutenez la recherche et la transmission des connaissances et savoirs-faire via une association ouverte à tous ! 

 

 

A propos de nous 

Ingénieur design et enseignant de formation, Niel met à présent ses capacités professionnelles au service de designs régénérateurs et de la transmission de savoir. Une bibliothèque sur pattes. 

Sarah, quant à elle, a passé une bonne partie de sa vie adulte dévouée à la production d’événements culturels dans le monde associatif. Elle profite de ses compétences organisationnelles et de son expérience du travail d’équipe pour aider au développement de structures et projets qui ont du sens. A sa reconversion, elle se forme d’abord au maraîchage bio qu’elle expérimente en tant que cheffe de culture pendant quelques saisons, avant de se tourner vers les plantes pérennes et de fonder le projet de la Mycoferme.

 

Contact et Liens utiles 

Retrouvez tous les détails, explications et actualités de notre projet sur notre site internet !

http://www.lamycoferme.fr

 

La Mycoferme, Convenant ar Blei 22160 St Nicodème

lamycoferme@gmail.com

07 69 77 16 88

 

 

** A propos des contreparties **

Il nous tient à coeur de vous offrir des contreparties issues de la ferme. Nos productions respectant les saisons, nous ne seront pas en mesure de vous offrir des contreparties immédiates... ! Cela dit, les kits mycéliums seront prêts à l'automne de cette année, et une grande majorité de plantes et arbres que nous faisons pousser pour vous devrait être prête d'ici l'automne suivant. Merci de votre patience !

Pour le camping à la ferme : camping selon les conditions du lieu, qui n'est pas raccordé au réseau ! Toilettes sèches et sanitaires indépendants, accès à l'eau et à l'électricité (12V). Idéal pour ceux qui ont besoin de nature, de simplicité et de tranquilité !

 

Pour celles et ceux qui préfèrent faire un don par chèque, c'est possible aussi ! Il faut mettre le chèque à l'ordre de Bluebees, écrire "Mycoferme" au dos du chèque, et l'envoyer à : Bluebees, 102C rue Amelot, 75011 Paris

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.