Moins de déchets, plus de légumes frais !

Anzin (59) ADESA

L'Epicerie solidaire d'Anzin veut aller plus loin dans sa démarche écologique et souhaite développer son jardin portager, lutter contre le gaspillage alimentaire par des ramasses en supermarchés, et se fournir encore davantage auprès de producteurs locaux !



 

Nous sommes bénévoles à l’Association de Développement de l’Epicerie Solidaire Anzinoise (ADESA) créée en 2013 à Anzin, faisant partie de l’agglomération de Valenciennes Métropole.

Nous sommes adhérents au réseau ANDES et aidons 185 familles, soit 518 personnes à l’Epicerie Solidaire que nous accompagnons notamment sur :

  • l’obtention de leurs droits aux aides
  • la réinsertion sociale et professionnelle des personnes éloignées de l'emploi

Ces familles ont également un budget à dépenser à l’épicerie qui varie selon leurs besoins et la composition de la famille. Un 2ème budget leur est attribué pour le magasin non-alimentaire.

 

Notre épicerie à l'écoute des besoins des habitants

La ville d’ANZIN compte 27% de logements sociaux avec un taux de chômage supérieur a la moyenne régionale. Le quartier de Carpeaux, dans lequel se trouve l'épicerie, est situé à 2 kilomètres du centre-ville et est en pleine rénovation urbaine avec l’action de l’ANRU.

Après une étude sur les vœux d’aménagement auprès des habitants, il s’est avéré qu’un magasin d’alimentation générale était nécessaire ! C'est ce qu'il manquait dans le secteur mais les budgets des familles alentours étant sérrés, l'idée d'une épicerie solidaire a germé.

Le projet a été confié à Alain Manouvrier, président fondateur de l'association, qui a passé 21 ans de sa carrière dans l’alimentaire, dont 5 ans aux Restaurants du Cœur.

Après visite de différentes épiceries sociales ou solidaires pour en comprendre le fonctionnement (Petite Forêt, Valenciennes, Maing…), le 21 mars 2013, on nous a proposé un local disponible à partir de fin septembre 2013 en plein centre du quartier Carpeaux à Anzin.

Avec le soutien financier du CCAS et de la Municipalité, c'était le début de l'aventure !

 

 

Notre association solidaire et fédératrice

 

L'épicerie alimentaire

Comme dans les supermarchés traditionnels, nous avons à l'épicerie plusieurs rayons pour ravire toutes les papilles.

Nos marchandises proviennent :

  • De notre propre jardin solidaire (fruits, légumes, aromates...)
  • Du chantier d'insertion ANDES au Min de Lomme
  • De grossistes
  • De GMS

Depuis 2019, un rayon Bio-Vrac en partenariat avec BIOCOOP a été installé pour garantir une alimentation plus seine et respectueuse de l'environnement pour nos adhérents.

Afin de lutter pour le gaspillage et le suremballage, nous avons confectionner des sacs en coton bio lors d'une activité couture qui ont été mis à disposition à l'épicerie.

 
Notre magasin non alimentaire

Nous retrouvons dans ce magasin les produits d’hygiène, d’entretien, d’équipement de la maison etc..

Ce magasin est en majorité alimenté par des dons provenant du don solidaire ou de l’agence du don en nature.

 

Le chiffre d'affaire dégagé par l'association était de 85 000€ en 2019.

 

Des Ateliers pour lutter contre l’isolement tout en menant des actions solidaires :

Nos activités ont été mises en place dans le but de rompre l’isolement des personnes qui fréquentent l’épicerie.

Nous proposons des ateliers sur des thématiques différentes :

  • Des ateliers couture et tricot
  • Des ateliers parents-enfants pour renforcer les liens familiaux
  • Des ateliers cuisine
  • Des ateliers informatique / recherche d'emploi
  • Des ateliers bien être/esthétique
  • Des ateliers jardinage

 

Notre jardin potager : vers l'autonomie alimentaire et la réinsertion

 

En 2014 nous avons créé notre propre jardin solidaire pour favoriser le lien social en invitant nos adhérents à venir se retrouver ensemble pour jardiner. Au départ c'était une friche au rez de chaussée de la structure qui nous a été confiée, attenant à l'épicerie.

Le jardin de 200 m2 permet de fournir l'épicerie en fruits et légumes frais sains. Nous y retrouvons des légumes bio de saisons qui sont cultivés par un bénévole et aidé par nos bénéficiaires. Nos adhérents peuvent acheter les légumes, et nous utilisons le surplus pour nos ateliers cuisine.

Le jardin potager et les ateliers qui y sont proposés sont souvent un tremplin pour retrouver un emploi dans les parcs et jardins. Les bénéficiaires qui y découvrent les joies d'un retour à la terre, ont souvent envie d'en voir davantage !

Nous avons également des composteurs servant d’engrais naturel pour le jardin. Cela permet aux bénéficiaires d’acquérir une formation animé par un maitre composteur professionnel.

C'est notamment pour développer notre jardin potager que nous avons besoin d'aide !

 

A quoi va servir l’argent collectée

Nous souhaitons développer les cultures de notre jardin solidaire en achetant des plants et des outils. 

Nous souhaitons également passer davantage de commandes auprès des producteurs locaux pour réduire petit à petit notre part chez les grossistes et les GMS mais cela coûte plus cher.

Et surtout, nous avons besoin d'une camionnette pour faire les rammasses de déchets organiques et lutter contre le gaspillage en alimentant notre compost !

Cette camionnette servira également pour subvenir aux besoins des adhérents en cas de déménagement, achat de meubles d'occasion par exemple afin d'éviter d'avoir à en louer une car cela coûte trop cher pour bon nombre de nos familles. Elle servira aussi à faire les courses pour le magasin pour tout ce que nous ne produisons pas sur place.

Plus précisemment :

  • Avec 2 000 € nous développons les cultures du jardin en achetant de nouveaux plants et des outils plus performants
  • Avec 4 000 € nous pouvons acheter davantage de produits sains chez les producteurs locaux pour alimenter l'épicerie
  • Avec 10 000 € nous pouvons acheter la camionnette

 

Gouvernance de l’association, chacun est acteur !

 

  • L’association a un conseil d’administration composé de 13 personnes, dont 10 bénévoles étant des retraités de la CAF de la CPAM de l’enseignement, de la société civile, une personne élue de la mairie et 2 personnes représentants les adhérents.
  • Nous avons également un salarié coordinateur des projets et des actions qui travaille 28h/semaine
  • L’épicerie solidaires c’est aussi 14 bénévoles, 2 volontaires en service Civique et 1 salarié.
  • Les bénévoles agissent concrètement 3 demi-journées par semaine.

 

 

A propos de la défiscalisation des dons

Participer à cette campagne vous donne droit à une réduction d’impôt à 66% pour un particulier.

 

 

En savoir plus

39 rue de Roubaix
59410 Anzin
 

Ils nous soutiennent :

 



Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.

Vous devez être connecté pour visualiser ces informations.